Libido : votre chambre est-elle une entrave à votre vie sexuelle ? Libido : votre chambre est-elle une entrave à votre vie sexuelle ?

Love etc.

Libido : votre chambre est-elle une entrave à votre vie sexuelle ? par Elia Manuzio

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 9 Septembre 2019

Chaleureuse ou tue-l’amour, votre chambre est-elle un environnement propice à l’intimité et au sexe, ou l’inverse ? Nous avons posé la question à une sexologue.

Les statistiques affirment que les couples français auraient en moyenne 2,6 rapports sexuels par semaine. Des chiffres à la hausse comme l’expliquent régulièrement les sexologues (oui, les gens mentent sur leur vie sexuelle). La faute au temps qui passe, au désir qui se met en mode avion et à un quotidien souvent éreintant.

Mais vous êtes-vous déjà demandé.e si votre chambre n’était pas également responsable ? Qu’on soit bordélique ou adepte de Marie Kondo, la chambre est rarement pensée pour favoriser le rapprochement. Pour la sexologue Vanessa Marin, qui vient d’y consacrer un post sur sa page Facebook, c'est est un lieu rempli de distractions, qui empêchent le couple de déconnecter des obligations et tâches du quotidien : "Il y a les piles de linge à plier, les factures à payer, les choses encombrantes à ranger, note-t-elle. Nos chambres n’invitent pas à la détente et à la relaxation".


Comment savoir alors si votre chambre est calibrée pour vivre sa meilleure vie sexuelle ou pour traîner en pilou pilou sans jamais descendre en dessous de la ceinture ? "Il suffit de se tenir devant sa chambre et d’y jeter un regard honnête, explique Vanessa Marin. Demandez-vous s’il s’agit d’un espace dans lequel vous vous sentez excitée. La prochaine fois que vous êtes dans une situation intime avec votre partenaire, posez-vous la question : vous sentez-vous distraite ? Avez-vous du mal à vous mettre dans l’ambiance ?". La bonne nouvelle, c’est que si la réponse à cette dernière question est oui, tout n’est pas perdu et quelques ajustements peuvent changer la donne à moindre frais et moindre effort.

"Je vous encourage à réfléchir à chacun de vos cinq sens et à la manière dont vous pourriez engager ces sens dans votre chambre, poursuit Vanessa Marin. Vous pouvez désencombrer la pièce ou même repeindre les murs dans une couleur apaisante. N’hésitez pas à ajouter une enceinte pour y mettre de la musique ou un son d’ambiance. Ajoutez des huiles essentielles, des bougies, de beaux draps ou des coussins cosy". Une solution moins contraignante qu’un déménagement (ou qu’un changement de partenaire) et plus économique qu’une thérapie de couple. A tester, donc, avant d’envisager les grands remèdes.

Plus d'infos sur le site VM Therapy

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires