Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Présidentielle : comparez leurs programmes

Le Parti Socialiste : que propose François Hollande ? L

Le candidat socialiste François Hollande et le Président sortant Nicolas Sarkozy se sont imposés hier soir au premier tour de l'élection présidentielle avec respectivement 28,63% et 27,18% des voix. Il nous reste deux semaines pour passer à la loupe leurs propositions.

LIRE LA SUITE
1 /2

Le Parti Socialiste : que propose François Hollande ?

Le Parti Socialiste : que propose François Hollande ?

L'agriculture...
-De défendre un budget européen ambitieux pour l’avenir de l’agriculture dans sa diversité.
-D'encourager la promotion de nouveaux modèles de production et l’agriculture biologique.
-De moderniser la pêche.
-D'orienter les achats alimentaires des collectivités locales vers les producteurs locaux.

Les banques
-De séparer les activités des banques qui sont utiles à l’investissement et à l’emploi de leurs opérations spéculatives.
-De supprimer les stock-options, sauf pour les entreprises naissantes, et d’encadrer les bonus.
-De taxer les bénéfices des banques en augmentant leur imposition de 15 %.
-De créer une taxe sur toutes les transactions financières ainsi que d’une agence publique européenne de notation.
-De plafonner par une loi le coût des services facturés par les banques pour baisser les frais bancaires.

La culture
-De lancer un plan national d’éducation artistique.
-De revenir à un taux de TVA à 5,5% pour le livre et la billetterie.
-De remplacer la loi Hadopi par une loi qui conciliera la défense des droits des créateurs et un accès aux œuvres par internet facilité et sécurisé.

La défense
-D'engager un retrait immédiat de nos troupes d’Afghanistan.

 

L'écologie
-De réduire la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75% à 50% à l’horizon 2025.
-De favoriser la montée en puissance des énergies renouvelables.
-D'adopter une nouvelle tarification progressive de l’eau, de l’électricité et du gaz afin de garantir l’accès de tous à ces biens.
-De mettre en place un vaste plan qui permettra à 1 million de logements par an de bénéficier d’une isolation thermique de qualité.
 

L'économie
-
De créer une Banque Publique d'Investissement afin de favoriser le développement des PME, le soutien aux filières d’avenir et la conversion écologique et énergétique de l’industrie.
-De faire des PME une priorité en mobilisant l'épargne des Français.
-De favoriser la production et l’emploi en France en orientant les financements, les aides publiques et les allégements fiscaux vers les entreprises qui investiront sur notre territoire, qui y localiseront leurs activités et qui seront offensives à l’exportation.
-De préserver le statut public des entreprises détenues majoritairement par l’État (EDF, SNCF, La Poste...).

L'éducation
-D'augmenter de 25% l’allocation de rentrée scolaire dès la prochaine rentrée.
-De créer en cinq ans 60 000 postes supplémentaires dans l’éducation.
-D'accueillir les enfants de moins de 3 ans en maternelle.
-De renforcer les filières d’enseignement professionnel et technologique.
-De revoir les rythmes scolaires.
-De décloisonner les filières à l’université afin d’éviter une spécialisation trop précoce des étudiants, en renforçant les passerelles entre toutes les formations du supérieur, notamment entre universités et grandes écoles.
-De réformer la loi LRU pour garantir une autonomie réelle des établissements.

L'emploi
-De créer 150 000 emplois d’avenir pour faciliter l’insertion des jeunes dans l’emploi et l’action des associations, en priorité dans les quartiers populaires.
-De revenir sur la défiscalisation et les exonérations de cotisation sociale sur les heures supplémentaires, sauf pour les très petites entreprises.

L'état
-De revenir sur l’application mécanique du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux.
-De défendre et de promouvoir la laïcité.
-De réformer le statut pénal du chef de l’État et de réduire de 30% la rémunération du président de la République et des ministres.
-D'augmenter les pouvoirs d’initiative et de contrôle du Parlement, notamment sur les nominations aux plus hauts postes de l’État.
-De donner plus d’autonomie aux communes, aux départements et aux régions, en contrepartie d’une plus grande responsabilité.
 

L'Europe
-De mettre en place avec les pays de l'Union un pacte de responsabilité, de gouvernance et de croissance pour sortir de la crise et de la spirale d’austérité qui l’aggrave.
-D'œuvrer en faveur d'une nouvelle politique commerciale pour faire obstacle à toute forme de concurrence déloyale et pour fixer des règles strictes de réciprocité en matière sociale et environnementale.
 

La fiscalité
-De fusionner l'impôt sur le revenu et la CSG et de prélever à la source.
-De remodeler la progressivité de l'impôt.
-De faire contribuer les plus fortunés des Français à l’effort national en créant une tranche supplémentaire de 45% pour les revenus supérieurs à 150 000 euros par part.
-De rendre le quotient familial plus juste en baissant le plafond pour les ménages les plus aisés.
-De relever les taux d’imposition des plus gros patrimoines.
-D’augmenter les cotisations chômage sur les entreprises qui abusent des emplois précaires.
 

L'immigration
-D'accorder le droit de vote aux élections locales aux étrangers résidant légalement en France depuis cinq ans.
-De régulariser la situation des immigrés au cas par cas sur la base de critères objectifs.
-De lutter contre l'immigration et le travail clandestin.
 

La justice
-De garantir l’indépendance de la justice et de tous les magistrats en revoyant les règles de nomination et de déroulement de carrière.
-De faciliter l'accès à la justice de proximité pour tous les litiges portant sur des aspects essentiels de la vie quotidienne des Français.
 

Le logement
-D'encadrer par la loi les montants des loyers lors de la première location ou à la relocation.
-De construire au cours du quinquennat 2,5 millions de logements intermédiaires, sociaux et étudiants, soit 300 000 de plus que lors du quinquennat précédent.
-De mettre en place pour les jeunes un dispositif de caution solidaire.
-De renforcer la loi SRU, en multipliant par cinq les sanctions qui pèsent sur les communes refusant d’accueillir les ménages aux revenus modestes et moyens.
-De mettre gratuitement à disposition des collectivités locales les terrains de l’État disponibles pour construire de nouveaux logements dans un délai de 5 ans.

La parité / l'égalité
-De défendre l’égalité des carrières professionnelles et des rémunérations entre les femmes et les hommes et de sanctionner par une loi les entreprises qui ne la respectent pas (même chose pour les partis politiques).
-De créer un ministère des droits des femmes.
-De lutter activement contre le « délit de faciès » dans les contrôles d’identité par une procédure respectueuse des citoyens, et contre toute discrimination à l’embauche et au logement.
-D'’ouvrir le droit au mariage et à l’adoption aux couples homosexuels.
-De garantir l’existence d’un volet handicap dans chaque loi et renforcer les sanctions en cas de non-respect des 6% de travailleurs handicapés.

La politique étrangère
-
D'entamer de nouvelles négociations pour la paix et la sécurité entre Israël et la Palestine.
-De soutenir la reconnaissance internationale de l’État palestinien.
-De développer la relation de la France avec les pays de la rive sud de la Méditerranée sur la base d’un projet économique, démocratique et culturel.

La retraite
-De permettre à tous les Français qui ont 60 ans et qui auront cotisé la totalité de leurs annuités de retrouver le droit de partir à la retraite à taux plein à cet âge-là.
 

La santé
-De favoriser une meilleure répartition des médecins par la création de pôles de santé de proximité dans chaque territoire.
-De fixer un délai maximum d’une demi-heure pour accéder aux soins d’urgence.
-D'encadrer les dépassements d'honoraires de certains.
-De permettre à toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, de bénéficier dans des conditions précises et strictes d’une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité.
 

La sécurité
-De rétablir une présence régulière des services de police au contact des habitants.
-De créer chaque année 1000 postes supplémentaires pour la justice, la police et la gendarmerie.
 

Autres
-D'organiser avec les collectivités locales et l’industrie la couverture intégrale de la France en très haut débit d’ici à dix ans.
-De relancer une politique des transports pour lutter contre la fracture territoriale qui exclut une partie des habitants de l’accès aux emplois et aux services publics.
-De faire désigner les responsables des chaînes publiques de télévision et de radio par une autorité indépendante et non plus du chef de l’État ou du gouvernement.
-De préserver l’indépendance de l’AFP et de renforcer la loi sur la protection des sources.


Retrouvez le programme détaillé de François Hollande sur http://francoishollande.fr/le-projet/.

2 /2

L'UMP : que propose Nicolas Sarkozy ?

L

Institutions - Fonction publique
-De réduire le nombre de députés.
-De mettre en place le parrainage de citoyens pour la présidentielle.
-De ne pas accorder le droit de vote aux étrangers.
-D'organiser des référendums pour "les grands arbitrages" et "chaque fois qu'il y aura un blocage".
-De poursuivre le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, sauf dans le premier degré de l'éducation.
-De poursuivre la réforme des collectivités territoriales qui crée des conseillers territoriaux.

Agriculture
-De faire un effort pour alléger les charges sur les exploitations agricoles.
-De proposer des aides aux agriculteurs en soutenant l'installation et la reprise d'activité et en accélérant l'innovation.

Compétitivité
-De mettre en place une TVA sociale de + 1,6 points (taux normal de TVA porté à 21,2 %) compensée par une baisse des cotisations patronales.
-De mettre en place des accords compétitivité-emploi par entreprise autour du temps de travail ou du salaire.
-D'exonérer de charges les artisans tant qu’ils ne réalisent pas de chiffre d'affaires, financé par un impôt minimal sur les grandes sociétés.
-De créer un crédit impôt recherche orienté vers les PME.
-De supprimer le privilège du Trésor Public pour les PME pour inciter les banques au prêt.
-De renforcer l’action de la banque européene d’investissement auprès des PME
-De mettre en place un Buy european act sur le modèle du Buy american act pour imposer à toutes les administrations de l'UE de se fournir et de travailler uniquement avec les entreprises issues de pays européens.
-De créer une "taxe réciprocité" aux frontières de l'Europe sur les importations en fonction des normes sociales et environnementales.
-D'accorder un label "Origine france garantie" quand 50 % de la valeur ajouté d'un produit est fabriquée en France.

Culture et sport
-De créer une Agence Culture France.
-De maintenir Hadopi.
-De couvrir 100 % du territoire en très haut débit d'ici à 2020.
-De créer un "titre sport" dans les entreprises pour aider les salariés à payer les licences.
-De créer un délit de fraude sportive pour lutter contre la corruption.
-De faire la rétention de passeport pour les supporters interdits de stade.

Défense
-De renforcer le lien armée-nation.
-De donner plus de place à la reconnaissance de l'engagement militaire.

Diversité
-De poursuivre le combat qui a été engagé pendant le quinquennat contre les discriminations et les inégalités entre les hommes et les femmes.

Ecologie
-D'étendre la taxe carbone aux frontières de l'Europe
-D'organisation mondialement la protection de l'environnement.

Economie
-De revenir à l'équilibre des comptes publics en 2016.
-De créer un "FBI" de la lutte contre les fraudes fiscales et sociales et création d'un fichier national des fraudeurs sociaux.

Education
-D'individualiser l’enseignement et de sortir du "collège unique".
-De donner plus d'autonomie aux établissements, notamment aux directeurs.
-De créer des "conseils de soutien" à l'école pour "les enfants en difficulté et les familles désemparées", dotés d'une enveloppe de crédits pour financer l'intervention des spécialistes.
-D'arrêter le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite dans le primaire.
-De donner la possibilité aux enseignants de travailler 26 heures par semaine (contre 18h) pour gagner davantage.
-De créer des bureaux réservés aux professeurs dans les collèges et lycées.
-De poursuivre la loi LRU sur l'autonomie des universités.
-De créer 20 000 places supplémentaires en internat d'excellence.
-D'ouvrir au moins deux classes préparatoires aux études supérieures par académie.

Energie
-De maintenir l'énergie nucléaire.
-De développer de nouvelles générations de réacteurs.
-De développer les énergies renouvelables : passer à 23% de renouvelable dans la production d'électricité d'ici 2020.

Emploi
-D'exonérer de charges patronales pour toute embauche un chômeur de plus de 55 ans en CDI ou en CDD d'au moins six mois (permanente mais limitée à 36 000 euros brut par an).
-De réduire les allocations chômage dans le temps, dès que le taux de chômage commencera à diminuer.
-De donner le droit  à la formation à tous les chômeurs et les obliger à accepter un emploi.
-De favoriser les liens entre les universités et les entreprises.
-De négocier des accords de compétitivité par entreprise pour décider du temps de travail.

Europe
-De révision les accords de Schengen pour pouvoir "sanctionner, suspendre ou exclure de Schengen un Etat défaillant".
-De rendre possible la sortie de l'espace Schengen si "aucun progrès sérieux n'est fait en 12 mois".
-De mettre en place une "gouvernance politique" de Schengen.
-De réserver une part des marchés publics européens aux PME européennes.
-D'installater une assemblée parlementaire de la zone euro.
-De créer une banque européenne d’investissement, qui doit renforcer son intervention auprès des PME.

Famille
-De créer une agence de recouvrement des pensions alimentaires.
-De réformer le congé parental pour qu'il soit utilisable jusqu'aux 18 ans de l'enfant.
-De poursuivre la suspension des allocations familiales pour les parents d'enfants absentéistes.
-D'encourager les "maisons pour les familles".
-De sanctionner les manquements répétés de l'autorité parentale.
-Ni mariage ni adoption pour les couples homosexuels.
-De rendre possible les cérémonies en mairie pour le Pacs.

Finance
-De taxer de 0,1% sur les achats d'actions.
-De contrôler l'attribution des bonus des traders.
-De réguler les activités financières.

Fiscalité
-De ne pas augmenter l'impôt sur le revenu.
-D'augmenter la TVA de 1,6 pts à 21,2 % (voir C'est quoi la TVA sociale ?).
-D'imposer les exilés fiscaux à hauteur de ce qu'ils auraient payé en France.
-De créer un impot sur les bénéfices minimums sur les grands groupes internationaux du Cac 40.

Immigration
-En cinq ans, de diviser par deux le nombre d'immigrés légaux (passer de 180 000 à environ 100 000).
-De conditionner le regroupement familial à la connaissance de la langue française.
-De réserver le RSA et le minimum vieillesse aux étrangers ayant résidé dix ans et travaillé cinq ans en France.
-De renforcer la capacité des centres de rétention.

Jeunesse
-De créer 200 000 places de garde d'enfants supplémentaires.
-D'ouvrir l'apprentissage dès 14 ans.
-D'atteindre un million d'apprentis en 2017.
-De faire passer le quota d'apprentis à 5 % dans les entreprises de plus de 250 salariés.
-De généraliser l'alternance pour la dernière année du bac pro et du CAP : les élèves passeront 50 % de leur temps en entreprise.
-De développer des places en établissement public d'insertion de la défense.
-De créer une "banque de la jeunesse", "structure faisant l'interface entre les jeunes et les banques" pour les prêts étudiants.
-De rendre possible l'apprentissage du code du permis de conduire au lycée.
-De rendre le service civique universel et obligatoire pour tous les jeunes Français d'ici 2017.

Justice - Police
-De ne pas modifier l'ordonnance de 1945.
-De réformer la justice des mineurs.
-De donner aux  victimes dans les cours d'assises un droit d'appel, en correctionnelle et lors des remises en liberté.
-De supprimer les réduction et aménagements automatique pour les peines inférieures à 2 ans.
-De ne pas accorder la conditionnelle avant les deux-tiers de la peine.
-De créer des places de prison pour atteindre les 80 000.
-D'ouvrir la peine des travaux de réparation à l'âge 12 ans.

Logement
-De diviser par deux les droits de mutation perçus par les notaires pour le compte de l'Etat et des collectivités locales à chaque changement de propriétaire d'un logement.
-De donner la possibilité de construire 30 % de plus à surface égale sans permis de construire.
-De poursuivre l'effort de construction de logements.
-De construire des logements intermédiaires pour les classes moyennes.

Politique internationale
-De fusionner le G8 et le G20 pour créer une instance formelle avec un secrétariat permanent.
-De promouvoir la francophonie, de développer les lycées français à l'étranger, et de créer une Caisse des Français de l'étranger.

Retraites
-De maintenir la réforme de 2010.
-De garantir un minimum vieillesse aux étrangers ayant cotisé 5 ans et vécu 10 ans sur le territoire français.
-De payer les retraites le 1er du mois au lieu du 8.

Santé
-De promouvoir le "juste soin" par la disparition des examens et prescriptions inutiles.
-D'imposer la "Carte sociale sécurisée" biométrique pour limiter la fraude.
-D'individualiser le parcours de soin, et de développer la télémédecine.
-De désengorger les services d'urgences en créant systématiquement à côté "une maison avec des médecins libéraux" qui feront "les urgences du quotidien".
-De créer 750 maisons de santé pluridisciplinaires.
-De "poser les bases" de la réforme de la dépendance en 2013.
-De ne pas aller plus loin que la loi Leonetti sur la fin de vie.

Urbanisme
-De lancer un deuxième plan de rénovation urbaine pour les cités de 18 milliards d'euros.

Retrouvez tout le programme de Nicolas Sarkozy sur http://www.lafranceforte.fr/.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.