Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Cinq choses à savoir avant de voyager en solo

Reese Witherspoon dans le film "Wild"

Vous avez envie de prendre la route seule ? De découvrir des destinations exotiques qui n'intéressent pas vos amis ? Voici ce qui vous attend, selon des globe-trotteuses expérimentées.

Rien ne se passera comme prévu

Pas de compromis, d’engagement, ni de casse-tête… Quand on est le seul maître à bord, l’organisation d’un trip est beaucoup plus simple. Bien qu’il soit rassurant de planifier un minimum en avance, surtout si vous êtes une grande stressée, attendez-vous à perdre parfois le contrôle. "Rien ne s’est passé comme prévu durant mon premier voyage. Par exemple, j’avais réservé un train de nuit entre Saint-Pétersbourg et Helsinki. Je pensais arriver le lendemain, mais comme c’était un trajet en TGV, je me suis retrouvée à minuit en Finlande sans aucun hébergement. Heureusement, des locaux m’ont aidée à trouver un endroit où dormir et j’ai fait une nouvelle rencontre", raconte Sophie, 33 ans, du site Au sud du pôle Nord. Rien de mieux que la spontanéité pour ressentir pleinement la liberté : "Quand je suis arrivée à Rangoon, j'avais juste booké la première nuit. J'ai débarqué, j'ai ouvert mon MacBook et j'ai regardé les blogs de voyage. Souvent, je ne prépare rien car je n'ai pas le temps, mais aussi parce que ça me donne l'impression de vraiment partir à l'aventure", raconte Marion, auteure du blog Marion Rocks

Vivez low cost… mais pas trop

L’inconvénient principal de partir seul : impossible de rentabiliser les frais en louant une villa à dix. D’où l’importance de réduire au maximum les dépenses en amont. "C’est bien de se débarrasser de son loyer et de partir suffisamment longtemps pour amortir les coûts. Même si ce billet d’avion pour Bangkok vous revient cher, vous aurez vite fait des économies par rapport à votre vie d’avant", indique Corinne du site Vie Nomade. Partage de taxis avec d’autres touristes, demande de réductions à des hôteliers, négociation sur les marchés… Sur place, un peu de débrouille vous amènera loin, à condition d’éviter les arnaques. "Elles sont nombreuses un peu partout, alors c'est une bonne idée de chercher des infos sur les plus courantes et de poser des questions, en amont, à d'autres voyageurs qui connaissent la destination", indique Marie-Julie Gagnon, auteure du livre Le Voyage pour les filles qui ont peur de tout (éditions Michel Lafon) et du blog Taxi Brousse. Toutefois, ne troquez pas votre tranquillité d’esprit contre quelques euros. "Il est tentant d’opter pour la chambre d’hôtel la moins chère possible. Mais personnellement, en Inde, je choisissais toujours celles avec une clé et une salle de bain à l’intérieur par mesure de sécurité", explique Marion. 

 

 

Une photo publiée par Marion (@marionrocks) le

 

Inutile d’être parano

Le principal frein aux vacances en solo pour de nombreuses femmes ? La question de la sécurité. S’il est normal d’avoir peur de l’inconnu, de se sentir mal à l’aise en territoire étranger, quelques règles de bon sens suffisent souvent à éviter le pire. "Les précautions sont les mêmes que celles qu’on prend chez soi. Eviter les quartiers mal famés, surtout la nuit tombée. Se renseigner aussi sur les coutumes locales pour ne pas commettre un impair susceptible de fâcher les locaux", explique Corinne. Marion a, de son côté, toujours mis un point d’honneur à alerter sa famille de ses moindres faits et gestes sur WhatsApp. Mais dans l’ensemble son voyage en Inde s’est déroulé sans déconvenue : "Je n’oserai pas me promener seule dans les rues de Bombay. Par contre, j’ai trouvé les gens très agréables dans le sud. J’ai aussi fait de longs trajets en train et, à chaque fois, les gens me prenaient sous leurs ailes", poursuit la community manager. Rester sur ses gardes sans laisser la peur vous isoler, voilà la clé de l’équilibre.

L’expérience va vous transformer

Partir au bout du monde pour se retrouver ? L’idée semble cliché et tout droit sortie d’un film hollywoodien (au hasard Mange, Prie, Aime). Pourtant, le fait de se retrouver seule oblige à affronter ses peurs et à se surpasser. "On se sent tellement fière d’avoir relevé des défis, que ce soit entrer dans une boulangerie en Russie et réussir à commander, ou accomplir un grand effort physique. Cela m’a vraiment donné davantage confiance en moi et en les autres. On est obligée d’avoir confiance en l’avenir et de se fier aux gens qu’on rencontre", révèle Sophie. L’occasion parfaite de se reconnecter à soi-même, loin de toutes les distractions de la vie moderne. "Chaque voyage m’a permis de prendre du recul ou de me conforter dans mes choix. On a davantage conscience de ses désirs, des ses émotions, de ses ambitions", affirme Marion. De son côté, Marie-Julie Gagnon révèle que ces voyages lui ont permis de "se définir autrement que par son boulot" et d'arrêter d'être "obsédée par la réussite professionnelle".


Julia Roberts dans "Mange, Prie, Aime"

Faire des rencontres n’a jamais été aussi aisé

A moins de chercher volontairement la solitude, vous avez peu de chances de devenir une hermite, cloîtrée dans sa chambre d’hôtel. "On reste isolée seulement si on en a envie. Il est très facile de rencontrer d’autres personnes, ayant les mêmes envies, pour faire un bout de chemin", affirme Marie-Julie. Ceux qui craignent d’être rongés par la timidité pourront toujours faire le premier pas en virtuel. Blogueurs, amis d’amis Facebook ou adeptes de couchsurfing… Quelques clics suffisent à se faire de nouveaux contacts, partants pour jouer les guides ou simplement prendre un café. Vive les internets. 


Carrie de passage à Paris dans "Sex and the city"

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.