5 signes que vous êtes devenu un vieux couple 5 signes que vous êtes devenu un vieux couple

Love etc.

5 signes que vous êtes devenu un vieux couple

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Vous, un vieux couple ? Ça va pas la tête ! S’encroûter c’est pour les autres. Ah bon ? On croyait toutes y avoir échappé mais plus le temps passe, plus on coche de cases. Et peut-être que vous aussi. 5 signes qui montrent que vous êtes sur la pente glissante.

#1 Vous avez tué toute spontanéité (et tout glamour)

Avant, vous vous sautiez dessus à peine le pas de la porte passé, voire sur le pallier. Aujourd’hui votre vie sexuelle ne démarre qu’une fois accompli un protocole bien huilé : éteindre M6, vider le lave vaisselle, brosser ses dents, enfiler son pilou-pilou. Quand, vers minuit, vous finissez par vous coucher (pas trop tard mais pas assez tôt non plus) vous demandez systématiquement : “Tu veux faire l’amour ?“. Dans le genre sexy on a vu mieux. Mais pire, vous donnez à cette phrase le même ton que si vous demandiez avec étonnement “ah bon ? T’as encore faim ?“. Grillée. On sait que vous l’avez prononcée avec le doux espoir que votre mec soit trop fatigué pour honorer votre demande, même bien au chaud dans un lit. D’ailleurs faire l’amour ailleurs ? Grand dieu vous n’y pensez pas !

#2 Vous textotez utile

“Tu me manques“, “Je pense à toi“. Non, ce ne sont pas les textos que vous envoyez à votre mec pour le chauffer pendant la journée mais ceux de votre dernière conversation avec votre meilleure pote. Côté couple, vous êtes plutôt sur un ratio de sept “Tu es là pour le dîner ?“ pour deux “Baisers“ (oui, vous écrivez aussi comme une vieille personne). Et quand vous vous risquez à un “J’ai envie de toi“, ce n’est pas un petit émoji aubergine que vous recevez en retour mais une bâche en trois lettres : “LOL“. (Même pas un “ahah“). Encore plus haut sur l’échelle du vieux couple, l’abandon du texto au profit du mail, plus pratique quand on est au boulot, légendé d’un automatique “Cordialement“ qui signe définitivement la fin du romantisme.

#3 Votre sens du style en a pris un coup

Dans les premiers mois de votre relation, vous aviez limite une tenue de rechange dans votre sac, que vous enfiliez discretos au boulot avant de vous brosser une énième fois les dents pour retrouver votre amoureux lookée et fraîche comme un bain de bouche. Depuis, vous avez découvert le pouvoir de la salopette large – c’est quand même incroyable de pouvoir tenir deux fois dedans non ? – et vos bodys sexys prennent la poussière dans le fond de votre placard. Pire, la nuit vous avez cédé au pire tue-l’amour jamais inventé, appelé aussi “tenue du vieil oncle libidineux“ : T-shirt et cul nu. On sait que ce petit courant d’air sur votre peau est des plus agréables mais on le dit et on le redit : privilégier le confort à l’esthétisme, c’est le début de la fin.


Crédit : Getty

#4 Vous n’avez plus d’intimité

Vous ne l’avez pas senti venir et pourtant, ce soir où vous avez continué votre discussion à travers la porte des toilettes, vous vous êtes tirée une balle dans le pied. La suite logique ? Votre mec s’oublie régulièrement devant vous (mais vous mettez toujours ça sur le compte de la complicité qui vous unit) et toutes vos potes savent maintenant qu’il souffre d’aérophagie chronique. Foutue pour foutue, vous avez oublié toute notion de bienséance au sein de votre couple et adopté la “parole valorisante“ de l’intestin : Dans les semaines difficiles, vous notez chaque amélioration et commentez chaque rechute, histoire d’encourager votre poulain dans sa quête du transit parfait. La communication, c’est la clé d’un couple qui dure.

#5 Vous dites “on“

Avec le temps, vous avez abandonné le “je“ pour la troisième personne du singulier. “On  adore ce restaurant“, “On est fans de poisson cru“, “En revanche on ne l’a pas très bien digéré“. Quel que soit la situation, vous faites front commun pour afficher une fusion à toute épreuve. C’est bien connu, avoir des opinions perso c’est un truc de célibataire qui vit avec ses chats. Variante, le “nous“, moins flagrant que le “on“ et utile en alternance pour bien montrer que vous êtes encore deux individualités (sachez que la simple utilisation du stratagème vous envoie direct à la case vieux couple). En fait, vous l’avez compris depuis longtemps, la meilleure option est de ne pas vous mettre en danger. Et donc de ne plus fréquenter que des couplent qui disent aussi “on“.

PS : Si vous avez banni le “on“ mais que vous l’avez remplacé par une carte de vœux commune, ce n’est pas mieux. Désolé !

Elia Manuzio

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.