Actuellement en kiosque !

GL cover mag Juin/Juillet 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Les bonnes résolutions des working girls pour la rentrée

6

Finis les vacances et le farniente… L'heure de la rentrée a sonné ! Et si on profitait de ce nouveau départ pour mettre en place des bonnes habitudes ? Histoire de vous inspirer, six working girls nous racontent leurs résolutions de septembre.

LIRE LA SUITE
1 /6

Travail : les résolutions de la rentrée des working girls 7

Anne-Charlotte Curis, cofondatrice du fashion truck The Rolling Shop

"Je  suis une perfectionniste dans l’âme, attentive au moindre détail. Du coup, j’ai tendance à remettre les choses au lendemain, à me stresser dès que je n’ai pas eu le temps de finir une tâche. Mon défi ? Apprendre à être plus détendue, moins inquiète et à lâcher prise. Pour cela, j’ai une astuce : quand je n’arrive pas à dormir, je me lève pour inscrire mes pensées sur une to do list. L’autre moyen de m’aérer l’esprit est de délocaliser mon bureau pour quelques jours. Si, avec mon collègue, nous avons besoin de bosser sur de la comptabilité ou de faire un brainstorming, on s’évade parfois à la campagne ou à l’étranger. Parfait pour y voir plus clair et rester efficace." 

2 /6

Travail : les résolutions rentrée des working girls 1

Athéna Montuoro, créatrice de Badines Lingerie : arrêter de se sous-estimer

"Devant des gens plus âgés ou expérimentés, moi, petite blonde de 26 ans, j’ai tendance à être rapidement impressionnée. Même en lisant des articles sur des it girls ayant réussi dans leurs domaines respectifs, je ne peux pas m’empêcher de comparer leurs parcours au mien. D’autant qu’on vit dans une société où on est encouragés à réussir dès le plus jeune âge. Ma résolution, c’est d’arrêter de me rabaisser, d’accepter d’aller à mon rythme en ayant conscience que je ne serai jamais un Steve Jobs au féminin. Mettre fin à ces pensées parasites m’aidera à profiter davantage du moment présent et à apprendre à foncer."  

3 /6

Travail : les résolutions rentrée des working girls 2

Marine Bidaud, directrice associée du site Le Fooding : continuer à donner du sens à mon travail

"Je ne suis pas une femme engagée qui fait du bénévolat à la soupe populaire. Mais il est très important pour moi de ne pas me noyer dans mon quotidien, de rester à l’écoute de mes proches, mais aussi consciente du monde qui m’entoure sans être minée par l’actualité anxiogène. J’aimerais continuer à mener des projets utiles, à célébrer la vertu réconciliatrice de la cuisine, à donner du sens à mon métier. L’ouverture aux autres et la curiosité sont une preuve d’intelligence, selon moi."  

4 /6

Travail : les résolutions rentrée des working girls 4

Julia Bijaoui, créatrice de Frichti : prolonger le plaisir de l’été

"Pendant les vacances, on est toujours plus détendue. On prend le temps de vivre, de respirer et de s’inspirer. Mon objectif en cette rentrée est de rester dans la flânerie de l’été, de garder la curiosité que j’avais pendant mes jours de repos. L’idée est d’appréhender Paris comme une ville étrangère, de sortir de ma routine, de m’obliger chaque jour à tester de nouvelles choses : aller voir une nouvelle expo, découvrir un quartier et, comme je suis une passionnée de cuisine, tester des épiceries ou des restaurants, bien sûr. Le plus dur est toujours d’arriver à se dégager du temps, et de garder de l’énergie pour mettre cela en place." 

5 /6

Travail : les résolutions rentrée des working girls 5

Marie Schneegans, créatrice de l’application Never Eat Alone : faire davantage de méditation

"Ce qui m’aide pour bien commencer la rentrée, c’est de prendre du temps pour moi. Le meilleur remède anti-stress reste la méditation que j’ai découverte, il y a deux ans, lors d’un séjour dans un ashram en Inde. J’ai donc choisi de prendre une demi-heure pour la pratiquer chez moi ou en marchant dans la nature. Cela me rend beaucoup plus productive au travail et me permet d’avoir un meilleur équilibre vie privée/vie professionnelle. J’arrive ainsi à souffler et à prendre de la distance par rapport aux tracas du quotidien." 

6 /6

Travail : les résolutions rentrée des working girls 6

Minetou Ndiaye, fondatrice du réseau Energie Femmes : faire de nouvelles rencontres

"J’ai décidé d’utiliser ma pause déjeuner comme un vrai moment d’évasion. Au lieu de manger un sandwich devant l’ordinateur, de rester enfermée dans ma routine, pourquoi ne pas rencontrer des femmes inspirantes ? C’est l’occasion de sortir un peu de mon milieu professionnel et de dépasser le stade du virtuel avec mes contacts en ligne. Discuter avec des personnes plus expérimentées, qui partagent autant leurs réussites que leurs échecs, permet d’apprendre, d’oser plus et de mieux décrypter les codes de l’entreprise. Négocier un salaire, choisir le bon timing pour réclamer une promotion… Toutes ces choses ne vont pas de soi."

Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.