Amour de vacances : comment faire durer la relation après l'été ? Amour de vacances : comment faire durer la relation après l'été ?

Love etc.

Amour de vacances : comment faire durer la relation après l'été ? par Elia Manuzio

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 25 Juillet 2019

Courtes et brûlantes, les amours de vacances ne sont pas faites pour durer. Mais après tout, pourquoi ne pas essayer ?

Il y a des histoires d’amour estivales qui ne sont que ce qu’elles doivent à priori être : une parenthèse. Une idylle de vacances sans conséquences qui booste l’égo et la libido. Et puis il y a celles que l’on n’avait pas vues venir. Celles qui, une fois passées les joies du sexe au bord de l’eau, parfumées au monoï bon marché, signent la promesse de quelque chose d’autre. Oui, il arrive que tout en affichant une attitude désinvolte et légère – "Non mais rien ne vaut une bonne amourette sans conséquence ni prise de tête" – à la fin de l’été, on en veuille un peu plus. S’il n’existe pas de recette miracle, voici quelques conseils utiles si vous envisagez de transformer votre romance d’été en quelque chose de sérieux.

#1 Ne vous laissez pas lobotomiser par le soleil
Si les amours de vacances sont si intenses, c’est en partie parce que le choix se porte sur une personne à l’opposé de ce qui nous attire d’habitude. Différence d’âge, de style de vie, de centre d’intérêts... C’est bien parce qu’il n’engage à rien que l’été se prête à chasser hors de sa zone de confort. Mais le retour à la réalité peut-être plus compliqué. Avez-vous vraiment envie de présenter à vos parents ce charmant garçon sans boulot et à l’hygiène capillaire aléatoire ? Pouvez-vous vraiment envisager une relation sérieuse avec quelqu’un qui collectionne les conquêtes ? Est-ce que cette relation en vaut la peine ? Posez-vous les bonnes questions car en septembre, tous les carrosses redeviennent citrouille.


#2 Pas de #couplegoals sur Instagram
Cela étant dit, si vous êtes décidée à transformer l’essai, préparez le terrain et évitez toute action qui pourrait refroidir le climat. Pendant les vacances, vous serez belles et beaux, bronzé.es et potentiellement en train de vous bécoter 24h sur 24 (enfin jusqu’à la fermeture de la buvette). Rien de plus tentant que de poster quelques clichés de vous, flamboyants et brûlé.es par le soleil. N’en faites rien. C’est la meilleure façon de faire peur à votre flirt. On ne choisit pas seul.e de mettre un label sur une relation qui n’en est pas encore une.


#3 N’essayez pas de statuer tout de suite
En parlant de label, même si l’on sait combien il est tentant de marquer sa conquête au fer rouge, ne soyez pas trop pressé.e de définir ce que vous êtes en train de vivre. Au retour de vacances, on a besoin de temps pour se remettre en route, poser ses intentions pour l’année à venir et faire ses plans de septembre. Laissez les choses se faire naturellement. Le but, c’est de faire durer ce que vous avez vécu cet été, à la cool, pas de sécuriser un +1 pour le pot de rentrée de votre boîte.


#4 Entretenez la magie
Vous avez décidé de vous revoir à la rentrée ? A la bonne heure. Pour faire durer les vacances, et lui rappeler à quel point vous étiez/êtes un couple génial, restez simple. Proposez un brunch au soleil, une balade dans un parc, portez le parfum que vous portiez les soirs d’été... En bref, essayez de rester sur le même mode que celui qui vous a rapproché en premier lieu. Sans en faire trop bien sûr, pas besoin de garder à tout prix votre bracelet de cheville délavé.


#5 Intégrez votre flirt dans votre vie
Quand vous sentez que le fer est chaud, étudiez la faisabilité d’un avenir à deux. Pour ça, rien de mieux que le baptême du feu : une soirée avec vos ami.es. Le but, c’est encore de transposer les vacances dans votre réalité. Choisissez une fête avec du monde pour qu’il.elle se sente à l’aise, pas un diner en tête à tête avec un couple d’ami.es et ne cherchez pas à étiqueter votre conquête (date, copain/copine, plan-cul-de-vacances). Présentez-le.la par son prénom tout simplement. Ça mettra tout le monde plus à l’aise.


#6 Parlez-en !
Si au bout de quelques semaines ou quelques mois (cela dépend de votre niveau de résistance), les choses sont toujours floues, n’hésitez pas à jouer cartes sur table, au moins vous serez fixé.e. S’il y a bien une chose que les relations amoureuses nous on appris, c’est que la meilleure chose à faire est toujours de rester honnête. Au mieux, votre flirt est sur la même longueur d’onde que vous, au pire cela fait des jours qu’il cherche comment se sortir de ce traquenard et vous aurez économisé un temps précieux.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires