Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Le harcèlement de rue : et vous, ça vous arrive ?

Sofie Peeters, la jeune femme qui a dénoncé le machisme ordinaire Kimberly, 21 ans, intermittente du spectacle et serveuse Agathe, 23 ans, étudiante Kenza, 25 ans, blogueuse 11

Depuis quelques jours, la vidéo d'une jeune femme belge enflamme la Toile. Son sujet ? Le harcèlement que subissent les femmes dans les rues de Bruxelles. Aujourd'hui, on ne compte plus les témoignages de femmes qui affluent sur les réseaux sociaux. On est allées dans la rue, recueillir vos impressions pour savoir s'il vous arrivait aussi de vous faire importuner dans la rue. Vos témoignages.

LIRE LA SUITE
1 /11

Sofie Peeters, la jeune femme qui a dénoncé le machisme ordinaire

Sofie Peeters, la jeune femme qui a dénoncé le machisme ordinairei

Fatiguée des remarques insultantes lancées en pleine rue, Sofie Peteers, une jeune étudiante belge, décide de dénoncer le harcèlement de rue qu'elle subit tous les jours lorsqu'elle se promène à Bruxelles. En dernière année d'école de cinéma, Sofie a l'idée de réaliser son film de fin d'études sur la dégradation de la situation sociale des femmes dans la capitale belge. Munie d'une caméra cachée, la jeune femme, vêtue d'une simple robe, ne fait pas dix pas sans se faire insulter. Propositions indécentes, sifflements, injures, son film intitulé Femmes de rue met en lumière une triste réalité.

Depuis la diffusion de la vidéo, la Toile s'enflamme et les réactions se multiplient. Sur Twitter, le hashtag #harcelementderue a été créé pour libérer la parole des femmes, familières de ce genre d'agressions. Depuis, des centaines de messages de jeunes femmes ayant vécu des situations similaires inondent les réseaux sociaux.

Pour comprendre le phénomène, l'équipe de Glamour.fr est allée directement à votre rencontre pour vous interroger, vous, les filles de la génération Glamour. Vous nous avez confié vos peurs, mais aussi votre colère. Lisez leur témoignage dans la suite de l'article !

2 /11

Kimberly, 21 ans, intermittente du spectacle et serveuse

Kimberly, 21 ans, intermittente du spectacle et serveuse

As-tu déjà vécu ce genre de situation ? Évidemment ! Cette vidéo ne m'étonne pas une seule seconde, ça arrive à toutes les filles de notre génération.

Quelle remarque entends-tu le plus souvent ? Ça dépend, c'est le même genre de remarques que dans la vidéo.

Comment réagis-tu à ça ? Quand on est seule, il vaut mieux ne pas répondre. Un jour, je me promenais sur les Champs-Elysées avec des amies, un homme nous a insulté et on a répondu. Ça a mal tourné... Il m'a craché dessus et mon amie s'est pris un poing dans la figure. Par chance, un copain passait par là en scooter, il nous a vues et nous a séparés. Donc franchement, mieux vaut ignorer.

À ton avis, à quoi est dû ce harcèlement de rue ? Je pense que tout est lié à l'éducation. Leur mère n'a aucune emprise sur eux donc ils font ce qu'ils veulent. Peut-être que les femmes dans leur famille ne se font pas respecter donc ils se permettent de faire ça aux filles dans la rue.

Penses-tu qu'une loi puisse changer les choses ? L'idée est bonne mais l'application serait impossible. Comment apporter les preuves pour porter plainte ? Ce serait beaucoup trop galère.

3 /11

Agathe, 23 ans, étudiante

Agathe, 23 ans, étudiante

As-tu déjà vécu ce genre de situation ? Oui, comme toutes les filles.

Quelle remarque entends-tu le plus souvent ? Ce sont surtout des remarques idiotes sur ma taille. Sinon, de banales tentatives de drague.

Comment réagis-tu à ça ? J'essaye de rester polie pour ne pas envenimer la situation. Si je m'agace, la personne risque de s'énerver davantage et ça peut dégénerer.

À ton avis, à quoi est dû ce harcèlement de rue ? Je pense que c'est un jeu entre potes, celui qui sera le plus viril de la bande...

Penses-tu qu'une loi puisse changer les choses ? Je ne pense pas que ça marcherait. Il faudrait d'abord que les mentalités évoluent. Dans mon propre entourage, on m'a déjà dit "il faut bien que cet homme tente sa chance" ou alors que je n'ai pas à me plaindre... Donc une loi, je n'y crois pas.

4 /11

Kenza, 25 ans, blogueuse

Kenza, 25 ans, blogueuse

As-tu déjà vécu ce genre de situation ? Je me fais accoster comme toutes les filles, mais ça reste courtois. Je ne me suis fait insulter qu'une seule fois, la nuit, par des mecs en voiture, mais ça n'est pas allé plus loin.

Comment réagis-tu à ça ? J'essaye de rester sympathique ou alors je ne réponds pas, sinon c'est pire.

À ton avis, à quoi est dû ce harcèlement de rue ? Je pense que c'est une histoire d'éducation. Toutes les filles se font accoster quelle que soit leur tenue, c'est juste celle qui s'habille le plus court qui se prend le plus de remarques.

Penses-tu qu'une loi puisse changer les choses ? Je pense que c'est une bonne idée, mais ça ne pourra jamais se mettre en place. On ne peut pas mettre de policiers à tous les coins de rue, c'est utopique.

5 /11

Mayalen, 26 ans, journaliste

Mayalen, 26 ans, journaliste

As-tu déjà vécu ce genre de situation ? Oui, tout le temps !

Quelle remarque entends-tu le plus souvent ? C'est de la drague bien lourde, des invitations à boire un coup et plus, quand je suis seule on me demande "il est où ton mari ?", "pourquoi tu te promènes toute seule ?". Souvent, ils ne comprennent pas pourquoi une fille se promène toute seule dans la rue, c'est désolant.

Comment réagis-tu à ça ? J'ignore ou je m'énerve selon la situation. Quand je leur réponds, ils ne savent plus quoi dire. La dernière fois, un mec entouré d'une quinzaine de ses copains m'aborde pour me traiter de "grosse p*te" parce que j'avais du rouge à lèvres. Je me suis approchée de lui et je lui ai fait un doigt d'honneur, il ne savait plus quoi faire, tous ses amis se sont bien moqué de lui.

À ton avis, à quoi est dû ce harcèlement de rue ? C'est simplement de la frustration et de l'incompréhension. Ils n'arrivent vraiment pas à intégrer que les femmes peuvent se promener seule dans la rue.

Penses-tu qu'une loi puisse changer les choses ? Ça ne marcherait pas en France, il faudrait des policiers dans toutes les rues pour les prendre en flagrant délit. Impossible.

6 /11

Jessica, 24 ans, infirmière

Jessica, 24 ans, infirmière

As-tu déjà vécu ce genre de situation ? Bien sûr, c'est très fréquent ! Ça m'arrive dans la rue, dans les transports en commun...

Quelle remarque entends-tu le plus souvent ? C'est à peu près le même esprit que dans la vidéo de la jeune belge. Cela peut aller des remarques lourdes sur le physique jusqu'aux insultes.

Comment réagis-tu à ça ? J'ignore tout le temps, sinon on passe son temps à répondre. Et puis si l'on prête y attention, ça ne fait qu'empirer.

Penses-tu qu'une loi puisse changer les choses ? Non je n'y crois pas du tout. C'est impossible d'apporter une preuve ! Il faudrait des policiers partout et ça, c'est impensable.

7 /11

Lucie, 18 ans, étudiante en photographie

Lucie, 18 ans, étudiante en photographie

As-tu déjà vécu ce genre de situation ? Oui, ça m'arrive quelques fois. Surtout quand je suis habillée comme je le suis aujourd'hui...

Quelle remarque entends-tu le plus souvent ? Ça n'est jamais allé jusqu'aux insultes comme dans la vidéo, mais ce sont des remarques sur le physique ou alors des hommes qui me suivent dans la rue.

Comment réagis-tu à ça ? Je ne réponds pas et je presse le pas.

À ton avis, à quoi est dû ce harcèlement de rue ? C'est une question d'éducation. Surtout, on se rend compte que les choses n'ont pas évolué. On dit que l'homme est l'égal de la femme, je n'y crois pas du tout. Aujourd'hui, quand on est une femme, on a toujours ce sentiment d'être en danger. En 2012, c'est vraiment navrant comme sensation.

Penses-tu qu'une loi puisse changer les choses ? Comment voulez-vous que ça marche ? C'est, bien sûr, une bonne idée de penser à instaurer une loi comme ça, mais c'est impossible à appliquer.

8 /11

Marie-Angélique, 19 ans, barista

Marie-Angélique, 19 ans, barista

As-tu déjà vécu ce genre de situation ? C'est exactement ce qui est en train de se passer, j'attendais tranquillement une amie quand cet homme s'est assis à côté de moi pour me raconter sa vie. Sinon, ça m'arrive très souvent, que je sois seule ou avec mon copain, ça ne change rien.

Quelle remarque entends-tu le plus souvent ? "T'es belle", "t'es bonne", "tu me donnes ton numéro ?", etc. Des fois, ce sont des insultes comme dans la vidéo, ça dépend des jours, des personnes et des lieux.

Comment réagis-tu à ça ? Je ne réponds surtout pas, sinon c'est encore pire. Quand on se risque à répondre, ce sont les insultes qui fusent. Ils sont tellement petits d'esprit...

À ton avis, à quoi est dû ce harcèlement de rue ? Ceux qui insultent les filles dans la rue sont, à mon avis, des mecs qui n'ont pas une vie "normale", ils ne font rien de leur journée, ils squattent dehors et n'ont rien de mieux à faire que de harceler les filles dans la rue.

Penses-tu qu'une loi puisse changer les choses ? Non, ça ne changerait rien. Il y aurait trop de plaintes chaque jour. C'est à nous d'éviter que ça se produise, s'abstenir de se rendre dans certains endroits toute seule par exemple. C'est triste, mais c'est la réalité.

9 /11

Sarah, 19 ans, lycéenne

Sarah, 19 ans, lycéenne

As-tu déjà vécu ce genre de situation ? Oui, ça m'arrive dans certains coins de Paris.

Quelle remarque entends-tu le plus souvent ? Ce sont des techniques d'approches débiles pour avoir mon numéro ou des remarques sur le physique.

Comment réagis-tu à ça ? J'ignore tout le temps. Les fois où j'ai répondu, les mecs réagissent mal.

À ton avis, à quoi est dû ce harcèlement de rue ? C'est une bonne question... Je pense qu'ils s'ennuient dans leur vie, ils ont besoin de s'amuser alors ils font les lourds avec les filles.

Penses-tu qu'une loi puisse changer les choses ? Pourquoi pas, ça aurait au moins le mérite de faire réflechir les gens.

10 /11

Valentine, 20 ans, étudiante en architecture

Valentine, 20 ans, étudiante en architecture

As-tu déjà vécu ce genre de situation ? Cette vidéo ne m'étonne pas du tout, ça m'arrive souvent, surtout quand je me promène toute seule ou entre copines.

Quelle remarque entends-tu le plus souvent ? C'est typiquement les insultes que l'on trouve dans ce film. Ça va de "vous êtes jolie" à des insultes assez dures, ça dépend des personnes.

Comment réagis-tu à ça ? Je ne prête pas attention sinon ça empire. J'estime qu'il vaut mieux ignorer et continuer son chemin. Une fois, ma soeur a répondu et elle s'est fait encore plus insulter.

Penses-tu qu'une loi puisse changer les choses ? Je pense que c'est impossible, ça ne marcherait pas.

11 /11

Virginie, 33 ans, infirmière

Virginie, 33 ans, infirmière

As-tu déjà vécu ce genre de situation ? Oui, ça m'arrive souvent. Surtout quand je prends le métro.

Quelle remarque entends-tu le plus souvent ? L'habituelle approche "hey mademoiselle", après ce sont des remarques sur le physique ou des invitations.

Comment réagis-tu à ça ? J'ignore et je continue ma route, ça ne sert à rien de répondre à ces gens.

Penses-tu qu'une loi puisse changer les choses ? Ça ne changerait absolument rien puisqu'on ne pourrait rien prouver.

Charlotte Staub
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.