Amour au travail : 5 pièges à éviter quand vous fréquentez un.e collègue Amour au travail : 5 pièges à éviter quand vous fréquentez un.e collègue

Love etc.

Amour au travail : 5 pièges à éviter quand vous fréquentez un.e collègue par Charlotte Arce

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 18 Avril 2019

Voilà des semaines que vous vous tournez autour à la machine à café et que vous échangez des messages chauds bouillants sur Slack. Cette aventure avec votre collègue pourrait devenir sérieuse, encore faut-il se garder de quelques écueils.

#1 La jouer fine
Dans l’euphorie des débuts, vous pourriez être tentée de laisser tomber vos déjeuners entre collègues pour les passer en tête à tête avec votre nouvelle conquête. Erreur. Non seulement vous prenez le risque de ne plus rien avoir à vous dire après le bureau, mais ces derniers pourraient finir par trouver louche ces pauses en duo. En vous évitant soigneusement dans les couloirs, vous faites au contraire monter la pression pour des retrouvailles explosives le soir. Et puis, il y a des lieux plus sexy pour flirter que la cantine d’entreprise… Quoi que, ça peut aussi avoir son charme.

#2 Manquer de discrétion
Certes, il ou elle est un pro du risotto et du cunnilingus. Mais Brigitte des RH et Hervé de l’informatique ont-ils vraiment besoin de le savoir ? Avant de vous lancer dans la revue détaillée de votre vie intime, rappelez-vous de ce chiffre : un secret confié dans l’enceinte de l’entreprise est répété, en moyenne, à 2,7 personnes. Ce qui veut dire que d’ici une semaine, toute la boîte sera mise au parfum. Histoire que vos confidences ne parviennent pas jusqu’aux oreilles de l’intéressé.e – ou de vos supérieurs – réservez-les à vos ami.e.s plutôt qu’à vos collègues, même proches.

#3 Expérimenter le sexe au bureau
En digne fan de Grey’s Anatomy, vous avez toujours rêvé d’étreintes passionnées dans l’ascenseur. Maintenant que votre collègue est aussi votre mec/meuf, vous ne seriez pas contre un quickie dans les toilettes de la boîte ou même sur votre bureau. Vous n’êtes d’ailleurs pas la seule : selon un sondage Ifop*, un tiers des personnes qui fricotent avec quelqu’un du boulot se sont déjà livrés à cette expérience. Mais est-ce vraiment bien raisonnable ? À moins que votre fantasme n’inclue aussi un flagrant délit et un blâme, il est sans doute plus sage de la jouer soft et de tester vos envies coquines ailleurs que sur votre lieu de travail.

#4 Mélanger vie pro et vie privée
Quand on sort avec quelqu’un qui partage notre job, l’écueil à éviter est de mélanger vie pro et vie privée. Pas question de parler du dernier dossier en cours après l’amour ou en dînant au restaurant, pas plus qu’on discute courses chez Monop’ ou rencontre avec la belle-famille juste après une réunion avec des clients. Et surtout, pas de scène de ménage à la machine à café, au risque d’entacher votre crédibilité pro (et de faire jaser tout l’open space).

#5 Ne rien dire à son boss
Week-ends au vert, premières vacances à deux, emménagement ensemble… Si votre histoire prend une tournure sérieuse, va fatalement venir le moment de l’officialisation auprès de la hiérarchie. Pour que votre boss ne soit pas le ou la dernier.ère au courant de votre relation et ne se vexe, prenez les devants et annoncez-lui lors d’un entretien formel. Ce sera aussi l’occasion de lui rappeler que votre vie privée n’empiètera pas sur la qualité de votre boulot. Non seulement il ou elle appréciera cette mise au point, mais ne remettra certainement jamais le sujet sur le tapis.

*Sondage Ifop pour Online Séduction, juin 2018.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires