• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Job : cinq conseils pour briller en réunion

Job : cinq conseils pour briller en réunion

L'entreprise où vous travaillez est atteinte de réunionite aiguë ? Profitez-en pour impressionner vos collègues et votre boss par la même occasion. Voici cinq astuces pour assurer à tous les coups.

Bien choisir sa place

C'est l'une des règles implicites de la vie de bureau : l'endroit où vous êtes assise en réunion détermine presque votre statut et votre degré d'influence. Fond de la salle ou premier rang... Le choix du placement est hautement stratégique. Si vous souhaitez passer inaperçue, jouer à Candy Crush en attendant que le temps passe, rien de mieux qu'un siège au fond, caché par une rangée de collègues. Mais pour se mettre en avant, attirer l'attention du boss, il faudra être aux avant-postes. En l'occurrence, aux côtés du leader, si vous le connaissez bien, ou dans son champ de vision pour favoriser l'eye contact lors de vos prises de parole.

Préparer son speech

Même si vous n'avez aucune présentation à faire, il n'y a rien de pire que d'arriver les mains dans les poches. Au mieux, on remarquera votre manque d'implication, au pire, vous resterez bouché bée à la moindre sollicitation. Alors, à moins d'avoir un sens de l'improvisation inimitable, on se fait un petit brainstorming au préalable. Quel est l'enjeu de la réunion ? Quels sont les objectifs de cette rencontre ? Quelle expertise pouvez-vous apporter ? Autant de questions qui vous permettront de déterminer votre rôle plus clairement et de réviser votre copie.

Oser le “storytelling“

Et si vous disiez non à la Powerpoint mania ? Très plébiscité dans les entreprises, cet outil est loin d'être le plus adapté pour captiver une audience. Alors si vous devez présenter une idée ou un projet, inspirez-vous plutôt des méthodes de storytelling utilisée lors des conférences TED. Spécialisée dans la prise de parole en public, Jeremey Donovan conseille de raconter une histoire en trois actes (exposé, développement, résolution) et d'oser injecter quelques anecdotes pour dynamiser son récit. Si l'humour est aussi une arme imparable pour conquérir son auditoire, il est à manier avec parcimonie au risque de froisser un collègue ou juste de faire un bide complet.

Soigner sa posture

Plus vous prenez d'espace, plus vous dégagez de l'assurance“, écrit la coach Dr. Lois P. Frankel dans Ces filles sympas qui sabotent leur carrière. Votre langage corporel est déterminant dans la façon dont vous êtes perçue. Les plus grands orateurs savent occuper la scène, maîtriser leur voix et leurs gestes. Alors, au lieu de vous recroqueviller en serrant les bras, adopter une posture à l'aise et ouverte (menton levé, mains sur la table, jambes dépliées). Et surtout, regardez votre interlocuteur dans les yeux en gardant le sourire.

Être à l'écoute

Tout le monde a un collègue insupportable qui coupe la parole en permanence. Grosse erreur : à trop s'écouter parler, on perd des occasions d'intervenir de façon intelligente... et donc de faire mouche. Bon, on vous l'accorde, au bout d'une heure, il est parfois difficile de ne pas rêvasser à l'apéro du soir ou au week-end en amoureux qui approche.
Heureusement, il existe des astuces pour rester sur le qui-vive. Par exemple, planquer son smartphone, poser des questions pertinentes, paraphraser son interlocuteur pour clarifier un point. Prendre quelques notes dans un carnet est aussi un moyen efficace pour ne pas perdre sa concentration... À condition de ne pas passer l'autre moitié du temps à gribouiller des dessins dignes d'une élève de maternelle.

LIRE LA SUITE
Norine Raja
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.