Sexe : 4 positions pour s’assurer un joli glow Sexe : 4 positions pour s’assurer un joli glow

Love etc.

Sexe : 4 positions pour s’assurer un joli glow par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Vendredi 1 Février 2019

Le sexe a de nombreux effets bénéfiques sur le moral, mais aussi sur la peau. La preuve en quatre positions qui donnent bonne mine.

L’un des nombreux bienfaits du sexe, c’est qu’il donne bonne mine. Oui, mais comment ? Les relations sexuelles et l'orgasme améliorent la circulation sanguine, ce qui a pour vertu de rendre votre peau plus oxygénée et plus lumineuse. En plus, lors d'un rapport sexuel, le corps produit du collagène, ce qui retarde l'apparition des tâches et redonne de l’élasticité à l'épiderme. Bref, le sexe est un excellent activateur de glow. Du coup, on encourage le sexe le matin, avant une grande journée, ou bien le 5 à 7 pour se redonner un coup de fraîcheur en journée. Oui, mais comment bien (le) faire ? Voici 4 positions pour vous assurer un joli teint, tout en se faisant du bien.

#1 Nettoyer les pores avec le loup
Lorsque l’on transpire, le visage s’offre un soin gratuit : la sueur élimine la saleté contenue dans les pores, fait disparaître les résidus de maquillage. Du coup, on peut miser sur les positions acrobatiques, telle que la brouette thaïlandaise ou le petit pont, pour travailler les abdos et transpirer. Mais si l’on manque de temps, on adopte le deux en un avec une partie de jambes en l’air dans la douche. On opte pour la position du loup – debout, l’un derrière l’autre elle permet de pratiquer la pénétration ou la masturbation –, en profitant de la vapeur d’eau chaude. Teint frais et lumineux assuré.
La position : le loup, et sous la douche, pour s’assurer un nettoyage de peau.



#2 Prendre à gauche
Pour avoir un joli teint, il faut boire beaucoup d’eau mais aussi, bien dormir. Or, selon la science, il est plus bénéfique de dormir appuyé sur le flanc gauche. On s’inspire de ce précepte et on l’applique au sexe. On choisit donc la position de la cuillère, avec pénétration vaginale ou anale, ou bien en pratiquant la masturbation sur son partenaire, en veillant à s’allonger sur son côté gauche. Ainsi, on s'évite des gênes respiratoires et on se garantit une meilleure digestion. En effet, notre corps filtre mieux les toxines car c’est sur ce flanc gauche que se joue la filtration des toxines. C’est là que communiquent les organes, notamment l'estomac et le pancréas.
La position : la cuillère, pour ménager ses organes.



#3 Exit le Botox, bonjour le climax
Parfois (souvent), on est mieux servi par soi-même. Alors pourquoi ne pas s’offrir un orgasme ? Si on se connait bien, via la masturbation, il est vite atteint. Et ses effets sur la peau sont magiques. David Weeks, un psychologue anglais, a réalisé une étude sur 10 ans avec des milliers d’hommes et de femmes, les interrogeant sur leur sexualité. Ses résultats avancent que les participants âgés de 40 à 50 ans qui avaient deux fois plus de rapports que les autres avaient l’air bien plus jeunes. Les orgasmes libèreraient des hormones de croissance qui favoriseraient l’élasticité de la peau. "An apple a day keeps the doctor away" ? Un orgasme aussi...
La position : en matière de masturbation, laissez-vous aller pour le lieu et la manière (on parie que vous avez de l’imagination).



#4 Le sang vous monte à la tête 
Pour avoir bonne mine, un exercice simple consiste à basculer sa tête en bas : cela permet de faire descendre le sang dans la tête et votre visage, ainsi irrigué, s’offre une nouvelle jeunesse. On reste quelques secondes la tête en bas puis on se redresse doucement. Du coup, on s’inspire directement de cette technique pour ses acrobaties sexuelles. On tente aussi le collier de Vénus : on entoure ses jambes au cou de son partenaire, ce ou cette dernière nous maintient au niveau des hanches et on laisse tomber sa tête en arrière. Pénétration endovaginale ou anale possible, avec godemiché si nécessaire.
La position : le collier de Vénus, mais l’on peut varier avec l’aurore boréale pour laquelle le/la pénétré.e éxécute un petit pont. Ou bien même un missionnaire sur le bord du lit, en laissant pendre vos bras et votre tête dans le vide. Enfin, on peut s’aventurer du côté de la brouette thaïlandaise, où l’un des partenaires fait le poirier devant l’autre.

 

 

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires