Applis de rencontres : 57% des utilisateurs déforment la réalité en créant leur profil Applis de rencontres : 57% des utilisateurs déforment la réalité en créant leur profil

Love etc.

Applis de rencontres : 57% des utilisateurs déforment la réalité en créant leur profil

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 7 Novembre 2019

Selon une étude menée par l’appli de rencontres Badoo, plus de la moitié des utilisateurs embelliraient leur profil… En partie par manque de confiance en eux.

Sommes-nous réellement honnêtes sur les applis de rencontres ? En voilà une bonne question, à laquelle l’application Badoo a voulu apporter des réponses, en interrogeant ses utilisateurs.
Déconstruisons tout d’abord une croyance qui veut que l’usager de l’appli de rencontres ne recherche que du sexe. En effet, selon Badoo, ils ne seraient que 19% à être à la recherche d’un partenaire occasionnel, soit un plan cul. 3 personnes sur 4 rechercheraient en fait quelque chose de plus sérieux, comme à se mettre en couple, à 54%. D’autres envisageraient même un mariage, à 6%. On vous voit d’ici, grommeler que les hommes sont certainement les moins stables - on ne vous blâme pas, on y croyait aussi - mais les statistiques sont identiques d’un genre à l’autre. Il était temps de rétablir la vérité, merci Badoo.

Et l’honnêteté serait importante, voire essentielle, lors des rencontres en ligne. 92% des personnes interrogées, déclareraient même qu’elle serait "très importante" pour démarrer une relation… A quelques détails près puisqu’ils sont tout de même 57% à avouer qu’ils déforment la réalité sur leur profil, notamment en ce qui concerne leurs passions (26%) mais aussi leurs revenus, à 21%, et plus regrettable, leur statut, à 24%. Les raisons d’une telle tromperie sur la marchandise ? La peur d’être jugé, le manque de confiance en soi, mais aussi pour éviter d’être gêné… tous trois à 26%. Dommage... Allez, et si on s’assumait ? 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires