Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Ecologie : 8 gestes green qui font du bien à la planète

Ecologie : 8 gestes green qui font du bien à la planète

Pas besoin de bouleverser toutes ses habitudes pour être plus “éco-friendly“. Des petits gestes simples peuvent aussi avoir un impact pour protéger la planète. En voici 8 à adopter au quotidien.

Lâcher son volant

Pas de klaxons, de bouchons, ni de gaz d'échappement. Suivant l'exemple de Bruxelles, Paris organise le 27 septembre prochain sa première journée sans voiture. Enfin demi-journée puisque l'initiative se déroulera de 11h à 18h et seulement dans le centre de la capitale. A quelques mois de la Conférence Paris Climat 2015 qui sé déroulera en décembre, l'évènement est plus symbolique qu'autre chose, mais ce n'est pas une raison pour ne pas jouer le jeu. Alors si vous êtes une inconditionnelle de la conduite, profitez de cette occasion pour redécouvrir le plaisir du vélo. Les piétons vous diront merci !

Tester la fausse viande

Ouverte depuis juin dernier, la boucherie végétarienne de la place d'Aligre, dans le 12ème arrondissement de Paris, propose des hamburgers d'un nouveau genre. Entre les deux tranches de pain, on trouve des steaks végétaux qui ressemblent, à s'y méprendre, à du bœuf. L'objectif : proposer du simili-carné (substitut de viande) pour aider les omnivores à se tourner vers une alimentation plus respectueuse de l'environnement. Dans la même veine, le restaurant M.O.B situé à la Cité de la mode et du design (13ème arrondissement de Paris) fait aussi le bonheur des flexitariens.

Acheter un téléphone équitable

Un smartphone conçu dans une démarche sociale, équitable et environnementale... Voilà l'objectif de la société néerlandaise qui a lancé Fairphone. Le cahier des charges est simple : pas de métaux provenant des zones de conflit et une vigilance accrue sur les conditions de travail dans les usines. Doté d'une batterie de bonne qualité, l'appareil est aussi modulable. Chaque composant étant remplaçable, pas besoin de casser sa tirelire à la moindre fissure sur l'écran. Cela a tout de même un coût: comptez 525 € pour le deuxième modèle disponible à l'automne 2015.

Cuisiner contre le gaspillage alimentaire

Bien avant que Ségolène Royal ne monte au créneau, certains membres de la génération Y avaient fait du gaspillage alimentaire leur cheval de bataille. Comment ? En organisant des Disco Soupes dans les quatre coins de la France, voire même d'Europe. Le principe : se retrouver dans une ambiance conviviale pour cuisiner les fruits et légumes invendus au son d’un DJ set. Chaque événement est recensé sur le site et, dans une logique open source, les “Discopains“ sont encouragés à organiser leurs propres sessions épluchages.

Opter pour la slow fashion

Acheter moins, bien choisir, faire durer.“ Et si on suivait la philosophie prônée par Vivienne Westwood ? Après tout, s'habiller avec style et dans le respect de la planète, c'est possible. Entre les vêtements Ekyog en coton bio, les chaussures Veja fabriquées en cuir écologique et les jeans à louer de la griffe néerlandaise Mud, les options responsables ne manquent pas. Sans oublier les friperies qui donnent une deuxième vie aux vêtements.

Pratiquer le woofing

Envie de donner un coup de main aux agriculteurs bio ?Le programme WWOOF met en relation les fermiers et les voyageurs. Ces derniers, en échange du gîte et du couvert, s'engagent à donner un coup de main dans l'exploitation. Bref, c'est une manière de faire des rencontres, d'être logé à l'autre bout de la planète sans débourser un sou et de s'offrir un petit trip au plus près de la nature.

Se procurer un mug

La machine à café est sans doute le pivot de votre rituel matinal. Mais saviez-vous que près de 5 milliards de gobelets en plastique sont jetés chaque année en France ?  Opter pour un mug est donc un tout petit geste, mais qui peut faire beaucoup pour la planète. Sans oublier que c'est l'objet déco parfait pour votre bureau. L'étape suivante ? Faire aussi l'impasse sur les gobelets en carton, et acheter un thermos lors de votre prochaine virée chez Starbucks.

Privilégier le local

Acheter ses fruits et légumes à la source n'a jamais été aussi simple. Grâce à la start-up La ruche qui dit oui, les consommateurs peuvent faire leurs courses en passant commande directement chez les producteurs locaux. On peut ensuite récupérer ses achats dans un point relais ou être livré à domicile. L'entreprise prend toutefois un pourcentage sur les ventes à la différence des AMAP (associations pour le maintien de l'agriculture biologique), des structures qui proposent chaque semaine des paniers de produits de saison. Seul bémol : les listes d'attente pour s'inscrire sont parfois très longues.

 

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.