• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

5 femmes qui se bougent pour la planète

COP21 : Sofia Ashraf, la rappeuse anti-système Cop21 : Milena Glimbovski et Sara Wolf, les adeptes du zéro déchet Cop 21 : Camila Prioli, la cheffe crudivore Cop 21 : Lamya Essemlali, la combattante des mers 5

Il y a mille et une façons d'agir pour l'environnement. Qu'elles dénoncent les dérives des multinationales ou promeuvent une cuisine plus en accord avec la nature, zoom sur cinq femmes engagées pour sauver la planète.

LIRE LA SUITE
1 /5

COP21 : Sofia Ashraf, la rappeuse anti-système

COP21 : Sofia Ashraf, la rappeuse anti-système

C'est qui ?

Islamophobie, droits des femmes, catastrophes environnementales... Depuis ses années fac, cette Indienne de 28 ans, originaire du Chennai, rappe pour dénoncer des causes qui lui tiennent à cœur.

Elle fait quoi ?

La jeune graphiste a fait des multinationales sa cible favorite, condamnant en musique leur mépris pour l'environnement. En 2008, elle monte sur scène pendant la soirée Justice Rocks pour interpréter “Don't work for Dow“. Un morceau, calqué sur “Scandalous“ de Miss-Teeq, à charge contre le géant américain Dow Chemical, propriétaire de l'usine contaminée de Bhopal.

Son moment-clé ?

Avec “Kodaikanal Won’t“, elle se réapproprie “Anaconda“ de Nicki Minaj pour attaquer la multinationale Unilever, responsable d'avoir contaminé au mercure la ville de Kodaikanal. Diffusé en novembre, le clip a été visionné plus de trois millions de fois sur YouTube, offrant une vraie caisse de résonance à cette cause. Ultime consécration : même Nick Minaj salue l'initiative sur Twitter.

2 /5

Cop21 : Milena Glimbovski et Sara Wolf, les adeptes du zéro déchet

Cop21 : Milena Glimbovski et Sara Wolf, les adeptes du zéro déchet

C'est qui ?

Soyons réalistes, tentons l'impossible“ : voilà le mantra de ces deux Berlinoises qui ont tout abandonné pour déclarer la guerre au gaspillage.

Elles font quoi ?

En novembre 2012, après un dîner copieux, les deux amies constatent que leur poubelle déborde d'emballages. Survient alors une idée brillante : créer un supermarché où les aliments sont vendus au poids, sans packaging. Exit les bouteilles en plastique, les boîtes de conserve et autres contenants superflus.

Leur moment-clé ?

Grâce à une bourse du ministère de l'Économie et une campagne de crowdfunding atteignant les 100 000 euros de dons, les deux Berlinoises ouvrent donc, en septembre 2014, Original Unverpackt, dans le quartier branché de Kreuzberg. Bien décidées à populariser le precycling, elles donnent désormais des séminaires pour promouvoir leur philosophie green.

3 /5

Cop 21 : Camila Prioli, la cheffe crudivore

Cop 21 : Camila Prioli, la cheffe crudivore

C'est qui ?

Camila Prioli est une des pionnières de la raw food en France, un mouvement culinaire né aux Etats-Unis qui prône le cru.

Elle fait quoi ?

Végétalienne depuis des années, elle est devenue crudivore au grè de ses rencontres avec des “raw chefs“. Sa cuisine est nourrie de ses origines argentines et italiennes, mais composée de super aliments, d'ingrédients bio, sans gluten et peu transformés pour conserver tous les nutriments.

Son moment clé ?

En 2011, elle fonde Happy Crulture, un pop-up restaurant installé tous les quinze jours au Sol Semilla, vers le Canal Saint-Martin à Paris. La cheffe propose également des ateliers pour transmettre son savoir-faire et lance, en 2014, la première marque de chips de kale crues, le fameux chou frisé plébiscité par toutes les adeptes de la healthy food, d’Hollywood à Paris.

4 /5

Cop 21 : Lamya Essemlali, la combattante des mers

Cop 21 : Lamya Essemlali, la combattante des mers

C'est qui ?

Cette native de Gennevilliers est passionnée par la cause animale depuis toute petite. Grande amoureuse des océans, elle lutte aujourd'hui contre le massacre des mammifères marins au sein de l'ONG Sea Shepherd (traduction : les bergers de la mer.)

Elle fait quoi ? 

Diplômée d'un Master en Sciences de l’Environnement, elle s'engage dans plusieurs associations écologistes. Désenchantée par ses expériences chez Greenpeace et WWF, elle rencontre, en 2005, le pirate écolo Paul Watson. Au contact du fondateur de la Sea Shepherd Conservation Society, elle découvre la mer, œuvre pour la préservation de la faune maritime, devient végétarienne... Le groupe activiste est parfois critiqué pour ses actions coups de poing et ses traques actives de braconniers.

Son moment-clé ?

Responsable de campagnes, puis chargée de mission, la militante devient, en 2008, la directrice de la branche française de Sea Shepherd. L'apothéose de son ascension fulgurante.

5 /5

Cop21 : Naziha Mestaoui, l'artiste avant-gardiste

Cop21 : Naziha Mestaoui, l'artiste avant-gardiste

C'est qui ?

Architecte de formation, cette Belgo-Tunisienne utilise l'art digital pour explorer la rencontre entre le numérique et l'architecture, l'image et l'environnement.

Elle fait quoi ?

Avec l'architecte Yacine Aït Kaci, elle fonde en 2000 le duo Electronic Shadow. Leur mot d'ordre ? Reconnecter le virtuel et le réel. Parmi leurs créations, une écharpe communicante, exposée au MoMa de New-York, qui cache dans ses mailles, un écran tactile, un téléphone ou encore des écouteurs. C'est en 2011, au cours d'un voyage en Amazonie, qu'elle commence vraiment à mettre son art au service de la nature.

Son moment-clé ?

Multi-récompensée au cours de sa carrière, Naziha Mestaoui verra un de ses projets mis à l'honneur lors de la COP21. Grâce à l'application One Heart One Tree, chacun pourra faire pousser un arbre virtuel sur la Tour Eiffel et, en parallèle, un arbre réel en Afrique ou en Amazonie. L'occasion de voir la Dame de fer se parer de vert, mais aussi de lutter contre la déforestation.

Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.