Couple : passez-vous assez de temps avec votre moitié ? Couple : passez-vous assez de temps avec votre moitié ?

Love etc.

Couple : passez-vous assez de temps avec votre moitié ? par Elia Manuzio

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Vendredi 10 Août 2018

On a demandé à des personnes en couple si elles estimaient qu’elles passaient assez de temps ensemble. Alors, comment gère-t-on son agenda amoureux quand on a un job prenant, des enfants ou qu’on vit éloignés l'un de l'autre ? Éléments de réponse avec sept témoignages.

Joanne, 29 ans, mariée depuis 4 ans : "Le minimum c’est un repas par jour ensemble"

"Nous avons deux enfants et donc la vie va à 100 à l’heure. Ce n’est pas évident de trouver l’équilibre dans notre couple. Les vacances, c’est vraiment le moment ou l’on se retrouve, mais ça n’est pas assez. Pour nous le minimum c’est vraiment un repas par jour ensemble. La difficulté c’est qu’on n’a pas la même définition de 'passer du temps à deux'. Pour moi ce sont les petits moments du quotidien : café du matin, préparation du dîner. Il nous arrive de prendre une baby-sitter juste pour une heure, le temps de prendre un verre. Pour mon copain, l’idéal serait plutôt une randonnée, du sport ensemble, un week end un peu whaou, une sieste qui dérape. On assume de faire une croix sur des choses pour se concentrer sur nous, on a appris à dire non aux soirées, aux sollicitations."

Olga, 27 ans, en couple depuis un an et demi : "On a appris à faire l’amour à distance"

"
On s’est rencontrés six mois avant que je parte étudier en Espagne. Mais on est tombés amoureux très vite alors on a décidé de tenter l’amour à distance. Au départ, on voulait passer un week end sur deux ensemble, mais nous n’avons pas réussi à maintenir ce rythme, économiquement c’était trop pesant. On se voit plutôt une fois par mois, pour trois ou quatre jours à chaque fois. Du coup, ces moments sont incroyables, on est tellement contents de se retrouver. Le retour est toujours un crève-cœur mais on compense par des Skype réguliers. On a même appris à faire l’amour à distance !"

Sophie, 30 ans, en couple depuis un an : "On s’est fixés des règles" 

"Nous avons tous les deux des jobs très prenants. La semaine on se croise généralement, souvent avant d’aller retrouver des amis pour un dîner, et le week end, on a toujours des choses de prévues, des mariages, des anniversaires.  Alors on s’est fixés des règles au sein du couple. On se fait au moins un dîner par semaine rien que tous les deux, un week end tous les deux mois et au moins une semaine de vacances en amoureux. Ça n’est pas parfait, mais ce sont des rendez-vous qui maintiennent une intimité."

Arthur, 31 ans, en couple depuis trois ans : "On n’est pas enthousiastes sur commande" 

"Je travaille à Paris et mon mec à Londres, il rentre tous les week ends. Pour beaucoup de gens, 'c’est déjà bien', mais en fait c’est très court et cela met beaucoup de pression sur les moments où il est là. Il faut que tout soit parfait, que le temps soit qualitatif, alors qu’en réalité, lui comme moi, on n’est pas enthousiastes et joyeux sur commande."

David, 30 ans, en couple depuis un an : "On est très indépendants"

"J’ai besoin de ne pas passer tout mon temps avec ma copine. On ne se voit quasiment pas la semaine, chacun travaille beaucoup et retrouve des potes après, parfois on se rejoint mais on est très indépendants et c’est ce qui fonctionne pour nous. Le week-end on essaie de faire des sorties communes, ca nous rapproche de partager du temps avec nos amis. Le dimanche en revanche, on s’accorde une énorme grasse mat’ tous les deux, on ne fait généralement pas grand chose à part faire l’amour."

Faustine, 32 ans, en couple depuis deux ans : "Il est très rare que nous dinions ensemble"

"Nous avons des rythmes très différents dans notre couple. Lui rentre souvent après 23h, moi c’est plutôt 19h. Il est très rare que nous dinions ensemble. J’ai eu beaucoup de mal à gérer cette absence au début mais j’ai accepté le fait que pour quelques années, il passerait plus de temps avec ses collègues qu’avec moi et que c’était une source d’épanouissement pour lui. Mais le week end, il est vraiment là et vraiment avec moi. On passe la journée et la soirée du samedi  avec des amis, et le dimanche, quand on ne déjeune pas avec nos familles, c’est journée love. On y tient beaucoup, c’est la seule bulle qu’on a réussi à se créer."

Leïla, 31 ans, en couple depuis un an : "Si on sent qu’on n’est pas dans un bon mood, on préfère annuler"

"
Pour moi 'se voir assez', c’est se voir quand on en a envie, le plus souvent possible tout en se laissant un peu d’air et des moments l’un sans l’autre. On ne vit pas ensemble et on se voit environ 4 ou 5 fois par semaine, parfois tous les deux ou avec des amis. Pour moi, se voir sans échanger, c’est encore plus frustrant et agaçant que de ne pas se voir du tout. Donc si on sent qu’on n’est pas dans un bon mood, on préfère annuler."

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus