Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

5 raisons pour lesquelles vous êtes encore fauchée ce mois-ci

Cinq raisons pour lesquelles vous êtes encore fauchée ce mois-ci

Vous gagnez un salaire décent, mais finissez toujours à découvert ? Pas de doute : vous vivez au-dessus de vos moyens. Voici les petites erreurs qui font de vous une grosse dépensière et découvrez nos conseils pour enrayer cette spirale infernale.

#1 Vous ne savez pas échelonner vos dépenses

A peine votre chèque encaissé, vous craquez sur un manteau à 150 euros, re-décorez la moitié de votre appartement, ou investissez dans un nouveau gadget électronique. Résultat, deux semaines plus tard, vous regardez votre compte en banque en vous posant la question fatidique : “mais où est passé mon argent ?“ N'espérez pas que votre budget s'autogère miraculeusement, il va falloir sortir sa calculette et être plus disciplinée.
D'autant que ces habitudes, mises en place dans votre vingtaine ou trentaine, vous seront bénéfiques toute votre vie. Bonne nouvelle : au lieu d'un vieux carnet ou d'un doc Excel, vous pouvez garder facilement un œil sur vos dépenses grâce à une application comme Wallet. Après avoir couvert vos frais principaux, gardez une petite cagnotte pour vous faire plaisir sans culpabilité.

#2 Vous êtes trop généreuse

Toujours partante pour prêter de l'argent à une copine en galère, ou même inviter ceux qui ont “oublié“ leur carte bleue. Du coup, on vous prend soit pour une bonne poire, soit pour une fille ayant des capacités financières illimitées. N'hésitez pas à poser quelques limites : non, vous n'avez pas les moyens de louer une villa avec piscine pour les prochaines vacances ou de mettre une fortune sur le cadeau d'une fille que vous avez croisé à une seule soirée.
En cas de week-end ou de virée entre potes, utilisez une application comme Tricount (qui fait les comptes à votre place) pour que personne ne soit lésé.

#3 Vous n'avez pas le sens des priorités

Un grand latte à cinq euros tous les matins, un abonnement à un magazine que vous ne lisez jamais, des fringues low-cost qui dureront un mois… Imaginez ce que ces petites dépenses représentent comme manque à gagner à la fin de l'année. Pour remettre les choses en perspective, une simple comparaison suffit : demandez-vous à combien d'heures de travail correspondent ces sommes. Surtout, qu'en plus de servir à payer vos factures, cet argent pourrait financer des activités qui vous épanouissent.
Pour éviter ce gâchis, prenez donc un moment pour réfléchir à ce qui est important pour vous. Vous voulez voyager davantage, acheter un appartement, ou investir dans un équipement photo digne de ce nom ? Alors, gardez cet objectif en tête à chaque fois que vous prenez votre portefeuille.

Crédit : Getty

#4 Vous avez une vie sociale très très active

Vous passez la majorité de vos soirées à tester les nouveaux spots à la mode, du restaurant expérimental au bar à vins en passant par le coffee shop (mais qui fait du thé matcha). Chaque bonne nouvelle est d'ailleurs une opportunité pour payer une tournée ou s’offrir un bon dîner. Passons sur l'état probable de votre foie, toutes ces sorties, aussi cool soient-elles, ont un coût.
Et si vous trouviez des moyens alternatifs de vous amuser ? Organiser des apéros maison par exemple, squatter la terrasse d'un copain dès l'arrivée des premiers rayons de soleil, ou dénicher des bons plans. Le restaurant Freegan Pony, dans le 19ème arrondissement de Paris, propose des repas végétariens confectionnés à base d'invendus. Idéal pour lutter contre le gaspillage et profiter d'un repas délicieux à un prix mini.

#5 Vous consommez pour vous remonter le moral

Un coup de déprime et vous craquez sur un iPad, un sac griffé ou un jeu vidéo. Bien sûr, il existe des moyens de calmer ses pulsions shopping : laisser votre portefeuille à la maison avant d'aller vous promener, éviter de mémoriser votre numéro de carte bancaire sur vos sites préférés ou vous donner 30 jours de réflexion avant de faire une grosse dépense.
Mais le cœur du problème reste le même : il faudra trouver d'autres solutions pour rebooster votre humeur. Faire une virée à La boutique sans argent (pour limiter la casse), passer un coup de fil à une copine, sortir faire une promenade dans la nature (dans un parc si vous êtes Parisienne) ou prendre un cours de méditation sur YouTube, par exemple. Et si l'envie de dépenser de l'argent est trop forte, privilégiez les expériences (aller à un concert, booker un voyage, faire un saut à l'élastique) plutôt que les choses matérielles.

LIRE LA SUITE
Norine Raja
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.