Comment dire à son mec qu'on veut faire un plan à 3 ?

Love etc.

Comment dire à son mec qu'on veut faire un plan à 3 ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

"J’ai toujours été tentée par l’idée du triolisme. J’aimerais passer à l’action avec mon copain, mais comment lui en parler sans l’affoler ?" Clélia, 27 ans

Le triolisme, c’est la nouvelle levrette... ou presque. Jadis summum du sulfureux (souvenez-vous du film Sex Intentions en 1999 et de vos premiers émois devant Matt Dillon, Neve Campbell et Denise Richards), il est aujourd’hui partout.


A commencer par la dernière une du très pointu magazine Paper, qui montre Nicki Minaj et deux doubles d’elle-même en mode préliminaires, le tout orné du titre " Minaj à trois".


Fin 2017, Marilyn Manson sortait le clip de "Kill4Me", dans lequel son pote Johnny "au bout du roul’" Depp couchait avec non pas deux, mais trois jeunes femmes lubriques. Preuve ultime que le sexe à plusieurs est entré dans la norme, la série Plus belle la vie y consacrait un épisode en 2015, avec prise de poppers et dialogue de la gêne en prime. Mais si la pop culture met cette pratique à toutes les sauces, dans le monde réel, seuls 15 % des Français ont tenté le coup, selon une étude Ifop. De quoi vous interroger sur vos motivations : effet de mode ou réel désir ?


Si vous êtes vraiment partante, alors misez tout sur la communication avec votre conjoint – avant, pendant et après. Pour commencer, rassurez-le sur vos sentiments. Non, l’idée n’est pas de le tromper avec son consentement, mais de vivre un moment intime satisfaisant pour tous les deux. Ce qui devrait logiquement vous conduire à l’étape suivante : définir la configuration idéale de votre séance de baise. Avec un garçon ou une fille ? Un inconnu ou un ami ? Chez vous ou à l’hôtel ? Cette discussion doit rester pragmatique afin de ne pas tomber de haut quand le fantasme deviendra réalité. Vous n’êtes pas forcément prête à ce qu’un type tout juste rencontré sur Tinder se la joue "sachets de thé" sur votre visage. Ou à organiser une soirée tartiflette avec votre amie Tania, sachant qu’elle aura sucé votre mec trois jours plus tôt.

Une fois les règles établies, les travaux pratiques peuvent commencer. Les spécialistes recommandent de penser "plaisir" et pas "performance" (on a dit "plan à trois", pas Cirque du Soleil). Mais aussi, comme pour toute activité sexuelle qui implique de repousser ses limites, de définir un "safeword", ce mot/nom de code à énoncer si ça va trop loin ("Tartiflette" sera par exemple à proscrire si Tania est l’heureuse élue). La règle d’or ? La capote est obligatoire à chaque pénétration avec un nouveau partenaire. Une fois le nirvana atteint, la dernière phase sera un bon débrief avec l’être aimé, pour éviter toute frustration ou malentendu.

Bonus : évoquer vos souvenirs permettra de pimenter vos futures parties de jambes en l’air. Qu’il y en ait quatre ou six.

Coline Clavaud-Mégevand, adapation Magali Bertin

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.