Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Agent de YouTubeurs : “Repérer des talents, c’est ce qui me fait vibrer“

Youtube : c

“Derrière chaque grand homme se cache une femme“ d’après le dicton. Une chose est sûre, derrière chaque YouTubeur on trouve un agent œuvrant dans l’ombre. Daphné Thavaud, la sœur de “Norman fait des vidéos“ a fondé sa propre agence, “Vacarme“. Rencontre.

Il y a trois ans, quand une nouvelle génération d’humoristes prend d’assaut le web, Daphné Thavaud est aux premières loges. Forcément, son frère, Norman Thavaud, fait partie des premiers YouTubeurs à se faire remarquer. Derrière ces gamins qui ont l’air de bricoler des blagues depuis leur chambre d’ado, Daphné, âgée de 31 ans aujourd'hui, perçoit tout de suite le potentiel de cette nouvelle garde. “Je voyais Norman faire ses vidéos avec ses amis et j’étais fascinée. C’est devenu une évidence pour moi qu’il fallait quelqu'un pour les représenter. Au départ, personne ne s’intéressait à eux, certains agents les méprisaient même. Les mêmes qui aujourd'hui viennent marcher sur mes plates-bandes… Mais bon, c’est la loi du marché.

“Faire découvrir mes talents à un maximum de professionnels“

Après des études de théâtre (notamment à la Sorbonne) et un passage par la case production audiovisuelle, Daphné réalise qu’elle n’a pas envie de devenir comédienne. Mais elle compte beaucoup d’acteurs dans son entourage qui lui racontent les hauts et les bas de leur quotidien. L’idée de fonder sa propre agence germe peu à peu dans sa tête. “Ce qui m’intéresse dans ce métier c’est de repérer des talents, et de pouvoir les accompagner dans leur carrière. C’est ce qui me fait vibrer. Pour se professionnaliser, il faut du talent, mais aussi le bon réseau, et les bonnes infos. Ce sont des barrières à passer, au risque de rester un comédien amateur toute sa vie, même si on est doué.


Daphné n’aime pas le terme YouTubeur, “trop réducteur“, et préfère l’appellation talents du web. “Ils restent des comédiens et des auteurs, c’est juste leur support qui est différent“ insiste la jeune femme. Elle recrute d'abord des artistes qu'elle côtoie, puis, peu à peu, la liste s'allonge. Aujourd’hui elle représente 40 artistes, des talents du web, mais aussi des comédiens et humoristes “classiques“.
Depuis qu'elle a lancé “Vacarme“ il y a 3 ans, les journées de Daphné se suivent et ne se ressemblent pas. “Je fais beaucoup de mailing, de rendez-vous, de déjeuners.... Mon objectif est de faire connaître mes recrues à un maximum de professionnels. On espère décrocher des longs métrages et des belles séries, mais pour l’instant, c’est plutôt les publicitaires qui s’intéressent à nous. C’est eux qui ont pris le plus de risques au départ, et qui ont vu dès le départ le potentiel de ces nouveaux talents.“
D'ailleurs, combien ça coûte de s’offrir une star du web ? L'agent ne veut pas divulguer les cachets de ses poulains. Par discrétion, et aussi parce que le montant varie beaucoup selon les cas de figures. Une chose ne change pas cependant, son pourcentage  : “Je suis commissionnée à 10% , qui sont versés par la production qui recrute mon talent, et qui sont toujours payés en plus de son salaire. S’il gagne 100 euros j’en gagne 10. Quand on sollicite un talent du web, on sollicite également sa communauté Facebook ou Instagram, c’est un package qu’on monétise. La pub sur le web n’est pas aussi bien payée qu’à la télé. Mais je pense que ça peut changer.“

Daphnée Thavaud, la sÅ?ur de â??Norman
Daphnée Thavaud, la sœur de “Norman fait des vidéos“ est, entre autres, agent de YouTubeurs. Copyright : DR

Vers une carrière IRL ?

Norman Thavaud en est la preuve vivante, il y a une vie en dehors du web. Si son rôle dans le film Pas très normales activités (sorti en 2013) n’a pas été franchement couronné de succès, depuis qu’il a commencé à se frotter à la scène, les salles ne désemplissent pas : d’abord à Paris (il se produit à la Cigale jusqu’au 1er mars, puis à Bobino jusqu’au 25 avril), il enchaînera avec une tournée en province. Pour notre radar à talents, là encore, Norman doit ce nouveau succès à son sérieux avant tout : “C’est un bosseur. Il a commencé au Paname, un café-théâtre près de République. C’est là-bas que Kader Aoun, son producteur et metteur en scène, l’a repéré. Il a rôdé son spectacle pendant un an. Et forcément, ses vidéos ont aussi contribué à attirer du public.“
Avis à ceux qui aimeraient marcher sur les traces de Norman, il n’y a pas malheureusement de formule magique pour devenir une star du web. Mais Daphné Thavaud a quand même quelques conseils : “Déjà, ne pas focaliser sur le fait d’avoir un agent. Ce n’est pas de lui que viendra le talent ! Internet c’est avant tout du plaisir. Amusez-vous, soyez malin, en vous associant par exemple avec un auteur si l’écriture n’est pas votre fort. Avec l’arrivée de Netflix, je suis sûre qu’il n’y aura bientôt des séries qui ne seront diffusées que sur Internet. Et tous ces jeunes qui gravitent sur le web sont en train d’ouvrir une nouvelle porte.“

Affiche spectacle Norman fait de vidéos

LIRE LA SUITE
Céline Puertas

Dans cet article :

Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.