• Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir

Free Pussy Riot ! le scandale en images

Le groupe punk féministe Pussy Riot Le convert sauvage des Pussy Riot à la cathédrale Saint-Sauveur de Moscou Les Pussy Riot dans leur cage de verre Nadejda Tolokonnikova, l 13

L'histoire du groupe punk féminin Pussy Riot, en plein procès à Moscou, fait scandale aux quatre coins du globe et trembler le Kremlin. Alors que les people se mobilisent pour leur libération, voici tout ce qu'il faut savoir sur l'affaire... En attendant l'ultime verdict, vendredi 17 août.

LIRE LA SUITE
1 /13

Le groupe punk féministe Pussy Riot

Le groupe punk féministe Pussy Riot

Le groupe des Pussy Riot s'inspire du mouvement américain des Riot Grrrl, mouvement musical punk rock alternatif du début des années 90, qui prônait un féminisme de terrain contre un féminisme d'université purement théorique et s'engageait contre le sexisme du milieu du rock. Désormais, les tenues et cagoules aux couleurs vives des Pussy Riot sont célèbres et sont devenues un symbole de contestation.

2 /13

Le convert sauvage des Pussy Riot à la cathédrale Saint-Sauveur de Moscou

Le convert sauvage des Pussy Riot à la cathédrale Saint-Sauveur de Moscou

"Marie mère de Dieu, chasse Poutine", ont-t-elles chanté, avant de dénoncer au couplet suivant le soutien de l’Eglise à l’Etat puis d’être délogées par les agents de sécurité de la cathédrale. Suite à cette "prière punk", qui représenterait une violation de l'article 213 du code criminel russe, les trois punkettes des Pussy Riot sont arrêtées et placées en détention provisoire. En avril, le fameux patriarche Kirill, qui a ouvertement soutenu Poutine pendant l'élection présidentielle, fait appel à des dizaines de milliers d’orthodoxes pour une prière en plein air dans la capitale afin d'effacer ces sacrilèges que représentent pour eux la "prière punk", profanation de la cathédrale.

3 /13

Les Pussy Riot dans leur cage de verre

Les Pussy Riot dans leur cage de verre

Surnommé l'aquarium, c'est ici que les trois membres du groupe punk russe Pussy Riot, Nadejda Tolokonnikova, 22 ans, Ekaterina Samoutsevitch, 30 ans, et Maria Alekhina, 24 ans, en détention depuis cinq mois, assistent à leur procès au tribunal de Khamovnichesky. Accusées d'"hooliganisme et incitation à la haine religieuse" à cause du concert "punk religieux" (selon leur terme) qu'elles avaient performé le 21 février 2012 dans la cathédrale, elles encourent 3 ans de camp d'internement. Elles ne peuvent communiquer avec leur avocat que par les fentes de la cellule, en attendant le jugement prévu pour ce vendredi 17 août. En attendant, leur avocat Violetta Volkova, s'insurge : "Nous avons été témoins des tortures et de la conduite inhumaine adoptée envers les prévenues : on les a privées de sommeil, on ne les a pas nourries normalement, on les a humiliées", a-t-elle déclaré au cours de l’audience dans la salle du tribunal de Moscou.

4 /13

Nadejda Tolokonnikova, l'insoumise

Nadejda Tolokonnikova, l

Son visage, comme son tee-shirt, est en train de devenir l'égérie du mouvement contestataire russe, appuyé par les féministes et défenseurs de la liberté du monde entier, de Madonna à Amnesty International.

Dans sa déclaration au tribunal, Nadejda Tolokonnikova réaffirme posément les convictions des Pussy Riot (la vidéo est retranscrite dans son intégralité en anglais ici), dénonçant le procès de type stalinien qu'on leur fait.

 

«Au fond, ce ne sont pas les trois chanteuses de Pussy Riot qui sont poursuivies ici. Si c’était le cas, ce qui se passe serait totalement trivial. Mais c’est le système étatique entier de la Fédération russe qui est poursuivi et, malheureusement pour lui, il aime profondément être cruel avec des êtres humains, montrer son indifférence à leur honneur et leur dignité, le pire de ce qu’il a pu se produire dans l’histoire russe.

A mon grand regret, ce faux procès se rapproche du niveau des troïkas staliniennes. Nous avons notre enquêteur, notre avocat et notre juge. Et en plus, ce que ces trois personnes disent et font et décident est déterminé par une demande politique de répression. Qui est à blâmer pour notre performance à la Cathédrale de Christ le Sauveur, et pour notre assignation en justice après le concert ? Le système politique autoritaire.

Ce que les Pussy Riot font, c’est de l’art d’opposition ou de la politique inspirée par les formes artistiques établies. C’est une forme d’action civile dans des circonstances où les droits humains de base, les libertés politiques et civiques sont supprimés par le système étatique.»

5 /13

La presse au procès des Pussy Riot

La presse au procès des Pussy Riot

Vous avez dit médiatique ? Bien qu'il y ait foule au procès des Pussy Riot, cela n'empêche pas les audiences d'être violamment surréalistes, comme le souligne la députée britannique travailliste Kerry McCarthy, présente sur place et qui a live-tweeté le procès :"C'est un peu surréaliste la manière dont la juge interrompt les discussions à certains moments. Je n'ai pas le sentiment qu'il s'agit là d'un procès équitable et que les prévenues soient en mesure de faire valoir leur point de vue. Toutes les personnes à qui j'ai parlé s'attendent à une condamnation" a-t-elle écrit le 6 août sur son compte. Alors que l'une des détenues était victime d’un malaise, elle a été par exemple obligée de continuer à suivre les débats, dont la durée n’a pas été raccourcie.

6 /13

Free Pussy Riot à Bilbao le 28 juillet 2012

Free Pussy Riot à Bilbao le 28 juillet 2012

De nombreuses manifestations en soutien aux Pussy Riot ont émergé aux quatre coins du monde. Les people les plus influents n'ont pas tardé non plus à faire entendre leur voix pour s'ériger contre cette injustice aux conséquences disproportionnées.

7 /13

Free Pussy Riot par Madonna

Free Pussy Riot par Madonna

Lors de son concert à Moscou, mardi 7 août, Madonna a réaffirmé son caractère dissident en entamant un strip-tease pendant son show, qui laissait apparaître l'inscription "Pussy Riot" écrite dans son dos. Elle a aussi fait une prière pour la libération des jeunes femmes et s'est cagoulée, ce qui lui a valu de se faire insulter sur Twitter par le vice-Premier Ministre russe Dmitry Rogozine : «Avec l'âge, toute ancienne p*** veut donner des leçons de morale à tout le monde. En particulier lors de ses tournées à l'étranger», a-t-il écrit. Sympa.

 

8 /13

Free Pussy Riot par Jamie Reid

Free Pussy Riot par Jamie Reid

L'artiste britannique Jamie Reid, connu pour ses engagements et son esthétique punk, a créé cette affiche en collage en soutien à la cause des Pussy Riot.

9 /13

Free Pussy Riot par les Red Hot Chilli Peppers

Free Pussy Riot par les Red Hot Chili Peppers

Le chanteur des Red Hot Chili Peppers, Anthony Kiedis, a porté un tee-shirt sur lequel était imprimé "Pussy Riot" pendant son concert à Moscou le dimanche 22 juillet 2012. Les membres du groupe ont signé ensemble une lettre de soutien à l'époux activiste Pyotr Verzilov de Nadejda Tolokonnikova.

10 /13

Free Pussy Riot par Yoko Ono

Free Pussy Riot par Yoko Ono

La veuve de John Lennon Yoko Ono, toujours aussi engagée, a écrit une (courte) lettre ouverte à Vladimir Poutine et affirme son soutien sur Twitter, avec Amnesty International.

11 /13

Free Pussy Riot par Faith No More

Free Pussy Riot par Faith No More

Le groupe Faith No More a invité les Pussy Riot à monter sur scène pour interpréter une chanson contre le gouvernement et appeler au soutien de Nadejda Tolokonnikova, Maria Alekhina et Ekaterina Samoutsevitch, le 2 juillet 2012 lors de leur concert à Moscou. Puis, pour leur dernière chanson, le chanteur Mike Patton et le claviériste Roddy Bottum arboraient eux aussi un masque de tricot coloré.

12 /13

Free Pussy Riot par Björk

Free Pussy Riot par Björk

L'artiste Islandaise connue pour ses engagements politiques et écologique a publié une longue lettre de soutien sur son site internet.

13 /13

Une manifestation Free Pussy Riot à Moscou

Une manifestation Free Pussy Riot à Moscou

La manifestation pour la libération des Pussy Riot aura lieu en France (et partout dans le monde suite à un appel général pour une journée mondiale de soutien) le jour du verdict du procès, ce vendredi 17 août, place Stravinsky à Paris, à partir de 12h30.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.