Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Une fille, un job : Inès et ses chaussures vintage

Ines Olympe

Petite, Inès se rêve en héroïne 80's à épaulettes et talons coniques. A 23 ans, elle rejoint le temple familial et crée la ligne Atelier Mercadal Vintage. Rencontre avec la créatrice qui a décliné une paire d'escarpins spécialement pour Glamour.com.

Peux-tu me décrire ton boulot, ta marque ?
Je suis la créatrice d'Atelier Mercadal Vintage. Atelier Mercadal Vintage est  une collection capsule de chez Atelier Mercadal. Je travaille aux cotés de ma mère et je suis issue de la 5eme génération de chausseurs de ma famille. Je réédite les modèles fabriqués dans les années 80 dans les usines familiales à Paris en les remettant au goût du jour. La marque  Atelier Mercadal Vintage me ressemble, elle est classique mais décalée car anachronique et rock.

Quelles études as-tu faites ?
J'ai fait des études de lettres à la Sorbonne. Avant de faire mon métier et de perpétuer la tradition familiale, je me suis essayée a différentes formes d'expressions artistiques comme l'écriture ou encore la peinture.

Comment as tu eu l'idée de te lancer dans ce projet ?
La mode des années 80 est un phénomène artistique a part entière et surtout c 'est un creuset d'inspiration. J'ai eu envie de reprendre les codes de cette décennie. Un petit peu du mythe de l'executive woman, la tendance new wave, la mode pop...

Quand tu étais petite tu voulais faire quoi?
Enfant, je me fantasmais en femme des années 80 avec des tailleurs à épaulettes et des escarpins à talons coniques. C'est une mode que j'ai connue sur ma mère. Je suis nostalgique de cette époque sans l'avoir réellement connue. 

Ta première création, ta première expérience c'était quoi ?
Toute petite, avec mes frères on faisait des chaussures avec des semelles en carton et des lanières de cuir qu'on trouvaient dans l'usine. Pas peu fiers de nos créations, on les offraient à mes parents pour qu'ils s'en inspirent. 

Raconte nous une journée type.
Je vais au bureau vers 9h-9h30, je téléphone à mes points de ventes pour connaître les chiffres de la veille, et j'interroge mes équipes pour connaitre les meilleures ventes. Je me déplace assez souvent pour jeter un œil au merchandising et m'assurer de la bonne tenue des stands. J'ai beaucoup de rendez-vous, notamment pour la presse donc je traverse Paris dans tous les sens. Dans la journée je prends toujours du temps pour alimenter mon blog où je présente les chaussures que je porte dans des lieux que j'aime fréquenter... J’y raconte l'histoire d’un modèle ou bien j'annonce mes collaborations en cours. Je déjeune presque tous les jours avec ma mère, on échange sur nos envies pour les collections à venir. Je m'entretiens  quotidiennement au téléphone avec les chefs de production pour faire un point. Quand je voyage en Italie dans les usines, c’est différent. J’arrive a l'usine vers 8H30 et je pars tard le soir. Là-bas c'est un bonheur car j'ai tout à portée de main -talons, peausseries et semelles- pour créer les futurs modèles.

Et maintenant quel est ton projet ?
Faire en sorte que mon produit devienne un indispensable.

Ta plus grande galère?
Le jour où un camion rempli de marchandise a été volé et que mes clients réclamaient leur escarpins à cor et à cri .

Ton plus gros coup de bol ?
Je ne remercierai jamais assez l 'équipe des Galeries Lafayette qui m'a donné la chance extraordinaire de présenter mon univers dans le cadre d'une animation qui mettait a l'honneur Atelier Mercadal Vintage en septembre dernier. Ils m'ont donné carte blanche et j'ai invité mon meilleur ami, l'artiste peintre Jonas Sun7 a customiser avec moi l'étage chaussure des Galeries Lafayette Haussmann. Un de mes meilleurs souvenirs !

Tu te vois comment dans 10 ans ?
Difficile de me projeter davantage, je vis dans les années 80.

Enfin peux-tu nous en dire plus sur la paire de chaussures que tu as créée pour Glamour.com ?
C 'est avec beaucoup de plaisir que j'ai collaboré avec vos équipes pour le jeu concours Atelier Mercadal Vintage. J'ai décidé de décliner le modèle OASIS, qui est le modèle emblématique de la maison. Ce modèle sexy et élégant est l'incarnation de la Working Girl des années 80 interprétée par Mélanie Grifith ou encore Ellen Barkin dans Sea of love....

LIRE LA SUITE
Nora Hamzawi
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.