La fois où j’ai laissé ma culotte chez son père

"La fois où j’ai...

"La fois où j’ai laissé ma culotte chez son père"

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 17 Novembre 2010

Y'a pas qu'au bord de la cheminée qu'on peut laisser une surprise...

« A noël dernier, je suis allée passer le réveillon dans la famille de mon copain, qui est désormais mon ex. C’était une famille très différente de la mienne, avec laquelle je n’étais pas très à l’aise : universitaires sobres, mariages recomposés, au final l’on dormait dans le bureau d’un proche de son père. Je ne peux pas dire que les fêtes se soient mal passées, bien au contraire, on a pris un bon bol d’air. Sauf qu’en rentrant à Paris, horreur, je me rends compte que j’ai oublié une de mes culottes au fin fond du lit. Et pas une culotte dont je suis fière, plutôt la culotte vieille de dix ans que je ne me décidais pas à jeter. Déjà, j’étais morte de honte rien qu’en pensant au moment des retrouvailles avec mon vieux slip. Mais le pire, c’est quelques mois après : mon copain me tend mort de rire une enveloppe. C’était de la part de la femme de l’ami chez qui l’on avait dormi. Elle m’avait soigneusement lavé et envoyé par la poste ma vieille culotte. Il y avait même une carte, chaleureusement signée Claudine. Sans commentaire. »

Bethsabée Krivoshey

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus