Pourquoi faut-il mettre fin aux demandes en mariage surprise en public ? Pourquoi faut-il mettre fin aux demandes en mariage surprise en public ?

Love etc.

Pourquoi faut-il mettre fin aux demandes en mariage surprise en public ? par Ophélie Manya

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 30 Juillet 2019

Genoux à terre, yeux dans les yeux, avec un anneau dans son écrin qui sépare les deux êtres aimés… On pourrait croire à un moment intime, et pourtant, certains décident de le partager avec… Des inconnus. Mais est-ce réellement une bonne idée ?

Les amoureux de la pop culture se souviennent bien de l’incroyable demande en mariage de Kanye West à Kim Kardashian en juin 2013. Le jour du 33ème anniversaire de Kim K, le rappeur avait privatisé le stade de base-ball de San Francisco, dont l’écran géant affichait "S’il te plait, épouse-moiiii" en lettres capitales. Le tout entouré d’un orchestre musical, sans oublier la famille et les proches témoins de la scène (et les caméras de la chaîne E ! Entertaiment). En 2016, c’est Beyoncé qui s’est fait complice d’une demande en mariage surprise sur la scène d’un de ses concerts, alors qu’elle entonnait "Single Ladies" devant des millions de spectateurs. Rien que ça. Si dans ces deux cas les futures mariées ont répondu "oui", l’exercice du genou à terre peut parfois mal tourner. Exemple : cette vidéo devenue populaire sur les réseaux sociaux depuis sa mise en ligne le 23 juillet 2019.

À la fameuse question "veux-tu m’épouser", la jeune femme a répondu "non". Et il faut oser, quand tant de regards et d’objectifs d’appareil photo sont littéralement braqués sur vous. Car c’est une prise en otage. La rançon ?  L’espoir des spectateurs d’assister à une scène passionnée, digne des films romantiques où la demande en mariage est l’apothéose (à l’image de N’oublie Jamais, Spiderman et Bridget Jones pour ne citer qu’eux).

La presque future mariée se retrouve alors responsable de plusieurs maux : culpabiliser à vie d'avoir infliger ce moment gênant à son partenaire, porter l’étiquette de la petite-amie horrible aux yeux des ignorants, et décevoir les témoins en les privant d’un moment spectaculaire dans leur quotidien monotone… Pour éviter ce moment délicat, entre tristesse et malaise, discutez en amont de mariage avec son compagnon semble essentiel pour s'épargner des mauvaises surprises au moment de lui passer la bague au doigt. Ou alors, préférez carrément une demande en mariage privée. Au moins, si il ou elle dit "non", ça restera entre vous.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires