• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Quand les tops donnent de la voix

Imany Micky Green Karen Elson Josh Beech 6

Mode et musique forment parfois de drôles de duos. Alors que Duran Duran vient de réunir cinq tops pour son clip Girl Panic, Glamour revient sur les tentatives plus ou moins réussies des mannequins derrière le micro.

LIRE LA SUITE
1 /6

Imany

Imany

Le top. "Faire le cintre", disait-elle. Imany ("espoir" en swahili), alias Nadia Mladjao, a mis sa beauté métisse (française d'origine comorienne) au service de Calvin Klein durant trois ans. Vite, elle s'est lassée du milieu, trop factice, en surface. Et découvre la Tracy Chapman de Talkin' 'Bout a Revolution et du reste. Aujourd'hui à 31 ans, en écoutant Imany, on se demande comment la belle a pu attendre si tard avant de chanter...

La pop. On parlerait plutôt de world, mot-valise qui finit par ne rien vouloir dire. Sauf qu'avec Imany, c'est vrai, on a l'impression de voyager à travers le monde, en quelques morceaux magiques. Son premier album en vente depuis mai dernier, The Shape of a Broken Heart, est sorti à la volonté, sans réseau, mu par une foi qui impressionne.

Le flop ? Slow Down et surtout You will never know renoue avec le meilleur de ses idoles noires américaines, Nina Simone, Tracy Chapman ou Lauryn Hill. Sa voix rauque, peut-être un peu nasale, crée une "frissonite" aiguë. Loin, si loin le cintre...

2 /6

Micky Green

Micky Green

Le top. Micky, souris australienne (ça change des koalas) de 27 ans, est tellement chanteuse aujourd’hui qu’on en oublie son passé de top. Dès son arrivée à Paris à 18 ans pourtant, elle vogue de castings en podiums. Son physique de belle des champs, so Kirsten Dunst, séduit la planète fashion. Et puis elle en a eu marre…

La pop. Ceux qui la connaissent ne sont pas surpris du switch pro. Batteuse depuis qu'elle est enfant, elle sort en 2007 White T-Shirt, son premier album. Son tube O !, exclamatif et pétillant comme du champagne, fait mieux qu’un best of de Lily Allen pour filer le smile. Récidive en 2010, avec Honky Tonk, écoutez plutôt.

Le flop ? Plutôt une reconversion réussie. Elle prouve qu’elle n’est pas juste un portemanteau et qu’il y a une vie après les podiums.

3 /6

Karen Elson

Karen Elson

Le top. Les plus grands photographes – Bruce Weber, Mert and Marcus, Ellen Von Unwerth... - ont voulu mettre Karen dans la lumière. Cheveux de feu, étrange visage anguleux, notre petite Anglaise de 32 ans illumine séries de mode et podiums depuis ses 16 ans. S'il fallait retenir un défilé ? Celui de Marc Jacobs, en 2006, alors qu'elle était enceinte ! Et d'un rockeur en plus...

La pop. Naître à Manchester, berceau des Smiths et de Joy Division, ça prédispose à faire de la musique. Rajoutez-y des love stories avec le guitariste des Smashing Pumpkins et surtout Jack White, 2 enfants + 1 divorce au compteur. Karen, après avoir leadé une troupe de cabaret (The Citizen Band) et chanté avec Cat Power en hommage à Gainsbourg, a fini par sortir son 13 titres en 2010 : The Ghost Who Walks. Brrr.

Le flop ? Franchement pas. Même si les mélodies se répètent, lancinent, Karen a une présence qui envoûte. Elle marche, bouge, danse, comme sur un catwalk. Trop fort.

4 /6

Josh Beech

Josh Beech

Le top. Notre British de 25 ans est un modèle alternatif : couvert de piercings et de tatouages, il a été repéré il y a 4 ans, puis défile pour Todd Lynn à Londres. Depuis, les marques se l’arrachent, de Levi’s à Burberry, il officie pour Valentino, Tommy Hilfiger ou H&M. Une gueule. Et un style à la Ian Curtis.

La pop. Plutôt le rockeux alternatif. D’abord leader du groupe Snish (dans la veine d’Incubus), il donne aujourd’hui de la voix pour sa formation Josh Beech & The Johns. Une voix grave, rocailleuse, avec des percées aiguës. Beau gosse mais pas chanteur à minettes, nuance.

Le flop ? Que non. Pour l’avoir aperçu à l’International (à Paris XIe) en octobre dernier, Josh a le charisme du diable. La queue fourchue est en option.

5 /6

Naomi Campbell

Naomi Campbell

Le top. Faut-il refaire le pitch ? Cameo dans un clip de Bob Marley à 7 ans, pouliche de l'écurie Elite à 15, 2e top noire à faire la couv' du Vogue anglais à 17, une carrière au sommet durant plus d'une décennie, muse des plus grands, comme Annie Leibovitz. Et puis aussi – preuves de la tentation musicale - des apparitions dans des clips (George Michael, Bambi...). Alors, la supermodel a t-elle la voix d'une super singer ?

La pop. Ce fut un "one shot" : l'album Baby Woman, sorti en 1995, exactement. Un méli-mélo d'influences, il suffit de voir le clip de Love and Tears – mélange de sons dance et de déhanchements Bollywood – pour le croire (et l'entendre). Le disque va se vendre un peu, surtout au Japon. Pas assez pour y voir un plan B.

Le flop ? La voix, boostée artificiellement, fait illusion. Le tout rappelle la musique de halls d'hôtels mille fois entendue. Naomi est définitivement plus à l'aise sur le pont d'un yacht à se bronzer les fesses, que sur une scène micro en main.

6 /6

Baptiste Giabiconi

Baptiste Giabiconi

Le top. Son destin est celui de Cendrillon. Baptiste, BEP restauration en poche et job dans une usine de surgelés, tape dans le monocle de Karl Lagerfeld en 2008. Il devient égérie Chanel, même si beaucoup se moque de sa cagolitude et son accent Fernandel à couper au couteau. Qu'importe, le mignon de Karl a réussi, à 21 ans et toutes ses dents blanches, à se faire un nom dans la mode.

La pop. Prudent l'animal. C'est à tâtons qu'il tente l'aventure pop. Un premier single Showtime sorti en décembre 2010, un deuxième, One Night in Paradise, du même tonneau, en octobre dernier. Accent franglish et look "rocka-bling" avec cette coiffure plâtrée par le gel, on se croirait dans les années 80 (souvenez-vous, Nick Kamen...)

Le flop ? On attend l'album, annoncé début 2012. Baptiste sait bouger, il l'a prouvé sur Danse avec les Stars. Mais bon, voilà, en écoutant yeux fermés les deux titres cités, on se croirait à donf sur la piste du Macumba, avec une furieuse envie, juste après, d'aller se nettoyer les oreilles avec les préludes de Chopin. No offense, Baba, hein ?

Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.