‘Girl Talks Project’ : le compte Instagram qui prouve que les filles aussi parlent de sexe ‘Girl Talks Project’ : le compte Instagram qui prouve que les filles aussi parlent de sexe

Love etc.

‘Girl Talks Project’ : le compte Instagram qui prouve que les filles aussi parlent de sexe par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 30 Août 2018

On a tendance à réserver aux hommes le droit de parler ouvertement de sexe dans la sphère publique. Pourtant, les femmes aussi discutent de cul et souvent d’ailleurs. C’est ce qu’a voulu montrer, en partie, le compte Instagram ‘Girl Talks Project’.

A partir des conversations qu’elle a avec ses copines, Kemi Ocean, a créé le Tumblr Girl Talks Project, puis le compte Instagram du même nom. Le but, réunir au même endroit les conversations de cul déplacées et drôles que les filles entretiennent avec leurs potes et montrer qu’il n’y a pas que les mecs qui en parlent. Elle veut aussi et surtout désacraliser la paroles des femmes en prouvant qu'on peut parler de nos selles à trois heures du matin avec notre meilleure amie et que ça fait du bien. Nous ne sommes ni des princesses, ni des saintes.

 

A post shared by Girl Talks (@girltalks.project) on

 

Pour ou contre ? #freecaca

A post shared by Girl Talks (@girltalks.project) on

Oui. Les filles aussi aiment le sexe et Kemi veut montrer qu’il n’y a aucune honte d’en parler et de le pratiquer. Elle veut surtout les déculpabiliser face à leur sexualité et tout ce qui en découle. "Cette espèce de schéma de supériorité dans l’art de la chope veut nous faire croire que seule les femmes sont des proies à attraper, nous explique-t-elle. Mais en réalité, la chasse se fait dans les deux sens. Si cet état d’esprit n’existait pas, les femmes n’auraient pas honte !". Une honte dont les femmes sont, aux yeux de la créatrice du compte, en partie responsables. "Il faudrait commencer à assumer plus fermement nos actes, continue la jeune femme. J’aimerais que ce compte puisse permettre à certaines d’entre elles de prendre confiance en elles et en leurs choix. Leur dire qu’elles ne sont pas seules. Plein d’autres filles ont vécu la même chose, se posent les mêmes questions ou ont envie des mêmes choses". Un projet féministe donc, et qui fait du bien au moral.

 

A post shared by Girl Talks (@girltalks.project) on

 

A post shared by Girl Talks (@girltalks.project) on

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus