La bonne attitude en entretien d'embauche

Tous les bons conseils pour décrocher le job de vos rêves. Go !

Entretien
© Getty -

Un entretien, ça se prépare ? Oui, bien sûr. Il faut toujours se renseigner un maximum sur l'entreprise dans laquelle on postule, en allant en premier lieu faire un tour sur son site internet. On collecte le maximum d'infos qui pourront nous permettre de montrer à notre interlocuteur, en entretien, que l'on arrive pas en touriste.

On arrive avec quoi dans les mains ? Avec son CV ! Même si l'employeur est déjà censé l'avoir, il est possible qu'il l'ait égaré ou qu'il n'ait pas pris la peine de l'imprimer pour l'entretien. On fait toutefois attention à bien apporter celui qu'on lui a fait parvenir, dans le cas où l'on a envoyé des CV qui diffèrent selon les entreprises dans lesquelles on a postulé. On n'oublie pas non plus de prendre un bloc et un stylo, pour prendre des notes durant le rendez-vous. Question de sérieux.

On s'habille comment ? "Un niveau au-dessus que ce que l'on portera au quotidien si l'on est embauchée", conseille Françoise Levy-Rueff, coach professionnel. On montre en effet que l'on a fait un effort, tout en respectant les codes vestimentaires du corps de métier (si l'on postule pour un métier de créa, on évite par exemple le tailleur guindé). De toute façon, mieux vaut être trop habillée que pas assez...

Si l'on attend en compagnie d'autres postulants, on adopte quelle attitude avec eux ? Si l'on croise un concurrent par hasard, on ne va clairement pas lui faire la causette. On reste discrète, polie, aimable, sans s'étendre sur la raison pour laquelle on est ici. Toutefois, pour certains postes de commerciaux, il arrive que les entretiens se fassent en groupe. Dans ce cas-là, on n'hésite pas à se faire remarquer en intervenant, mais sans en faire des tonnes. On montre que l'on sait s'imposer en société, mais que l'on est aussi capable d'écouter les autres.