Comment protéger ses sextos ? Comment protéger ses sextos ?

Love etc.

Sexe : comment protéger ses sextos ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Vendredi 5 Juillet 2019

Que celui ou celle qui n’a jamais envoyé un sexto nous jette la première pierre ! En couple ou pas, les petits messages classés X sont de mise dans la séduction et les phases de re-séduction. Que ce soit des photos ou seulement des mots. Dans une enquête réalisée par des chercheurs de l’Université Drexel de Philadelphie auprès de 870 personnes âgées de 18 à 82 ans, près de 88% des interrogés ont déclaré avoir déjà envoyé des sextos. Et 82% ont déclaré avoir fait du sexting au cours de la dernière année.
Seulement voilà, envoyer un sexto expose votre intimité et vous aimeriez éviter qu’ils soient jetés en place publique. Normal. Un ex vengeur ou un rencard vantard, malheureusement, ça arrive… Et, en ce qui concerne le monde numérique, il n’y a aucune garantie de confidentialité.
Voici donc, quelques précautions à prendre, pour partager son intimité sans flipper.

#1 S’assurer que le sexting est consenti
Tout acte doit être consensuel. Cela signifie que, avant de filmer vos petites fesses ou de vous photographier topless, assurez-vous que l’autre attend bien cela de vous. Sinon, votre sexto pourrait être considéré comme du harcèlement.
De plus, si vous vous sentez obligé d’envoyer une photo ou si vous n’êtes pas convaincu à 100% que vous pouvez faire confiance à la personne qui vous en fait la demande, soyez prudent. Cela vaut également pour les messages texte - personne ne devrait être obligé d’envoyer ou de lire des mots sexuellement explicites s’il ne le souhaite pas.

#2 Éviter tous détails d'identification
La base. Si vous ne souhaitez pas que l’on vous reconnaisse au cas où la photo fuite, ne cadrer pas sur votre visage. Cela vaut également pour un tatouage, un piercing ou bien une cicatrice. Mais aussi la décoration de votre intérieur. Prenez un fond neutre ou bien, si vous vous y connaissez un peu, flouter le fond ou tout autres détails d’identification.

#3 Supprimer les métadonnées
La plupart des photos numériques contiennent des métadonnées, y compris les coordonnées GPS du lieu où la photo a été prise, la date et l’heure du cliché, la marque et le modèle de l’appareil photo, ainsi que d’autres détails. Vous pouvez désactiver la caméra de votre iPhone pour qu'elle ne sauvegarde pas de données géographiques sur des photos, ou utiliser une application comme ViewExif pour afficher et supprimer les métadonnées de votre téléphone. Si cela n’est pas possible, vous aurez besoin d’un ordinateur.
Pour supprimer ces informations sous Windows, faites un clic droit sur le fichier image, sélectionnez "Propriétés". Cliquez ensuite sur l'onglet "Détails" pour rechercher le lien intitulé "Supprimer les propriétés et les informations personnelles". Cliquez sur ce lien pour supprimer les métadonnées. Le processus peut être légèrement différent avec d'autres systèmes d'exploitation.
Sur un Mac, vous devez utiliser OS X Yosemite pour supprimer Geodata sans l'aide d'un outil tiers. Ouvrez votre photo dans Aperçu, puis sélectionnez "Outils" et "Afficher l'inspecteur". Ensuite, cliquez sur l'icône (i) pour afficher le panneau d'informations, cliquez sur l'onglet GPS et cliquez sur le bouton "Supprimer les informations de localisation".

#4 Méfiez-vous du cloud
En plus d'envoyer les sextos en toute sécurité, vous devez également vous assurer de les rendre inaccessibles aux pirates. Si vous utilisez un iPhone, par exemple, vos images peuvent être synchronisées avec iCloud... Si vous souhaitez conserver vos photos de nus, il est judicieux de les conserver dans un stockage personnel plutôt que dans iCloud, Google Drive, etc.

#5 Pensez à détruire la preuve
En définitive, oui, il est préférable de détruire les preuves plutôt que laisser la mauvaise personne les trouver. Et il n’est pas déraisonnable de demander à votre partenaire de sexting de suivre les mêmes précautions que vous.

#6 Ne faites pas de sexting au travail
Selon la même enquête mentionnée précédemment, près de 30% des personnes qui pratiquent le sexto l'ont fait au travail ou en déplacement. Attention danger ! Cela vous expose à un risque : être surpris et perdre votre emploi. Pire, ne le faites pas avec votre téléphone professionnel… Imaginez qu celui-ci soit relié au Cloud de la boîte, confère le #4...

Sur ce, bon sexting !

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires