Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Aïe... Les grosses hontes de 2010

Ça, c Ça, c Ça, c Ça, c 10

Du concert de Dorothée au chat dans une poubelle, l'année 2010 a été jalonnée d'épisodes pas toujours très glorieux. Allez, vivement 2011.

LIRE LA SUITE
1 /10

Ça, c'était vraiment la honte

Ça, c'était vraiment la honte

Nous avons été des milliers à poser des 1/2 journées pour nous presser dans des gymnases glacés et faire la queue pendant 4 heures. Au bout du compte, le Graal, ce vaccin qui allait nous sauver d'une mort certaine et douloureuse. Et pourtant, quelques mois plus tard, la grippe A avait disparu de nos vies et des médias aussi brusquement qu’elle y était entrée. Le plus embarrassant ? Nos amis "contres", qui continuent encore de nous rappeler nos prédictions morbides.

2 /10

Ça, c'était vraiment la honte

Ça, c'était vraiment la honte

Le premier film de Vincent Lagaffe n'est pas une franche réussite puisqu'à Paris, il a réuni…17 spectateurs pour son premier jour (il était projeté dans 2 salles). Au total, Le Baltringue aura attiré moins de 35 0000 spectateurs. Un grand flop auquel ne s'attendait  pas l'animateur. Heureusement, il lui reste Le Juste Prix.

3 /10

Ça, c'était vraiment la honte

Ça, c'était vraiment la honte

En juin dernier, l'équipe de France réussit à faire totale abnégation de la Coupe du Monde et de ses centaines de millions de spectateurs.  On savait que les Français avaient la réputation d’être malpolis et d’hygiène douteuse, maintenant ils passent pour aussi pour des branleurs insolents à la face du monde. Sympa.

4 /10

Ça, c'était vraiment la honte

Ça, c'était vraiment la honte

A défaut d'être repris par un autre artiste, Michel Sardou s'est repris lui même en modernisant son tube Femme des années 80 en Femme des années 2010. La mélodie est toujours aussi pénible et entêtante, mais la nouveauté réside bel et bien dans sa grotesque représentation des femmes : des carriéristes seules et paumées,  mais qui visiblement l'auraient bien cherché. Merci Michel.

5 /10

Ça, c'était vraiment la honte

Ça, c'était vraiment la honte

Le site est apparu sur le web en mai 2010 avec la promesse d'offrir aux internautes "un moche par jour" tous les matins à 10h histoire de "se rassurer"  sur son propre physique.  Dans le même genre, en un peu moins  humiliant, on trouve aussi Bonjour Poney... Là, à priori, on a aucune chance de se retrouver dessus.

6 /10

Ça, c'était vraiment la honte

Ça, c'était vraiment la honte

A seulement 11 ans, Jessi Leonhardt, «Jessi Slaughter» de son pseudo, décide de poster une vidéo sur le Web avec pour  message : « Je suis parfaite. Personne ne peut être aussi jolie que moi sans maquillage, et si vous me détestez, c’est parce que vous êtes jaloux. Arrêtez de me détester; sinon je vous ferai péter la cervelle.»
La vidéo se retrouve bientôt sur le site 4chan et c'est là que le lynchage virtuel débute. Quelques heures après la publication de sa vidéo, le vrai nom de Jessi, ses comptes Facebook, son adresse mail et son numéro de téléphone sont dévoilés. Le harcèlement s'empire, la famille s'en mêle, les vidéos se multiplie... Un véritable Confessions Intimes  version 2010 .

7 /10

Ça c'était vraiment la honte

Ça c'était vraiment la honte

C'est certainement la mamie la plus détestée de 2010. Elle l'aura bien cherché puisque c'est en se baladant dans les rues de Coventry, au Royaume-Uni, qu'elle trouve un petit chat sur un muret et qu'elle décide finalement de le jeter dans la poubelle tout en refermant le couvercle sur lui. Manque de chance, la scène est filmée par une caméra de surveillance. Résultat, un buzz mondial et un terrible surnom : "Evil Suzanne Boyle".

8 /10

Ça, c'était vraiment la honte

Ça, c'était vraiment la honte

"Moi, quand je vois certains qui demandent des rentabilités à 20, 25% avec une fellation quasi nulle, et en particulier en période de crise, ça veut dire que l'on casse des entreprises". C'était le beau lapsus fait lors de son interview par Anne-Sophie Lapix sur le plateau de Dimanche +. Ca a fait rire la France entière, nous compris.

9 /10

Ça, c'était vraiment la honte

Ça, c'était vraiment la honte

Oui on savait les copines brouillées depuis un moment  mais en tant qu'amies de longue date (depuis l'âge de deux ans) , on imaginait bien une trêve pour le mariage de Nicole et Joel Madden.  Mais non, Paris n'aura pas eu la chance d'assister au mariage de son ex-copine, qui a déclaré préférer être tranquille et laisser la fêtarde vivre sa vie. De son côté, Paris s'est donc rendue à l'anniversaire d'une autre amie. Pas grand intêret ? On se le dit aussi... et pourtant, ça a fait le tour de la planète.

10 /10

Ça, c'était vraiment la honte

Ça, c'était vraiment la honte

L'ex idole des enfants tente un grand-retour plein d'ambition en se produisant sur la scène de Bercy, qui peut contenir 18 000 personnes. Mais elle ne rassemble que 5000 spectateurs... Bien tenté, mais raté.

Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.