• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

#NotInMyName : quand les Musulmans dénoncent l'État islamique sur Twitter

#NotInMyName : quand les Musulmans dénoncent l

Des jeunes Musulmans britanniques ont créé le hashtag #NotInMyName pour protester contre l’État islamique qui veut parler en leur nom. Révoltés contre ce groupe terroriste, les jeunes souhaitent marquer leur désaccord pour mettre fin aux amalgames.

Les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés pour marquer un désaccord et dénoncer certains événements. C’est le cas de ces jeunes Musulmans britanniques qui ont fait le choix de se servir des outils de leur époque pour dénoncer l’État islamique, qui prétend parler au nom des tous les croyants d'Allah. Pour ce faire, le hashtag #NotInMyName (pas en mon nom) a été créé pour faire des émules et générer un maximum de ralliements. Une vidéo donnant la parole à ces jeunes a été mise en ligne pour illustrer davantage leur dissension d’avec l’EI et mettre en lumière leur solidarité via le hashtag.

Cette campagne menée par Active Change Foundation (fondation humanitaire qui combat toutes les formes d’extrémismes) met en lumière les jeunes Musulmans qui s’opposent fermement aux stratégies haineuses et violentes du groupe ISIS. En effet, depuis plusieurs semaines, l’État Islamique multiplie les vidéos chocs de décapitation et avance progressivement dans le nord-est de la Syrie. Ce sont près de cent mille Kurdes de Syrie qui ont fui le pays pour la Turquie. Les menaces autant que les actes pleuvent dans le but d’intimider les États-Unis et les pays européens. Pour autant, la communauté internationale n’a pas l’intention de céder puisqu'une coalition contre les djihadistes proposée par le secrétaire d’État américain John Kerry a été mise en place et a reçu le soutien des Nations Unies.

Hier, le 22 septembre, l’État islamique appelait ses partisans à tuer notamment les citoyens Français "par tous les moyens possibles". À cette attaque, le ministre de l’Intérieur français, Bernard Cazeneuve, a répondu que la France n’a pas peur car : "Le pays sait pouvoir compter sur la solidarité de tous les citoyens de France quelles que soient leurs origines ou leur confession" (cf. vidéo ci-dessous).

Le hashtag #NotInMyName arrive donc à point nommé notamment pour sensibiliser les jeunes potentiellement influençables et donner la parole à tous ceux qui ne supportent plus d'être associé à ce que le site du mouvement définit par un "faux Islam". Hanif Qadir, le père de la fondation Active Change Foundation justifie ainsi la naissance de ce mouvement : "Les jeunes Musulmans britanniques en ont assez et sont fatigués de cette propagande haineuse des terroristes de l’État islamique et de leur prolifération sur les réseaux sociaux. Ils sont en colère de voir ces criminels utiliser ces plateformes pour radicaliser les jeunes et diffuser leurs discours violents au nom de l’Islam". Et un membre du groupe d'ajouter : "L’Islam nous enseigne le respect, la miséricorde, la paix, la bonté et la fois, nous y croyons fermement et nous voulons le protéger contre les radicaux et fanatiques dont l’existence menace notre religion".

David Cameron, le premier ministre britannique, a lui-même déclaré dans un discours à propos des djihadistes : "[Ils] ne sont pas musulmans, ce sont des monstres". Suite à cette initiative 2.0, un florilège de tweets et photos Instagram a inondé la Toile. En voici quelques exemples.

" A la prière du vendredi des musulmans à Bimingham demandant la libération des otages britanniques #NotInMyName"

— Alexis Thobellem (@easyalexis) 22 Septembre 2014

"Rejet de ISIS #NotInMyName : ISIS ne représente pas les Musulmans britanniques"

 

 

Hanif Qadir, fondateur de la Active Change Foundation, s'exprime sur son désaccord profond avec l'État islamique:

LIRE LA SUITE
Nolyne Cerda

Dans cet article :

Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.