• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

5 trucs qu’on fait l’été et qu’on regrette à la rentrée

La rentrée des regrets...

Vous vouliez avoir tout bon pendant vos vacances, mais les regrets s’amoncellent tel le sable dans une culotte de maillot... On pleure ensemble.

#1 Avoir utilisé de l’huile solaire indice 15

En vacances, vous rêvez de ne faire qu’un avec le soleil, histoire de rentrer avec un hâle sexy. Pour maximiser vos chances, vous avez donc répudié la crème 50 pour vous offrir, copieusement huilée, aux rayons de l’été. Résultat ? Vous avez frit et ressemblez désormais à un homard séché : en plus de votre nouveau teint trumpien, vous avez des croûtes sur le cuir chevelu... Vivement la phase pelage dans l’open space.

#2 Avoir laissé le mono de surf en plan

Les astres étaient alignés pour que vous succombiez tous deux, le temps d’un roulage de pelle sur le sable chaud. Au lieu de profiter du moment, vous avez eu un cas de conscience majeur : alliez-vous détruire la confiance, la complicité et l’avenir que vous aviez commencé à bâtir avec ce mec rencontré sur Tinder dix jours plus tôt ? Face à ce dilemme, vous avez choisi de résister à la tentation pour honorer la promesse que vous vous étiez faite l'un à l'autre ("Je te rappelle le 29 août, du coup"). De retour à Paris, face à votre "promis" avachi qui vous propose une soirée rattrapage de Game of Thrones, vous regrettez que ce ne soit qu’un goût de sable qui vous reste dans la gorge.



#3 Avoir choisi les îles Canaries

Vous pensiez renouer avec une vie brute et organique, courant (nue) sur une plage perdue entre l’océan Atlantique, les falaises et les roches volcaniques... Tout comme les 15 millions de touristes qui se ruent là-bas chaque année. Exit l’âme d’aventurière, vous voilà ramenée à votre statut de mouton parmi la masse. Ça vous apprendra à être méprisante quand on vous propose d’aller camper en Auvergne !

#4 Être partie avec les potes

En bonne cheffe de squad, vous avez voulu réunir vos amis dans la baraque avec piscine de vos parents, le temps d’un week-end. Sauf que votre séjour a consisté à jongler entre un régime végano-gluten free, le +1 qui se tape l’incruste, un ratage de train et le budget "serré-serré" de votre amie tradeuse au moment de payer les saucisses du barbecue (qui a failli carboniser la maison). Le pire ? Face à votre agacement, la team a décidé de vous rebaptiser Rigide Barjot.

#5 Avoir été obsédée par Insta

À force de documenter quotidiennement vos vacances à coup de selfies, vous avez gagné une centaine de followers et la conviction que le monde connaissait enfin votre valeur. Jusqu’aux retrouvailles avec votre pote Seb après ses quatre semaines de trek au Ladakh, sans Wi-Fi ni smartphone ni brosse à dents. En bon néo-roots de retour de trip initiatique, il vous a plombée avec son : "Je trouve ça tellement triste, les gens qui ne se vivent qu’à travers les réseaux sociaux", suivi d’un "Et toi, tes vacances ?". Honteuse, vous finissez par supprimer votre compte en douce dans les toilettes du bureau. #tristesse


LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.