Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Comment larguer ses amis boulets ?

Comment larguer ses amis boulets ?

Culpabilité et gentillesse ont longtemps maintenu leur place à vos côtés mais c’est terminé. Il est temps de larguer ces amis que vous gardez pour de mauvaises raisons.

#1 La (trop) vieille copine

Vous l'avez rencontrée en petite section de maternelle. En soirée, ça en jette lorsque vous la présentez comme "l'amie de vingt ans". En vrai, elle est ennuyeuse comme tout. Elle est autant devenue l’amie de votre mère que la vôtre, c’est dire. Vous l’auriez abandonnée depuis longtemps si elle n’était pas présente sur TOUTES ces photos de classe gênantes où vous êtes affublée d’un appareil dentaire et d’un pull Waikiki.

L'option rupture : jouez la disparition progressive, ou le fameux “la vie nous a éloignées”. Espacez appels et visites jusqu'à vous satisfaire d'un café annuel à Noël lors de votre passage express dans votre ville natale. Pour le plus grand bonheur de votre mère.

#2 Le mec Tindr qui veut “rester amis”

Vous avez parlé d’ Alphonse à votre crew pendant des semaines quand vous papotiez ensemble toute la nuit par messageries interposées. Au premier rencard, vous avez eu le temps de tout imaginer avec lui durant l’entrée et le plat avant qu’il ne vous achève d’un “je sens que j’ai trouvé une vraie amie” au dessert. Vous avez acquiescé avec l’air de la fille trop cool que vous n’êtes pas. Sa confidente frustrée, vous endurez ses récits en le servant allègrement en vin rouge dans l’espoir de finir au moins sex friends.

L’option rupture : l’honnêteté. Posez-lui un ultimatum avec le charisme d’une tragédienne grecque : “C’est tout ou rien”. S’il se détourne, il vous restera toujours votre fierté.

Crédit : Getty

#3 La dépressive chronique

Vous vous êtes rencontrées en plein désespoir amoureux. Ce fut un crush amical, l'amie pansement avec laquelle vous avez débrieffé des jours entiers sur vos salauds d'ex et exorcisé vos peines. Du moins, vous. Votre amie calimero, elle, a toujours une nouvelle raison de geindre. Sa boss nulle, ses mecs bancals, ses parents puériles, ses potes égoïstes… À chaque entrevue, c’est une plongée dans un océan de râles et de négativisme, où - évidemment - elle n’est jamais responsable de rien.

L’option rupture : un seau d'eau revigorant sur la figure de votre pleureuse toxique. Autrement dit : dites-lui ses quatre vérités. Au mieux, elle se réveillera. Au pire, elle aura une vraie raison de se plaindre.

#4 L'ami stalker flippant

Vous aviez la même passion pour les requins. Il a aimé tous vos posts Instagram, vous avez fait de même par renvoi d’ascenseur courtois. Vous êtes même devenus amis sur Facebook pour échanger les liens des meilleurs docus National Geographic. Mais depuis, @Sharkivor vous fout la honte à base de rafales d’étoiles, d’émojis poissons, et autres “tmtc” et “xptdr” à chaque post. Pire, il insinue dans ses commentaires que vous entretenez une pseudo amitié.

L’option rupture : le silence. Unfollowez-le, supprimez toutes ses traces sur votre profil et ne lui parlez plus jamais. Comme avec les pervers narcissiques, plus vous répondez, plus il viendra vous gratter.

#4 La reine du ghosting

En soirée avec elle, vous avez l’impression d’exister et de rire comme jamais. Puis, plus rien, le vide. Il vous faudra attendre des semaines voire des mois pour qu’elle daigne répondre à l’un de vos (trop nombreux) messages WhatsApp et consente à un brunch “un de ces quatre”. Vous la supposez sans cesse occupée et sollicitée, alors, presque honorée, vous acceptez. Parce qu’elle polit son ego au prix du vôtre, il faut tout arrêter.

L’option rupture : simple : utilisez ce qu’elle vous a appris : ghostez-la. Et concentrez-vous sur ces autres créatures bienveillantes que sont vos vrais amis

LIRE LA SUITE
Lucile Quillet
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.