Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin

Les 10 news les plus torrides du mois de janvier

#1 La fellation selon Khloé Kardashian #2 Tinder et votre sex-appeal, de 1 à 10 #3 Guy-Fi, une cabine masturbatoire à New York #4 L’amour plus chaud en hiver 10

Des conseils en fellation de Khloé Kardahsian à la vie sexuelle de David Bowie, en passant par les cabines à masturbation qui sévissent à New York : tout est là.

LIRE LA SUITE
1 /10

#1 La fellation selon Khloé Kardashian

#1 La fellation selon Khloé Kardashian

En plein live à l’émission radiophonique réputée torride d’Howard Stern, le 12 janvier 2016, la petite Khloé Kardashian ne s’est pas démontée quand on lui a demandé, selon elle, ce qu’était une bonne fellation : “Le secret pour une bonne fellation est la salive, la salive, la salive, et utiliser ses mains en même temps“, a-t-elle malicieusement déclaré… Avant d’ajouter : “La salive c'est le bon plan, si tu n'as pas assez de salive, assure-toi de boire beaucoup d'eau“. Autre scoop : elle a affirmé avoir fait une sextape avec son ex, Lamar Odom, qui serrait pour l’instant à l’abri sous scellé. Et Kim de trembler.

2 /10

#2 Tinder et votre sex-appeal, de 1 à 10

#2 Tinder et votre sex-appeal, de 1 à 10

Sans que vous le sachiez, l’application Tinder vous note dans votre dos. C’est en tous cas ce que révèle un article du site Fastcompany.com, qui affirme qu’il existe un logiciel interne qui note la désirabilité de chaque utilisateur de Tinder. Intitulé Elo Score, ce programme recense d’abord le nombre de match par profil, mais calcule également le temps que passent les visiteurs sur celui-ci, et leur nombre… Et peut même prendre en compte des informations jugées comme “désirables“, comme un diplôme ou un poste à responsabilité.
Selon le journaliste à qui un collaborateur de Tinder a confié ce scoop, la note attribuée par l’appli sur notre CV amoureux en ligne peut être très surprenante, et très déplaisante, lui-même s’étant rendu compte que son profil était noté plutôt en-dessous de la moyenne…

3 /10

#3 Guy-Fi, une cabine masturbatoire à New York

#3 Guy-Fi, une cabine masturbatoire à New York

"Près de 39% des New-Yorkais s'apaisent seuls sur leur lieu de travail pour calmer leur stress", argumente Hot Octopuss, la société qui a installé cette étrange cabine, surnommée “Guy-Fi“ (jeu de mot vaseux entre wifi et guy, soit “mec“, laissant au passage sous-entendre que seuls les hommes se masturbent…) au croisement de la 28e et 5e rue à New York.
Si déjà les toilettes publiques ne semblent pas toujours ragoûtantes, le projet d’une cabine pour se masturber en pleine rue, gratuite et “connectée“ nous laisse sans voix…

Proposant donc gratuitement une petite sélection de films pornographiques, l’utilisateur qui fait partie des 39% de New-Yorkais sans vergogne peut se caler dans un chaise pliante, visionner un film X et se faire menotte tranquillement, car, comme l’ajoute Adam Lewis à l’origine de cette idée : "Faire une pause loin du bureau est important". Et comble de l’angoisse : Hot Octopuss indique qu'une centaine d'hommes l’aurait utilisée, le jour de son inauguration, le 14 janvier 2016. Pas peu fière, la société Hot Octopuss indique qu’elle compte ajouter d'autres cabines de masturbation à New York, Londres, mais aussi dans d'autres grandes villes des États-Unis.

4 /10

#4 L’amour plus chaud en hiver

#4 L’amour plus chaud en hiver

Contrairement aux idées reçues sur l’été et l’effet des mini robes, la libido des hommes serait plus sensible à l’hiver et ses bons vieux pulls de Noël, comme le prouve une étude publiée par le journal Psychology of Human Sexuality menée par le docteur Lehmiller, de l’université de Harvard. Ainsi, les hommes feraient plus facilement l’amour pendant les mois les plus froids de l’année, et cela parce que leur libido serait plus stimulée… par les femmes chaudement vêtues. On aura tout lu !

L’étude, portant sur un groupe de 114 hommes, a évalué  tous les trois mois l’attractivité de femmes prises en photo tout au long de l’année. Ces photos ont  été divisées en deux groupes, des portraits de visages uniquement, et des clichés de corps vêtus en fonction des températures. Si les visages ont été notés de la même manière quelle que soit la saison, les photos de corps ont en revanche reçu plus d’approbations en période hivernale. Comme quoi, l’idée que ne pas tout montrer est plus excitant n’est pas si démodée que ça… Sorry, bikini.

5 /10

#5 Babypod, le “vagina sound system“

#5 Babypod, le “vagina sound system“

Mini objet rose à insérer dans le vagin et raccordé à une prise jack, le Babypod est donc une mini enceinte qui permet de diffuser de la musique… à l’intérieur du vagin, et non pas pour devenir une femme musicale, mais comme son nom l’indique, pour faire écouter de la musique à son fœtus.
Luis Pallarès, PDG de Babypod, explique ainsi son idée :“Les gynécologues n’ont jamais observé de réactions aux bruits extérieurs ou à la voix de la mère pendant l’échographie. On a donc pensé que les fœtus ne pouvaient peut-être pas les entendre. C’est pour ça qu’on a décidé de les rapprocher de la source du son – on a dû amener la musique à l’intérieur de l’utérus. C’est comme ça qu’on a eu l’idée d’insérer une enceinte dans le vagin.“

Avec l’aide de l’Institut Marquès de Barcelone, leurs recherches ont permis de découvrir que le fœtus peut réagir à la musique du Babypod dès 16 semaines. D’après Pallarès, “la musique stimule l’apprentissage du langage”, déstresse la mère, qui peut elle aussi écouter la même musique grâce à des écouteurs,  et son invention permettrait de ne plus percevoir les fœtus comme des sujets passifs. Les militans anti-IVG vont a-do-rer !


Babypod, 149,95€ et 54 décibels dans les trompes.

6 /10

#6 Emoji = sexe ?

#6 Emoji = sexe ?

Une enquête qui n’a pas peur de l’absurde :  menée par le site de rencontres américain Match.com, sur 5 000 participants interrogés, 36 à 46% des personnes qui utilisent plus d’un émoji dans une conversation penseraient aussi au sexe plusieurs fois par jour. À l'inverse, ceux qui n’utilisent presque jamais d’émojis n'y songeraient jamais, ou alors simplement une fois dans la journée.
Cette technologie met en péril notre capacité à exprimer nos émotions… Il n’y a plus d'inflexion dans la voix. Nous avons donc créé une nouvelle manière d’exprimer nos émotions et ce sont les émojis“, a précisé l’une des chercheuses de l’étude, le Dr Helen Fisher.

Si le rapprochement entre émoji et pensée sexuelle est assez étonnant, la chercheuse précise néanmoins : “Les utilisateurs d’émoji n’ont pas seulement plus de relations sexuelles, ils ont aussi plus de rendez-vous et ils sont deux fois plus susceptibles de se marier. “ Ah, ok. ;)

7 /10

# 7 Touche-pipi pour la toute toute première fois

# 7 Touche-pipi pour la toute toute première fois

La chaîne YouTube BriaAndChrissy s’est amusée à faire un épisode pour le moins expérimental, en choisissant trois lesbiennes qui prétendaient n’avoir jamais touché de pénis avant, pour leur faire découvrir - en palpant- l’anatomie de l’acteur Aleks Malczewski.


 

Dégoût, curiosité, rire… Tout est au rendez-vous, et la vidéo, avec plus de 23 millions de vues, fut un tel succès, que BriaAndChrissy réitéra l’opération… Cette fois, avec des hommes homosexuels qui touchent un vagin pour la première fois. Interdit aux moins de 18 ans, cela va sans dire.

8 /10

#8 La performance du vagin, le retour

#8 La performance du vagin, le retour

Un an après avoir montré son sexe sous “L’Origine du monde“ de Courbet, l’artiste luxembourgeoise Déborah de Robertis a réitéré sa performance le samedi 16 janvier, cette fois sous un autre tableau classique qui avait à l’origine fait scandale : “L’Olympia“ de Manet. Allongée complètement nue au pied de l’œuvre, l’artiste de 31 ans était munie d’une caméra pour filmer les réactions du public venu découvrir l’exposition Splendeurs et misères, Images de la prostitution 1850-1910, et qui la découvrait surtout elle.
Devant son refus de partir face à la demande d’un représentant de la direction, Déborah de Robertis a été arrêtée et mise en garde à vue tandis que le Musée d’Orsay a porté plainte. Déférée devant le délégué du procureur le lundi 18 janvier au matin, elle n’a cependant écopé que d’un rappel à la loi, sans poursuites. Ouf, l’art est sauf !

9 /10

#9 La meilleure façon de se remettre d’une rupture

#9 La meilleure façon de se remettre d’une rupture

C’est désormais prouvé scientifiquement, alors que vos copines vous sortent des kilos de crème glacée et que votre tantine vous encourage à “chasser le clou par un autre“, des chercheurs de l’université de Northwestern University (Chicago), ont déterminé la meilleure méthode. Un peu plus chiante et profonde, il s’agit de réfléchir sur cette histoire qui vient de se terminer.
Sur 210 adultes séparés dans les six derniers mois, l’étude montre que lorsqu’ils devaient répondre à un questionnaire sur leur histoire, ils montraient majoritairement moins de signes de dépression et de solitude. Grace Larson, en charge de l’étude, a même été étonnée de voir qu’au moment de déterminer le pourquoi de leur rupture, le processus de guérison était même accéléré. Bref, pas de méthode choc, mais une bonne introspection est de rigueur.

10 /10

#10 Bowie, bête de sexe

#10 Bowie, bête de sexe

On a lu toutes sortes de choses depuis la mort de David Bowie, survenue le 10 janvier dernier. Et évidemment, après la rétrospective musicale et cinématographique, l’heure des dossiers post-mortem un peu plus croustillants est venue. Au programme, son appétit sexuel hors du commun qui aura inspiré toute sa carrière, mettant en scène sa bisexualité sans complexe (avec, par exemple, son personnage de Ziggy Stardust) avec au compteur : un scandaleux trio la veille de son mariage avec sa femme Angela Bassett, qui les fit arriver tous deux en retard à la sacrée cérémonie, une fascination sexuelle réciproque avec Mick Jagger, 1001 amants et amantes et un palmarès plutôt chic : Bianca Jagger, Amanda Lear, Marianne Faithfull, Oona Chaplin (la veuve de Charlie, de 20 ans son aînée), Tina Turner, Ronnie Spector, Susan Sarandon et finalement Iman, sa femme depuis 1992 et officiellement du moins, son denier amour.

Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.