Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Six bonnes actions à faire pour les fêtes de fin d'année

Cover bonnes actions de Noël

Preuve que l'esprit de Noël n'est pas un mythe, les fêtes de fin d'année ont le don de susciter des élans de générosité. Vous avez envie de participer à une initiative solidaire ? Voici six idées pour s'engager autrement.

#1 Adopter un sapin de Noël écolo

Qu'advient-il de votre sapin après la fin des festivités ? Spoiler : il finit abandonné sur le trottoir et termine sa courte vie dans la déchetterie du coin. Pour remédier à ce gâchis, la start-up Treezmas a eu une idée ingénieuse : livrer ces petits arbres dans des pots (en laissant leurs racines intactes) pour qu'ils puissent être replantés en forêt, voire recyclés, s'ils ne survivent pas aux salons surchauffés. L'occasion d'offrir à Arthur, 3 ans, ou Victor, 6 ans (oui oui, ils ont des petits noms), une deuxième vie.

Treezmas.com

#2 Soutenir les fillettes de l'association “Toutes à l'école“

Je me suis toujours dis que si les femmes souffraient autant dans ces pays, c’est parce qu’elles étaient analphabètes et qu’elles n’allaient pas à l’école”. Après avoir passé dix ans à la tête du magazine Marie Claire – et vu passer son lot de reportages terribles sur la condition des femmes - la journaliste Tina Kieffer a tout quitté pour développer son projet de cœur : un programme de scolarisation pour les fillettes cambodgiennes. Depuis 2005, Toutes à l'école aide ces enfants à prétendre à un avenir meilleur, à échapper au travail forcé ou à la prostitution, grâce au pouvoir de l'instruction. Résultat ? L'école Happy Chandara accueille près de 1000 élèves, de l'école primaire au lycée, ainsi que dans son centre de formation en partenariat avec L'Oréal. Pour donner un coup de pouce à cette initiative, et assurer sa pérennité, vous pouvez soutenir l'association de multiples manières : faire un don, bien sûr, mais aussi parrainer une petite fille ou même l'établissement.  

Toutes à l'école

Tina Kieffer et les fillettes de "Toutes à l'école". Crédit Gregory Herpe

#3 Concevoir un calendrier de l'avent inversé

C'est un des plaisirs de la période, découvrir les surprises que renferme son calendrier de l'Avent. Et si cette année, on choisissait de donner au lieu de recevoir ? L'association belge Solidarité SDF Mons a ainsi lancé le calendrier de l'Avent inversé, dont le principe est simple : déposer chaque jour de décembre un objet utile dans un panier qui sera ensuite remis à un sans-abri. Produits de toilette, vêtements chauds, ou denrées alimentaires non-périssables… Toutes les contributions sont les bienvenues, même des petits cadeaux drôles et originaux pour leur redonner le sourire. Les participants sont invités à déposer leurs paniers à l'association ou, pour les Français intéressés, à le donner à un SDF de leur quartier. Bon, le mois a déjà bien débuté, mais s'il y a bien un cas où la triche est pardonnée...

#4 Faire ses emplettes sur l'e-shop d'Emmaüs

Voilà quelques temps que les ventes Emmaüs sont devenues les rendez-vous préférés des chineurs. Tel des Américains le jour du Black Friday, les Parisiens se ruent Porte de Versailles à chaque salon annuel pour tout dévaliser. Bonne nouvelle pour nous (pas forcément pour Le Bon Coin), l'association lance une plateforme en ligne qui permettra d'acheter des milliers d'objets triés sur le volet. Vêtements vintage, meubles rétro et bibelots désuets… Cet e-shop est bien parti pour être le repaire des modeuses et des fans de déco, soucieuses de dépenser utile.  

Label Emmaüs


Crédit Nicolas Beaumont

#5 Faire une razzia de livres dans les bouquineries Oxfam

Alors que les librairies de quartier se font plus rares, celles d'Oxfam ne connaissent pas la crise, depuis leur ouverture à Paris en 2011. Il faut dire que le concept de ces charity shop est imparable : revendre à prix bradés des livres issus de dons, puis utiliser l'argent collecté pour financer les actions de l'ONG. La boutique propose aussi des produits alimentaires issus du commerce équitable, ainsi que des CDs ou DVDs d'occasion… Une bonne façon de se faire plaisir à des prix abordables, et de consommer responsable.  

Bouquineries Oxfam (8, rue Saint-Ambroise, 75011 et 61 rue Daguerre, 75014)

#6 Acheter une pièce de luxe pour la bonne cause

Vous rêvez d'investir dans du Chloé ou du Sonia Rykiel ? Plutôt que de courir en boutique, allez faire un tour sur le site de vente en ligne Vestiaire Collective. Pour Noël, le porte-drapeau du luxe vintage organise son Designer Archive Charity qui, comme son nom l'indique, est un événement caritatif. Pas de célébrités mises à profit pour cette édition, ce sont les directeurs artistiques des plus grandes maisons qui ont sélectionné des pièces emblématiques de leurs collections. Une robe de soirée Zac Posen ou des escarpins Charlotte Olympia : voici quelques morceaux choisis de cette sélection pointue, dont les bénéfices iront à diverses associations. Parmi elles, Women for Women qui aide les femmes victimes de la guerre, ou Save the Children qui défend les droits des enfants.  

Vestiaire Collective

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.