Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Qui se cache derrière les Nanas d'Paname ?

Les Nanas de Paname

Leurs photos circulent de plus en plus sur internet, et elles lancent leur première expo le 20 octobre prochain à la Favela chic. Rencontre avec Aurélie et Chloé, les deux nanas à l'initiative du projet photographique le plus acide et déluré de Paris.

Chloé et Aurélie, qui êtes-vous ?
Chloé : Je suis photographe freelance, spécialisée dans le portrait. Je travaille principalement avec des artistes et des maisons de disques.
Aurélie : Moi je suis maquilleuse la journée pour des shootings mode, éditos, clips, people, pub et barmaid le soir.

Racontez-moi, c'est quoi Les nanas d'Paname ?
Chloé : C'est l'association de nos savoir-faire, photo et maquillage, pour créer un projet artistique 100% féminin, regorgeant d'idées et de talents, à l’esprit pop et flashy. Aurélie maquille les filles et ensuite on les fait poser sur un fond bigarré et totalement décalé pour que je puisse les shooter dans un univers unique.

Quelles études avez-vous faites ?
Chloé : J'ai fait une école de photo.
Aurélie : Et moi une école de maquillage.

Pas d'erreur de parcours, donc... mais qu'est-ce qui vous a donné envie de monter ce projet ?
Chloé et Aurélie : On avait envie d'avoir un projet qui nous ressemble, de se faire connaître, mais aussi de mettre en avant des filles aux divers projets créatifs. On avait envie d'un projet esthétique mais qui ait du sens.

Comment choisissez-vous les nanas ?
Nous les choisissons parmi nos amies, en fouillant sur facebook et sur twitter, nous avons également contacté des filles dont nous aimions le travail. On cherchait des filles créatives avec une personnalité marquée, un univers intéressant.

Vous aviez déjà bossé ensemble avant de vous lancer dans ce projet ?
Chloé et Aurélie: Oui ! Notre premier projet en commun était Better Than Cheesecake, un calendrier pin-up regroupant les filles de la Favela Chic. Déjà du 100 % féminin...

Quel statut avez vous ?
Chloé et Aurélie : On est toutes les deux freelance.

Ca demande un investissement financier ce genre de projets ?
Non, juste de bonnes idées et beaucoup d'organisation !

Et est-ce que vous en vivez ?
Pour faire rentrer l'argent on bosse toutes les deux à côté. A la base, Les nanas d'paname est un projet à but non lucratif et 100% créatif. Cela dit, depuis que notre boulot commence à se faire connaître, on fait de plus en plus de rencontres et on nous sollicite pour bosser avec nous.

Une journée type, ça ressemble à quoi ?
Chloé et Aurélie : L'avantage dans nos métiers, est que chaque journée est différente. Il n'y a pas vraiment de journée type. Nous pouvons travailler un jour pour une marque de vêtements, le lendemain pour un magazine et le jour d'après sur un défilé, une pub ou pour un particulier.

Comme se déroule  le shooting ?
Chloé: Toutes les photos se sont faites dans mon appartement, à Ménilmontant. Le projet de l'expo nous a pris 3 mois en tout pour 56 filles (58 avec nous). Nous prenions jusqu'à 4 filles grand maximum par jour. Le maquillage prenait environ 2 heures pour chaque modèle. Et le shooting, quelques fois une heure, quelques fois dix minutes, cela dépendait de la personnalité des modèles.

Vous avez rencontré des galères ?
Chloé et Aurélie : Honnêtement pas de galère, que du kiffe et des belles rencontres. Grâce à ce projet, énormément de gens ont fait notre connaissance et veulent travailler avec nous, on est ravies.

Et maintenant que peut-on vous souhaiter ?
Chloé et Aurélie : Pour le moment on se concentre sur notre vernissage de jeudi. On espère que ça se passera bien, c'est énormément de travail mais on a hâte !

Dans 10 ans vous vous voyez où ?
Chloé et Aurélie : En train de shooter et maquiller les Nanas d'New York, les Nanas d'Tokyo, des Nanas d'London...


"Les nanas d’ Paname", exposition dans la nouvelle Pop up Galerie by Fla-Flu à la Favela chic de Paris, 18 rue du Faubourg dy temple, 75011 Paris,  du 20 octobre au 21 novembre. Vernissage le 20 octobre de 19h à 22h et soirée à partir de 22h Vernissage ouvert au public, soirée dès 22h/entrée 5 €.

LIRE LA SUITE
Nora Hamzawi
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.