• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Octobre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Grossesse au travail : nos conseils pour bien gérer cet heureux évènement

Grossesse au travail : nos conseils pour bien gérer cet heureux évènement

Concilier vie professionnelle et grossesse est un vrai numéro d'équilibriste. Comment gérer les aléas de cet heureux événement au bureau ? Se préserver sans nuire à son image de working girl ? Voici nos conseils pour gérer au mieux cette étape cruciale.

Je mise sur la discrétion

Le résultat de votre test de grossesse sous les yeux, vous êtes prise d'une envie soudaine d'alerter la Terre entière ? Mauvaise idée : c'est dans les premiers mois que le risque de fausse-couche est le plus élevé. Durant cette période fatidique, la discrétion est donc votre meilleure alliée. On s'étonne que vous refusiez un verre d'alcool durant un pot ? Pas de panique, prétextez que vous êtes au régime pour expliquer cette sobriété retrouvée. Et pour cacher un bidon naissant, misez sur les vêtements amples ou des accessoires qui détourneront l'attention. Reste à gérer l'étape la plus délicate : les vilaines nausées qui surviennent au milieu d'une réunion. Dans Le guide de grossesse de maman travaille, Marlène Schiappa donne quelques astuces de survie : garder des mouchoirs parfumés dans son sac, un stick à la menthe sous la main, préférer les petits encas aux repas copieux ou encore glisser une rondelle de citron dans sa bouteille d'eau.

Je suis transparente avec mon boss

Après la découverte de l'heureux événement, vient la question fatidique : comment faire sa grande annonce ? Le Code du travail n'impose aucun délai, mais le cap des trois mois semble être le moment idéal pour faire son “coming out“. A ce stade-là, il est possible que vos collègues aient remarqué votre ventre rebondi. Ne craquez pas devant les questions insidieuses et autres interrogatoires dignes de la CIA. ''Il est dangereux de se confier, même à un collaborateur proche. Dans le milieu professionnel, on n'est jamais à l'abri des jalousies et des rivalités. Et vous seriez embêtée si la rumeur se propageait'', affirme Isabelle Fontaine, auteure de Devenir mère et réussir sa vie professionnelle. C'est sûr, votre boss appréciera très peu d'avoir été informé par des bruits de couloir. Contrôlez donc votre storytelling et demandez-lui un entretien.

Kate Middleton, crédit : Abaca

Je reste pro en toutes circonstances

Malgré votre tact et toutes les précautions que vous aurez prises, il est possible que la nouvelle soit mal accueillie. Dans ce cas, gardez votre self-control. ''Il ne faut ni être sur la défensive, ni s'excuser d'être enceinte. Si votre supérieur vous reproche de lui avoir fait 'un bébé dans le dos', ne réagissez pas de façon disproportionnée. Soyez sûre de vous, rassurante en proposant des solutions aux problèmes d'organisation. L'humour permet aussi de désamorcer ce type de situation'', explique Isabelle Fontaine. Se préparer au meilleur comme au pire, être armée d'arguments solides, restent les meilleurs moyens de ne pas être désarçonnée. Une fois l'annonce faite, votre employeur ne peut pas vous licencier (sauf pour faute grave et raisons économiques). Pour assurer vos arrières, ne vous contentez pas d'un échange oral et envoyez d'une lettre recommandée avec certificat médical.

Je ne deviens pas l'attraction de l'open space

Ça y est, tous vos collègues sont au courant que vous êtes enceinte ! Passée la première ronde des félicitations, reprenez le cours de votre vie en open space. Si la grossesse est un moment de bouleversements, le milieu professionnel n'est pas le lieu où partager vos joies, votre dernière échographie ou vos histoires de nausées matinales. ''Le mot d'ordre, c'est la sobriété", confirme Isabelle Fontaine. Une tendance à l'oversharing a toutes les chances de se retourner contre vous. Au moment d'attribuer une promotion ou un dossier important, certains managers ne se gêneront pas pour vous écarter en prétextant votre état ou une supposée baisse de régime. Autant de raisons d'éviter les questions des curieux, obnubilés par le prénom de votre futur bébé, pour vous concentrer sur vos tâches en cours. “L'idée, comme toujours, c'est de faire savoir, communiquer sur votre travail en montrant que vous êtes toujours aussi pro“, affirme Isabelle Fontaine.

Je me préserve tout en remplissant mes missions

Enceinte ou non, vous restez une working girl ambitieuse qui assure. Attention toutefois à ne pas vous surcharger de travail en voulant être sur tous les fronts. ''Certaines femmes sont tentées de mettre les bouchées doubles, car elles se sentent coupables d'être absentes pendant plusieurs mois'', confirme Isabelle Fontaine qui préconise de ''lâcher prise''. En cas de grosse fatigue, n'hésitez pas à faire valoir vos droits. Si besoin, négociez quelques ajustements d'emploi du temps, voire même du télétravail, pour éviter la corvée du métro aux heures de pointe. De même, vous pouvez réclamer un aménagement de poste, si celui que vous exercez n'est pas compatible avec votre état.

Je choisis le remplaçant idéal

Votre boss frémit à l'idée de vous remplacer ? Rassurez-le en lui proposant des candidats. Pour éviter d'être éclipsée par la nouvelle recrue, suggérez un employé compétent, mais trop junior pour vous faire de l'ombre. Une personne de confiance plutôt qu'un total inconnu. Même si vous avez balisé le terrain, évitez de couper brutalement les ponts avec vos collègues à votre départ en congé maternité. Sans être scotchée à votre smartphone, organisez quelques déjeuners informels pour glaner des informations et restez à l'affût des opportunités. Au black-out total, préférez la communication. Un mail pour annoncer la naissance de votre bébé, voire une visite de courtoisie avec le nouveau-né, seront toujours bien accueillis. Ce sera aussi l'assurance de rester dans l'esprit de vos managers.

 

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.