Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Comment devenir une pro du networking ?

travail job pro du networking conseils

Le réseautage, très peu pour vous ? Grave erreur, car, dans un contexte de crise, vous avez plus de chances de décrocher l'emploi ou la promotion de vos rêves grâce à un contact. Mais comment se faire un carnet d'adresses ? Voici nos astuces.

J'arrête de procrastiner

Comme le dit si bien le businessman Harvey Mackay dans le titre de son ouvrage phare sur le networking : "creusez un puits avant d'être assoiffé". En d'autres termes, n'attendez pas d'être en recherche de travail pour développer votre réseau. “Les personnes qui ont le plus grand cercle de contacts, de mentors, ou d'amis savent qu'il faut approcher les gens avant d'avoir besoin de leur aide“, explique Keith Ferrazzi dans son manuel Never Eat Alone. D'abord, parce que votre désespoir se sentira à des kilomètres à la ronde. Mais surtout, il faut du temps pour créer des relations solides. Si vous êtes introvertie, entraînez-vous dès aujourd'hui à aller davantage vers les autres.

J'identifie mon réseau

Pour les néophytes, le plus simple est de développer les contacts déjà existants. Vous n'avez pas la ligne directe du PDG de l'Oréal, mais beaucoup de gens dans votre entourage peuvent booster votre carrière. Vous en doutez ? Notez sur une feuille blanche toutes vos connaissances professionnelles : ex-collègues, copains de fac, anciens professeurs, etc. A tous les coups, cette liste sera plus longue que vous ne l'auriez imaginé. Deuxième étape : identifier des alliés dans un périmètre plus large. Quid des proches de vos parents, des cousins éloignés, des amis d’enfance ? Restez toujours à l'affût et ne négligez personne, quel que soit son poste ou son niveau hiérarchique. "Même en allant à la boulangerie, on peut faire des rencontres utiles", confirme Julien Boyé, fondateur de Keyclic et intervenant à l'Inseec.

###Twitter###

Je sors de ma tanière

Une conférence, un déjeuner, une soirée networking... Certains événements professionnels sont "the place to be" pour faire de nouvelles rencontres. C'est vrai, il y a plus amusant que de se forcer à serrer des mains et à sympathiser autour du buffet. Mais il ne tient qu'à vous de rendre ce moment agréable. En vous fixant, par exemple, des challenges abordables : parler à trois personnes, aborder tel recruteur, rester deux heures. Si vous vous intéressez sincèrement aux autres, cette démarche ne sera plus une corvée. Quoiqu'il arrive, privilégiez la qualité à la quantité. Personne n'aime les “serial réseauteuses“ qui distribuent leurs cartes de visite comme des flyers et sont incapables de tenir une conversation sans sonder la pièce pour trouver leur nouvelle proie.

J'ose prendre des risques

Vous avez peur d'envoyer un mail au responsable de cette boîte qui vous fait tant rêver ? Et encore plus d'aborder cette ponte de la mode, aussi impressionnante qu'Anna Wintour ? Soyez rassurée, la majorité des gens ont connu ces mêmes angoisses. Il n'y a pas de recette miracle pour les surmonter, sinon de se lancer. Le networking, c'est comme les relations amoureuses : certaines personnes vous décevront, mais une rencontre peut, à elle seule, changer la donne. Au final, le risque finit toujours par payer et vous ne craignez pas grande chose, à part d'être brièvement déçue.

Je me montre convaincante

Ça y est, vous avez réussi à approcher votre cible ? Que vous l'abordiez à un colloque ou dans l'ascenseur, l'enjeu est le même : réussir à briser la glace. Si certains préconisent de préparer des petites phrases de présentation, voire un vrai argumentaire façon elevator pitch, Julien Boyé conseille d'être spontanée. Au risque sinon d'être trahie par un discours "trop mécanique". "Chaque personne est différente. Il faut savoir s'adapter en fonction des circonstances", explique-t-il. Ne pas monopoliser la conversation, poser des questions, écouter attentivement... Ces principes de communication sont évidents et ont déjà été listés par Dale Carnegie dans son best-seller Comment se faire des amis. Mais Keith Ferrazzi propose d'aller plus loin pour capter l'attention de son interlocuteur : "avant de rencontrer une personne à laquelle je veux me présenter, je me renseigne toujours sur qui elle est (...) Je cherche ce qui est important pour elle : ses hobbies, ses challenges, ses objectifs". Une rapide recherche sur Google ou LinkedIn vous permettra de trouver l'accroche ou le sujet de discussion qui fera mouche. Si l'audace vous manque, demandez à quelqu'un de votre réseau de jouer les intermédiaires. L'option mail est également envisageable, à condition de demander un entretien ou un conseil et pas un job de but en blanc.

Je profite des réseaux sociaux

Avoir un réseau LinkedIn, Viadeo, c'est bien. Encore faut-il bien exploiter cette base de données. Remplir correctement son profil en listant ses compétences, rejoindre des groupes, demander des recommandations restent le b.a-ba. Mais ces gestes ne sont pas suffisants. "Il ne faut pas rester dans le virtuel et rencontrer ses contacts dès que possible", indique Julien Boyé. Plus formel, Twitter est aussi un moyen de toucher des potentiels recruteurs, surtout si vous travaillez dans les nouvelles technologies, la communication et les médias. Reste à soigner votre timeline et à attirer l'attention de vos followers.

Je rends service aux autres

La question n'est pas : "que peut m'apporter mon réseau ?", mais plutôt "qu'est-ce que moi je peux lui apporter". Pour consolider les relations que vous allez nouer, il est indispensable de partager, d'être dans l'échange. N'hésitez pas à rendre service, transmettre des informations, prendre régulièrement des nouvelles de vos contacts, leur présenter d'autres personnes. En étant dans la générosité et non dans le calcul, vous multipliez vos chances d'être soutenue à votre tour quand vous en aurez besoin. "Demander un service avant d'avoir tissé des liens, c'est l'assurance d'essuyer un refus. Au contraire, si la personne vous connaît, elle sera ravie de vous aider", confirme Julien Boyé. Et qui sait, en chemin des amitiés pourraient naître…

LIRE LA SUITE
Norine Raja
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.