Décryptage: c'est quoi le Harlem Shake?

La semaine dernière, on vous parlait de ce nouveau buzz absurde du net dans nos vidéos de la semaine. Cette fois, on revient en détail sur ce nouveau phénomène WTF 2.0, le Harlem Shake.

Si vous pensiez que le phénomène du Harlem Shake pouvait vous passer loin au-dessus de la tête, vous rêviez. Le Harlem Shake, qu'on l'aime ou pas, a buzzé tous le mois de février et apparemment, ce n'est pas prêt d'être fini, car même les people s'y collent.

La légende du Harlem Shake
Initialement, le Harlem Shake est un style de danse qu'on pratique en pivotant les épaules d'avant en arrière. Comme ça, avec du swag :

Cette danse daterait de 1981 d'après le mouv' d'un habitant du quartier de Harlem à New York, surnommé "Al Bm". D'après le site Know Your meme, à ses débuts la danse dite "Harlem Shake" s'appelait donc "albee" d'après lui, pour ensuite prendre l'appellation du quartier. Le Harlem Shake est néanmoins devenu célèbre aux débuts des années 2000, après des apparitions dans des chansons de Jadakiss (comme ci-dessus), Cam'ron ou encore P.Diddy (à l'ancienne).

Le grand retour du Harlem Shake
En revanche, le buzz que tout le monde subit en ce moment, ou presque, ce n'est pas un super déhanché d'épaules endiablées mais une danse folle et absurde qu'on pratique sur une chanson nommée Harlem Shake, produite par Baauer, un musicien américain (Harry Rodrigues de son vrai nom). Sortie en 2012 sur Youtube, le Harlem Shake de Baauer est une musique plutôt de mauvais goût, composée de fortes basses et de paroles assez simplistes, "do the Harlem Shake”, reprises de la chanson Miller Time de Plastic Little, un groupe de rap de Philadelphia.