Dating et confinement : les 4 règles de la drague à distance Dating et confinement : les 4 règles de la drague à distance

Love etc.

Dating et confinement : les 4 règles de la drague à distance par Elia Manuzio

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 15 Avril 2020

Les applications de dating comme Tinder, Happn ou Okcupid sont devenues vos seules ressources pour continuer de draguer pendant le confinement ? C’est le moment d’adapter vos pratiques.

Pour transmettre son numéro de téléphone à son crush, un New-Yorkais a transformé son drone en pigeon voyageur, devenant le dragueur Covid-19 le plus envié de la planète. Mais au temps du confinement, n’est pas le roi de la séduction qui veut. Dans la vraie vie, les célibataires confinés dans leur appartement acheté à crédit continuent de swiper sur les applications de rencontre pour espérer trouver l’amour. Tinder a enregistré son plus grand nombre de swipes le dimanche 29 mars, en plein confinement, et ses conversations quotidiennes ont en moyenne augmenté de 20% au niveau mondial. Si le béaba de la drague en ligne reste inchangé, la situation inédite exige de revoir ses pratiques. 

#1 Soignez votre entrée
« Ça va ? ». Ça va très bien mais il aurait peut-être été utile de trouver une approche plus personnalisée. N’hésitez pas à vous servir de l’actualité et n’ayez pas peur d’évoquer le sujet qui nous occupe tous.tes : le Covid-19. En ce moment, être confiné.e seul.e, c’est la double peine. Si vous pouvez entamer la conversation par une blague ou vous servir de la photo de profil de votre crush pour trouver un angle d’attaque, un « Comment tu te sens ? » sera apprécié et appellera une réponse plus sincère et intime qu’un banal « Ça va ? ». Bien évidemment, on soigne aussi sa sortie. Pas de « bonne continuation », par pitié.

#2 Ne vous ruez pas sur la vidéo
En confinement, et avec la certitude qu’il sera difficile de se rencontrer en chair et en os si le courant passe, la tentation du FaceTime est grande. Pour autant, rappelez-vous qu’en temps normal, vous auriez discuté quelques jours avant d’envisager de vous retrouver pour un verre. Ce temps de l’écrit, même s’il peut se révéler trompeur sur la vraie nature des gens, est une étape importante de la rencontre en ligne. On se jauge, on teste son sens de l’humour, ses références culturelles. Se retrouver trop vite face à face, même derrière un écran, c’est risquer une intimité prématurée et forcée, donc gênante pour tout le monde.

#3 Ruez-vous sur la vidéo
Quand vous serez prêts, bien évidemment. Si la contrainte est source de créativité, la vidéo a du bon : se voir sans se toucher oblige à se concentrer sur la voix, le langage corporel, la gestuelle, c’est aussi un climat propre à la confidence et à la connexion intime. Profitez-en pour avoir une discussion ouverte à propos du sexe : demandez à l’autre ce qu’il aime en la matière, sondez ses désirs mais aussi ses limites. Ainsi vous prenez de l’avance et mettez déjà le consentement au cœur de votre relation. Quelle appli choisir ? Certaines applis comme Bumble proposent déjà le « virtual dating » (date en visio). De manière générale, évitez les logiciels et applications qui évoquent le travail comme Zoom ou Google Hangouts. House Party est une bonne option. L’application plébiscitée par les confinés du monde entier a l’avantage de proposer un univers léger et ludique au poil. Les jeux disponibles sont également un bon moyen de créer du lien avec votre crush (il vous a dit qu’il connaissait "Friends" par cœur ? On va voir ça). 

#4 Partagez vos passions, pas vos microbes
Vous ne pouvez pas l’emmener découvrir votre bar à manger préféré ? Ça n’est pas une raison pour ne pas se faire un resto. Dans les premiers moments, la nourriture, ça rapproche ! Si c’est possible, faites-vous livrer votre resto préféré, et faites-lui livrer la même chose. Habillez-vous, pimpez vous un peu (pas besoin d’en faire trop, qui se met sérieusement du rouge à lèvre en confinement ?), ouvrez une bonne bouteille et vivez votre meilleure vie avec votre date du jour. Vous êtes branché.e sport et/ou vous n’avez pas peur du ridicule? Lancez-vous des défis burpees dans votre salon ou comparez vos performances sportives sur Nike Training Club (promis, on ne juge pas). Quoiqu’il arrive, ne tentez pas de braver le confinement et de vous retrouver sur un banc ou au supermarché, même blindés en gel hydro-alcooliques. À moins que le coup de foudre soit tel que vous envisagiez de vous confiner ensemble, ce à quoi une seule réponse s’impose : YOLO.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires