Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin

Mode d’emploi : 8 conseils pour éviter les faux pas sur internet

Est-ce bien raisonnable d’utiliser un selfie stick ? Running, yoga, etc : faut-il partager ses données sportives ? Instagram : comment récolter plein de “J’aime“ quand on n’a pas autant de followers que Rihanna ? Peut-on encore poster des photos de “Food Porn“ ? 8

A-t-on le droit de spoiler ? Peut-on encore poster des clichés de "Food Porn“ ? Pour ou contre le “selfie stick“? Ce n’est pas parce qu’on est des “digital natives“ qu’on peut se permettre tout et n’importe quoi quand on surfe sur Internet. Cette grande cour de récréation en perpétuelle évolution possède aussi ses propres règles. Tour d’horizon de nos conseils et bonnes manières 2.0 pour éviter les faux pas, et surfer avec classe et dignité.

LIRE LA SUITE
1 /8

Est-ce bien raisonnable d’utiliser un selfie stick ?

Est-ce bien raisonnable d’utiliser un selfie stick ?

Impossible de passer à côté, le selfie stick est partout. Dans la rue, dans les musées, sur une plage de Thaïlande ou aux pieds de la Tour Eiffel… A tel point que le festival Coachella, temple du cool s’il en est, a décidé de bannir l’objet pour sa nouvelle édition cette année. Evidemment, pour utiliser cette invention du diable, il faut avoir une piètre estime de soi. Mais la vraie question est plutôt, est ce bien raisonnable de poster (encore) des selfies en 2015 ? On serait bien tentées de vous dire qu’un peu de low profile ne vous ferait pas de mal, mais comment résister à la tentation d’immortaliser une scène particulièrement cool de votre existence ? Coupons la poire en deux : le selfie doit rester exceptionnel, et doit avoir une justification visible. Vous avec Kim Kardashian ? Ok. Vous avec votre nouveau chapeau Etudes Studio ? Ok. Vous juste parce que vous êtes spécialement #canon aujourd’hui ? La réponse est non.

2 /8

Running, yoga, etc : faut-il partager ses données sportives ?

Running, yoga, etc : faut-il partager ses données sportives ?

Qui n’a jamais été tenté, après un run de 10km en 50 minutes chrono, de vouloir se faire mousser sur les réseaux sociaux ? Hélas, cela revient, à peu de choses près, à pointer du doigt la cellulite des filles qui ne sont pas aussi sportives que vous. Résultat ? Leur culpabilité décuplée, elles vont d’abord vous envier, puis vous détester. On ne partage donc pas son meilleur record, mais plutôt ses entraînements hebdomadaires ou mensuels, qui ne froissent personne. C’est triste, vous êtes sûrement la meilleure, mais personne ne doit le savoir.

3 /8

Instagram : comment récolter plein de “J’aime“ quand on n’a pas autant de followers que Rihanna ?

Instagram : comment récolter plein de “J’aime“ quand on n’a pas autant de followers que Rihanna ?

Poster une photo que personne ne like c’est comme raconter une blague à laquelle personne ne rigole : un grand moment de solitude. Pour nous éviter ce frisson de honte 2.0, les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology ont mis au point un site capable de prédire la popularité d’un cliché. Ils ont d’abord analysé deux millions de photos sur Tumblr, se penchant sur la composition de celles qui rencontraient le plus de succès. Puis dans un deuxième temps, ces chercheurs ont mis au point un algorithme capable d’analyser celle que vous désirez poster : couleur dominante, cadre, objets qui s’y trouvent... Le verdict tombe sous forme de note. 1,5/5 mieux vaut s’abstenir, 4,5/5 c’est le carton assuré.  Bon à savoir, le violet est une garantie de “j’aime“ en cascade, tout comme les pandas géants et les coccinelles. Que la chasse aux likes commence !

4 /8

Peut-on encore poster des photos de “Food Porn“ ?

Peut-on encore poster des photos de “Food Porn“ ?

Certes, cette avalanche de clichés de nourriture peut être écœurante à la longue. Pour éviter l’overdose, partagez la photo de votre assiette si, et seulement si, elle possède un je-ne-sais-quoi d’exceptionnel. Si vous avez enfin obtenu une table dans un resto incroyable où le commun des mortels n’a pas la chance d’aller par exemple. Mais le triste souvenir de votre burger ramolli au MacDo un dimanche soir est à proscrire absolument. Nourrissez vos followers comme votre estomac, uniquement avec de bonnes choses.

5 /8

Faut-il sélectionner drastiquement ses contacts sur LinkedIn ?

Faut-il sélectionner drastiquement ses contacts sur LinkedIn ?

De plus en plus d’internautes confondent LinkedIn et Facebook, et lancent des invitations à tour de bras. Mais sur ce réseau social dédié au travail, la rigueur est de mise. Sur le choix d’abord (inutile d’accepter un contact qui recherche un job dans la restauration alors que vous êtes dans la com’). Mais aussi la quantité. “Passé un certain nombre d'années d'expérience, avoir moins de 50 ou 100 contacts ne fait pas très sérieux. La visibilité, c'est aussi une question de taille de réseau. Ce n'est pas non plus une raison pour se connecter avec des inconnus. Pensez également à faire régulièrement le ménage“ explique sur son site Philippe Douale, auteur de L’entretien réseau.

6 /8

Séries : a-t-on le droit de spoiler ?

Séries : a-t-on le droit de spoiler ?

La réponse est oui. Voilà qui va en contrarier plus d’un, mais quand on est vraiment fan d’une série, on n’attend pas une semaine après la diffusion aux USA pour se délecter d’un nouvel épisode. Le soir même, on se rue sur son site de streaming préféré, et bien sûr, après ce visionnage fébrile, on débriefe sur les réseaux sociaux, comme on parlerait avec ses amis en sortant du ciné. Cela fait partie intégrante du plaisir. Alors désolé, mais si vous n’avez pas encore vu le dernier épisode de Girls, c’est tant pis pour vous. Il faut avoir des priorités dans la vie. Les no life n’ont pas ce problème, eux, prenez-en de la graine.

7 /8

Faut-il encore attendre le retour de Myspace ?

Faut-il encore attendre le retour de Myspace ?

L’espace de quelques secondes on a failli y croire. Fin 2012, Myspace (qui a vu le jour en 2004) a bénéficié d’un retour de buzz. Et certains sont retournés errer dans ce cimetière de profils ambulants avec une lueur d’espoir au bout de leur souris. Mais il faut bien se rendre à l’évidence, les investissements de Justin Timberlake (plusieurs millions de dollars quand même) n’y ont rien changé, trois ans plus tard, le site appartient toujours à l’oubli. Pas assez vieux pour être vintage (mème si c'est une mine de photos pour vos #TBT), et pas assez bien pensé pour faire le poids contre le géant Facebook, Myspace patauge. Désolé Tom, on se retrouvera sur Copains d’Avant

8 /8

Crowdfunding : faut-il financer les projets des personnes plus riches que vous ?

Crowdfunding : faut-il financer les projets des personnes plus riches que vous ?

Au départ le crowdfunding a vu le jour pour donner un coup de pouce financier à de jeunes entrepreneurs sans le sou, mais riches en idées. Aujourd’hui, avec le succès de ces plateformes, on y croise aussi des personnes déjà bien établies dans la vie, qui lancent une campagne pour se faire de la pub, tout en récoltant quelques deniers au passage. Souvenez-vous, l’année dernière, Zosia Mamet (Shoshanna dans la série Girls), s’est fait huer pour avoir lancé une levée de fond afin de financer le clip de son groupe, The Cabin Sisters. L’actrice a même dû s’excuser en place publique. Moralité ? Quand vous avez plus de 30 ans, et un salaire mensuel qui dépasse les 4000 euros par mois, débrouillez-vous autrement.

Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.