Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin

Sept astuces de working girls pour être plus heureuse au boulot

Se rendre utile Mélanie Taravent Heureuse au bureau Vanessa de Abreu Les gambettes sauvages Lutter contre la routine heureuse au bureau Marine Deffrennesn heureuse au bureau Sophie Pujoll 7

Comment rendre la vie au travail plus agréable ? Chacune a sa stratégie pour apporter un peu de douceur dans son quotidien. Sept femmes nous donnent leurs astuces.

LIRE LA SUITE
1 /7

Se rendre utile Mélanie Taravent

Se rendre utile Mélanie Taravent

Mélanie Taravant, chroniqueuse dans La Quotidienne de France 5

“En parallèle de mon activité professionnelle, j'ai cofondé Viens voir mon taf pour aider des collégiens de 3ème sans réseau à trouver un stage. C'est agréable de se sentir utile, d'aller sur le terrain, de pouvoir partager son carnet d'adresses. J'héberge également des réfugiés chez moi via le programme CALM de l'association Singa. Ce qui me permet de rencontrer des personnes ayant des parcours de vie très intéressants, même si souvent douloureux.
Rien de mieux aussi pour garder les pieds sur terre et prendre de la distance avec ses petits tracas. Même si l'actualité est dure ou que j'ai des défis difficiles à relever, je garde une chose en tête : j'ai beaucoup de chance !“

2 /7

Heureuse au bureau Vanessa de Abreu Les gambettes sauvages

Heureuse au bureau Vanessa de Abreu Les gambettes sauvages

Vanessa de Abreu, community manager

“Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été très créative. Petite, je faisais des insectes en perles, puis je suis passée à la conception de bijoux et j'ai aussi fait des illustrations. En ce moment, à côté de mon boulot, j'organise des ateliers DIY et je réalise des tutoriels. Cette activité me permet de garder un état d'esprit positif, d'avoir d'autres sources de satisfaction, de me sentir valorisée. Quand j'ai des moments plus difficiles au boulot, je pense à mon projet du moment (un collier en perles de bois, dernièrement) et ça va tout de suite mieux. C'est une passion que j'intègre aussi dans mon quotidien professionnel. Je me suis créé un vrai univers en mettant plein de petits objets déco sur mon bureau. Pendant le déjeuner, je sors aussi mes aiguilles pour avancer sur mon tricot. Non seulement, je fais une vraie pause, mais, en plus, je me vide complètement la tête“

Lesgambettessauvages.com

3 /7

Lutter contre la routine heureuse au bureau Marine Deffrennesn

Lutter contre la routine heureuse au bureau Marine Deffrennes

Marie Deffrennes, journaliste et co-fondatrice du site Les Louves.com

“Quand le boulot devient éprouvant, je me recentre sur les missions plus plaisantes : faire de la veille, contacter des gens pour des articles, repérer des restaurants pour le site. L'avantage d'avoir créé sa boîte, c'est de pouvoir bousculer un peu ses habitudes. Fini les journées de 9h-19h avec pause déjeuner à 12h30 obligatoire. Je peux profiter de Paris différemment, sans subir le métro bondé, me booker une séance de yoga en pleine journée, aller faire un tour dans une libraire ou me faire une séance de brainstorming avec mon associée au café du coin. Je m'autorise aussi une mini-sieste sur le canapé de la salle de réunion… mais toujours avec l'ordinateur sur les genoux“

Les Louves.com

4 /7

heureuse au bureau Sophie Pujoll

heureuse au bureau Sophie Pujol

Sophie Pujol-Bachelier, fleuriste

“Je suis dans mon atelier de 6h à 20h, j'y passe plus de temps que dans mon appartement. Il fallait donc qu'il me corresponde à 100 %. En ce moment, c'est une atmosphère très printanière avec des chaises d'atelier, des herbes aromatiques, de l'osier... et des fleurs, bien sûr. Mais je change régulièrement d'ambiance aux grès de mes virées dans les brocantes. Résultat, le seul fait de passer le pas de la porte m'apporte un sentiment d'apaisement. J'ai aussi des objets fétiches, des ciseaux sécateurs offerts par ma grand-mère ou des photos des mariages pour lesquels j'ai conçu des créations florales. Des souvenirs qui me réconfortent quand j'ai une baisse de moral ou un coup de stress

Le blog de Sophie Poppy Figue Flower 

5 /7

S'amuser avec ses collègues Margot Botrel

S'amuser avec ses collègues Margot Botrel

Margot Botrel, chargée de communication chez M6

“Je passe la majorité de mon temps avec mes collègues, donc c'est primordial qu'il y ait une ambiance décontractée dans l'open space… et que tout le monde se sente à l'aise, aussi bien les permanents que les stagiaires. Cela passe par des petits détails : se raconter nos week-ends, se montrer nos photos de vacances, ou faire des petits quiz people dans la journée.
Quand tout le monde est parti déjeuner, on organise aussi des sessions karaoké avec nos chansons fétiches : “Step by Step“ de Whitney Houston ou “Chandelier“ de Sia. On imite aussi les clips, d'ailleurs, mon collègue Emmanuel m'a appris des nouveaux pas ce midi. Notre autre manie ? Célébrer toutes les fêtes du monde, de Pâques à la Saint-Valentin. A Noël dernier, il y a même eu un concours du bureau le mieux décoré.“

6 /7

Heureuse au bureau Raphaëlle Covilette

Heureuse au bureau Raphaëlle Covilette

Raphaëlle Covilette, co-fondatrice de Kokoroe

“En janvier dernier, je suis partie en Thaïlande. J'ai tellement culpabilisé de prendre des vacances que j'ai passé tout le séjour à travailler. Depuis, nous avons instauré quelques règles avec mes associées : respecter les congés de chacune, ne plus envoyer de mails les week-ends et les soirs après 19h et s'obliger à prendre au moins un jour off. Le samedi, en général, je vais voir des amis, je sors de Paris ou je fais une activité un peu différente. La dernière fois, j'ai pris un cours de skateboard, par exemple. Au moins, je n'arrive pas le lundi en ayant bossé pendant deux jours sans avoir été vraiment productive. C'est ce qui m'aide à décompresser et à supporter les up and down de la vie d'entrepreneur.“

Kokoroe.fr

7 /7

Heureuse au bureau Delphine Crech'riou

Heureuse au bureau Delphine Crech'riou

Delphine Crech'riou, co-fondatrice d' Hipanema

“Toutes les filles de l'équipe ont entre 27 et 35 ans, donc on est de la même génération et on a les mêmes private jokes. C'est très important pour nous d'avoir des moments de détente, de célébrer les grandes victoires comme la fin d'une journée difficile. C'est compliqué de se retrouver tous ensemble (on est 30!), donc cela fonctionne souvent par petits groupes. Il y a celles qui ont fait des séances de gym dans le showroom, les fans de cuisine qui s'invitent les unes chez les autres pour déguster des plats, et les oiseaux de nuit, qui sont plus en mode clubbing. Résultat, on se connaît beaucoup mieux, on arrive à gérer les tempéraments des unes et des autres et à mieux régler les conflits. Au lieu de faire une mise au point dans la salle de réunion, on la fait devant une bière. C'est tout de suite plus agréable.“

Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.