10

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Les filles de la rentrée

Kristen Wiig Marine Vacth Valérie Donzelli Solweig Rediger Lizlow 9

Actrices, réalisatrices, écrivains... découvrez les noms féminins à retenir pour ne pas être larguée en septembre.

LIRE LA SUITE
1 /9

Kristen Wiig

Kristen Wiig

Chez Glamour.com on a un faible pour les humoristes américaines, puisqu’il y a déjà un an on vous parlait de notre chouchoute Tina Fey, chef de file de l’humour US. En 2011, on découvre avec Mes meilleures amies (sorti en France en août), le potentiel comique monstrueux de Kristen Wiig, membre du Saturday Night Live, qui décroche à 37 ans son premier grand rôle. Le pitch ? La meilleure copine de l’héroïne lui demande d’être le témoin de son mariage. Une nouvelle à priori sympa sauf que l’organisation de son enterrement de vie de jeune fille se révèle plus compliquée que prévue. Kristen Wiig y est absolument épatante, et est du même coup officiellement adoubée "actrice d’Appatow", car c’est lui qui produit le film. La voie royale pour devenir "the next big funny thing".


l

2 /9

Marine Vacth

Marine Vacth

Son nom ne vous dit sans doute encore rien mais préparez-vous à l'entendre murmuré partout cet hiver. Marine Vacth, mannequin de 20 ans incarnera à la rentrée  le visage de la nouvelle fragrance féminine  d’Yves Saint Laurent et sera l’égérie de la collection automne hiver de See by Chloé. Si les plus observateurs l'avaient déjà remarquée grâce au clip de du parfum La nuit de l’homme avec Vincent Cassel et à son rôle dans Ma Part du Gâteau de Cédric Klapisch, ce sera à la rentrée en format 4x3 qu’on pourra admirer son joli minois- grands yeux clairs et peau diaphane. Elle tiendra aussi l'un des premiers rôles dans le prochain long-métrage d'Alexandre Arcady, Ce que le jour doit à la nuit. Be ready.

3 /9

Valérie Donzelli

Valérie Donzelli

Rarement on aura vu autant une actrice en si peu de temps. En 2011, Valérie Donzelli aura cumulé 4 films en tant qu’actrice (Belleville Tokyo, Pourquoi tu pleures ?et L'Art de séduire) et une comédie dramatique en tant que réalisatrice, ovationnée à Cannes, La guerre est déclarée. Et pourtant, Valérie Donzelli aurait pu stagner encore des années entre petits rôles, (elle s’est fait connaître via un second rôle dans Clara Sheller) et films à petits budgets, comme son premier long-métrage La reine des pommes, passé relativement inaperçu du grand public. Mais parfois, la vie est bien faite, le succès aussi, et 2011 est l’année Donzelli : on craque pour cette grande fille spontanée et intello, au visage simple, au style sobre, si parisienne et si moderne. L’incarnation idéale de la trentenaire des années 2010 et LA fille à suivre en 2012.

La guerre est déclarée, sortie le 31 août

4 /9

Solweig Rediger Lizlow

Solweig Rediger Lizlow

Tous les ans en août, la même question agite la sphère médiatique : qui sera la nouvelle Miss Météo du Grand Journal ? Tous les ans en août, Canal+ laisse planer le mystère et alimente du même coup un buzz… qui fatigue. Et auquel on pensait échapper en 2011, car on doit admettre qu’on aurait volontiers parié sur un retour de Charlotte Le Bon à son poste de bombe rigolote. Loupé. C’est Paris Match qui a balancé l’info : la nouvelle Miss Météo de Canal+  s’appellerait Solweig Rediger Lizlow. Une inconnue du grand public, mannequin et actrice aux origines russe et belge, blogueuse à ses heures (son blog visible seulement par les internautes invités se nomme Fashion Ruthless -alias Mode Impitoyable). On la verra prochainement dans le téléfilm Le monde à ses pied, adaptation du fait réel inspiré de la vie du mannequin Kazakhe Ruslana Korshunova, retrouvée suicidée en bas de son appartement de Manhattan en 2008. Et, si tout est confirmé, le 29 août sur Canal+. Affaire à suivre (de très près).

PS : Charlotte Le Bon n'est pour autant pas virée de Canal+, puisqu'il est question qu'elle revienne faire des sketchs sur le plateau du Grand Journal.

5 /9

Marjane Satrapi

Marjane Satrapi

Depuis Maus de Spiegelman dans les années 80, peu de BD ont fait autant parler d'elles que Persepolis, publié en 4 tomes entre 2000 et 2004. Succès critique, succès public, Persepolis est transformé en 2007 en film d'animation et raconte sur grand écran l'enfance et l'adolescence de Marjane Satrapi dans un Iran tourmenté... et rafle dans la foulée le Prix du Jury à Cannes.
Pourquoi s’arrêter  ? A l’instar de Johann Sfar qu’on ne stoppe plus (du Chat du Rabbin à Gainsbourg, vie héroïque à l'expo Brassens), Marjane Satrapi décide d’adapter avec son comparse Vincent Paronnaud la BD Poulet aux prunes, l’histoire d’un violoniste iranien dans les années 50 qui décide de se laisser mourir. Cette fois-ci, pas d’animation mais un long-métrage classique Marjane s’offre la crème des valeurs sûres du ciné d’auteur : Mathieu Amalric, Edouard Baer, Maria de Medeiros, Chiara Mastroiani (qui faisait déjà les doublures dans Persepolis ) mais aussi Jamel Debbouze, ou Isabella Rosselini. Le casting le plus alléchant de cette fin d'année.

Poulets aux prunes, sortie le 26 octobre 2011

6 /9

Titiou Lecoq

Titiou Lecoq

Titou Lecoq, ou la revanche du web. La bloggeuse (Girls&Geeks), qui a fait ses débuts aux Inrocks, et qui écrit depuis régulièrement pour Slate.fr, Brain-magazine ou encore Grazia a trouvé dans le monde du web un tremplin plutôt original, de l'interface blog au théâtre, en finissant (façon de parler) par le roman. Bloggeuse la pièce, qui a plutôt bien marché et a connu de bonnes critiques, co-écrite avec Francesca Serra, met ainsi en scène le ton de leurs blogs respectifs, celui de deux filles perdues-cheveux gras, mais cette fois armées d'un ordi bien branché wifi et de mots crus qu'on n'entendait plus dans la bouche des jolies filles. Puis Titiou Lecoq, geek jusqu'au bout des ongles, s'est donc enfermée pour écrire un roman qui sort le 18 août, chez l'éditeur Au Diable Vauvert, Les Morues. Livre manifeste du féminisme moderne sur fond d'intrigue girly et policière, Les Morues, en trois mots, ce sont toutes ces filles qui rêvent d'amour, de liberté et d'égalité au sein de leur couple, tout en étant suffisamment bonnes pâtes pour finalement aller récupérer les chaussettes sales de chéri dessous le lit. Par Bethsabée Krivoshey

Les morues, sortie le 18 août aux éditions Au Diable Vauvert

7 /9

Julie Delpy

Julie Delpy

Julie Delpy est un cas à part chez les actrices françaises : expatriée à Los Angeles depuis 1994, elle est loin du cliché de la "frenchy qui perce à Hollywood", puisqu’elle semble n’avoir ramené de là-bas que la douce et lumineuse folie qu’elle distille dans ses films, qu’elle soit actrice ou réalisatrice. Il y a quatre ans, elle réalisait son premier long-métrage, Two days in Paris et déroulait sous nos yeux son univers drôle, poétique et allumé. En 2011, Julie Delpy revient en force. D’abord avec la sortie à la fin de l’année de la comédie "papier peint fleuri" Le skylab, qui raconte les grandes vacances d’une famille dans les années 70, porté par Eric Elmosnino. Puis la suite de Two days in Paris, Two days in New York, devrait sortir d’ici la fin de l’année, mais cette fois-ci sans Adam Goldberg dans  le rôle masculin. Chouette.

8 /9

Audrey Pulvar & Natacha Polony

Audrey Pulvar & Natacha Polony

Un duo féminin pour remplacer les très très méchants Naulleau et Zemmour, il fallait oser, Ruquier le fait. Acte politique pour les uns (pour Naulleau surtout), stratégique pour les autres (le duo se serait essouflé), leur éviction de On n’est pas couché a fait grand bruit ces dernières semaines. Pourtant à l’origine, le choix de Ruquier s’était plutôt porté sur des hommes puisqu’il avait d’abord proposé à Jean-Jacques Bourdin, Michel Onfray et François-Marie Banier ( !) de prendre la relève des critiques sanglants. Ce sont finalement Audrey Pulvar et Natacha Polony (ne pas confondre avec le top Natasha Poly)  qui ont été choisies. Si l’ancienne présentatrice d’i>télé et de France Inter est déjà connue du grand public, Natacha Polony, elle, n’a jamais été réellement médiatisée puisqu’elle officiait principalement en tant que journaliste spécialisée en éducation au Figaro. Au-delà de leur très bonne entente, un point commun relie cependant les deux femmes : une intégrité à toute épreuve et un esprit critique de haut vol, loin de tout politiquement correct.

9 /9

Virginie Despentes

Virginie Despentes

Depuis la sortie de Baise moi, on suit de près Virginie Despentes et son féminisme punk-rock. Et il faut bien avouer que nous nous sommes retrouvées comblées lorsqu'elle a raflé le prix Renaudot l’an dernier, en même temps que Houellebeck harponnait le Goncourt. Si 2010 a été un bon cru pour Despentes, 2011 ne s’annonce pas mal non plus : alors que le brûlot King Kong théorie a été repris cette année au Off du festival d’Avignon en pleine dérive féministe post DSK, la sortie ciné de l’adaptation de Bye Bye Blondie, avec dans les rôles phares Béatrice Dalle et Emmanuelle Béart, est prévue pour fin 2011. Et si l’association des deux pirates Dalle et Despentes sonne comme une évidence, on a hâte de voir le sort qu’elles vont réserver à la douce Emmanuelle.

Bye Bye Blondie, de Virginie Despentes avec Béatrice Dalle, Emmanuelle Béart, Pascal Greggory, sortie prochainement

Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.