Qu’est-ce que le paperclipping ? Cette nouvelle pratique de drague pas très charmante Qu’est-ce que le paperclipping ? Cette nouvelle pratique de drague pas très charmante

Love etc.

Qu’est-ce que le paperclipping ? Cette nouvelle pratique de drague pas très charmante par Pierre-Guillaume Ligdamis

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 25 Octobre 2019

Voilà un nouveau terme à ajouter à la liste de toutes ces pratiques de drague virtuelle peu recommandables : le paperclipping. Mais qu’est-ce que c’est ? On vous explique.

Zombie-ing, ghosting, breadcrumbing on ne compte plus tous ces néologismes à terminaison en "-ing" qui apparaissent pour désigner ces tendances, techniques et autres comportements inhérents à la drague en ligne. 
Et comme si la liste n’était déjà pas assez longue, voici un nouveau terme, pas des plus sympathiques, qui vous paraîtra peut être familier si vous connaissez les joies du dating. 
On vous parle du paperclipping, mais qu’est-ce donc ? Le concept se veut finalement assez proche du breadcrumbing sans que ce ne soit exactement la même chose. Le paperclipping c’est quand une personne avec qui vous commenciez à parler ou même à sortir vous ghoste et disparait pendant plusieurs semaines, voire mois, et qui un jour resurgit de nulle part quand vous vous y attendez le moins avec un message qui demande de vos nouvelles. Un "hey comment ça va ?" qui bien souvent n’en a rien à faire de ce que ressentez vraiment et qui n’est même pas suivi d’une invitation à se voir. C'est plutôt une manière pour l’expéditeur de vous rappeler qu’il.elle existe en s’assurant que vous êtes toujours une option. Voilà qui est charmant.
Tenté.e de répondre ? Ravisez-vous car vous n’entendrez certainement à nouveau plus parler de la personne en question jusqu’au prochain check-up c’est-à-dire dans des mois. 

On doit ce nouveau mot à Samantha Rothenberg, une artiste d’Instagram qui a si justement illustré son idée via un dessin posté sur le réseau social. Elle y compare ces personnes qui disparaissent puis réapparaissent de nos vies à Clippy, le trombone un peu relou que seuls les utilisateurs de Microsoft Office ont connu. Cet assistant d’aide animé se pointait sur nos écrans de façon inopinée, sans qu’on ne l’ait nécessairement sollicité. Une belle métaphore pour faire référence au paperclipping. Situation à laquelle de nombreuses personnes se sont identifiées si l’on en croit les milliers de commentaires que compte la publication. 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Who remembers clippy? ???? well he’s here to make sure you don’t forget him ????

A post shared by Samantha Rothenberg (@violetclair) on

Vous voilà donc désormais prévenu.e si ce scénario venait à se (re)produire dans vos futures aventures à la recherche de l’amour en ligne.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires