Une fille, un job : Aurélie, ex-assistante de star hollywoodienne

Vous rêvez de découvrir l’envers du décor hollywoodien ? Procurez-vous sans attendre "Ma vie pour un Oscar" d’Aurélie Lévy, écrivain, réalisatrice et surtout ex-assistante de star. Elle nous dit tout sur les strass et les paillettes d’Hollywood.

aurélie levy
© Mark Hanauer -

Peux-tu te présenter ?
Je m’appelle Aurélie Lévy, j’ai 35 ans, je réalise des films documentaires et j’ai écrit mon premier roman, Ma vie pour un Oscar.

Quel genre de documentaires réalises-tu ?
J’ai réalisé un documentaire intitulé Lost and Found qui suit Casey Johnson, l’héritière décédée de l’empire pharmaceutique Johnson & Johnson, une Américaine complètement droguée, accro à la chirurgie esthétique et grande amie de Paris Hilton. Je l’ai suivie en 2007 dans ses démarches pour adopter un enfant au Kazakhstan, une fillette qu’elle va élever dans une énorme villa à Beverly Hills et dont elle va vite se lasser. Le documentaire se termine à Hollywood en 2010 où elle succombe à son mal-être, laissant derrière elle sa petite fille, nouvelle héritière de sa fortune. J'ai voulu traiter de la solitude de ces personnes qui ont tout, mais au final qui n’ont rien.

C’est aussi le sujet de ton livre Ma vie pour un Oscar ?
Oui, c’est l’histoire de Camille, une jeune parisienne de 23 ans, qui part à Los Angeles dans l’espoir de devenir réalisatrice de films, de rencontrer le succès et de décrocher l’Oscar. Elle devient un peu par hasard l’assistante de John Boggus, un célèbre acteur américain. Elle va découvrir l’envers du décor hollywoodien qui la fascine tant et va alors complètement revisiter sa relation à la notoriété et la reconnaissance. Elle va découvrir l'énorme solitude dans laquelle se trouve ces célébrités qui la faisait rêver...

L’histoire est inspirée de ta vie personnelle ?
Oui, très inspirée. J’ai été moi-même assistante personnelle d’un acteur américain très célèbre. Le personnage de John Boggus est inspiré de tous les acteurs de cinéma que j’ai pu rencontrer et évidemment de celui pour qui j’ai travaillé.

Comment t’es-tu retrouvée à faire ce métier ?
Comme Camille, le personnage principal de mon livre, j’ai fait des études au Japon et grâce à un partenariat avec l'UCLA (Université de Californie à Los Angeles ndlr.), j’ai pu aller étudier à Los Angeles et suivre des cours à la School of Theater, Film and Television. Je me suis fait beaucoup d’amis dans le milieu du cinéma et c’est comme ça qu’on m’a rencardée sur ce job d’assistante de star.

On a du mal à s’imaginer un entretien d’embauche pour être assistante de star. Raconte-nous.
Je vais vous décevoir mais c’est un entretien comme un autre ! On pose des questions bêtes par rapport à des situations de la vie quotidienne, comment on réagirait par rapport à telle ou telle chose, etc. J’ai passé plusieurs entretiens pour ce job, d’abord avec l’ancienne assistante de l’acteur, puis l’ultime entretien était avec l’acteur lui-même.

Tu ne vas pas nous révéler son identité ?
Non ! Mais avec la magie de Google, c’est assez facile de trouver son nom… Je vous laisse faire ! (On vous aide les filles, c'est John Cusack...)