Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

8 façons de se croire en vacances quand on n’y est pas

8 façons de se croire en vacances quand on n’y est pas

Ils partent tous s’éclater au bout du monde alors que vous êtes d’astreinte au boulot, et vous avez l’impression que vous n’allez pas y survivre ? Courage, vous aussi pouvez faire comme si vous étiez en vacances. Na !

Trajet inédit 
L’apport essentiel du voyage est de changer de décors. Hélas, le yucca et les collègues avec lesquels vous restez coincée en juillet ne vous dépaysent pas vraiment. Alors changez de trajet. Vous conduisez ? Prenez le bus. Vous utilisez le métro ? Vite un vélo. Vous serez obligée de regarder ce nouveau parcours avec des yeux neufs. Or observer un environnement différent rend plus conscient : précisément le bénéfice d’un voyage…

Spots nouveaux 
Durant l’année, surtout dans une grande ville anonyme, beaucoup trouvent refuge dans des lieux qui font office de deuxième maison, et où les serveurs connaissent même leur prénom. Or les vacances obligent à sortir de l’ornière, faire des découvertes gustatives, mettre ses sens en éveil. Faites la même chose ici. Testez des bouibouis et bars à l’autre bout de la ville, où même le Spritz aura un petit goût différent…

Playlist de plage 
Avant leur départ pour Formentera (Sifnos, Koh Samui…), vos copines ont lancé un appel Facebook pour recueillir la liste des livres, musiques et séries cool à emporter. Vous y avez répondu avec abnégation. Mais pourquoi attendre des vacances pour se gaver de culture ? Faites-vous une playlist culturelle d’été, et profitez de la désertification amicale pour passer du temps à dévorer les best-sellers que vous auriez lus sur la plage…

Bonnes résolutions estivales
Le bénéfice n°1 des vacances est sans doute de profiter du recul géographique pour en prendre sur sa vie. L’occasion de lister les résolutions de la rentrée, les projets de réorientation et grand ménage… Ce n’est pas parce que vous n’êtes pas en train de réfléchir à votre vie à Miami que vous ne pouvez pas prendre mentalement du recul et faire la to do list de tout ce qui doit changer dès septembre…

Anthropologie de l’open-space 
En voyage, on ne sait pas ce que l’on va découvrir dans cette gargote, comment sera l’habitant qui loue sa chambre, etc… Et redécouvrir le monde booste le moral. Faites pareil au bureau. Au lieu de trouver les collègues prévisibles, regardez-les avec des yeux neufs, sondez leur vie, ayez la curiosité d’un explorateur. Oui, même avec la collègue qui raconte ses problèmes gastriques depuis 5 ans, mais ce n’est pas évident…

Tri drastique 
Normalement, si on n’est pas maso, on profite des vacances pour ne partir qu’avec les gens qu’on aime, voire carrément seule. Et ça fait un bien fou d’écrémer son entourage, ne plus se forcer à voir tel ou tel ami boulet ou trop critique, que l'on fréquente encore par fidélité... Et si vous profitiez de l’été, même coincée en ville, pour ne faire que ce qui vous plaît (bon, à part le boulot) ? Vous gagnerez quelques points de vie…

Pause productiviste
Toute l’année, nous sommes si obsédées par le rendement et la compète que nous ne débranchons jamais, même le soir, une fois rentrée au bercail. Alors qu’en vacances, on arrive bien mieux à décrocher. Et si vous faisiez l’effort de vous mettre en off tous les soirs de l’été ? En éteignant votre smartphone, en ne ruminant plus sur la prochaine présentation power point. Bref, en faisant chaque soir un break vacances…

En mode "staycation" 
La nouvelle tendance-vacances est le phénomène staycation : poser un congé pour rester chez soi. Il concerne bien sûr les fauchés, mais aussi ceux qui veulent prendre le temps d’explorer leur région, profiter pleinement de leur domicile, etc. Bon, vous, vous êtes obligée d’aller bosser, mais il reste le week-end pour se croire en mode staycation. Et au moins, vous n’aurez pas le bilan carbone déplorable de votre copine partie à Bora-Bora…

LIRE LA SUITE
Julie Rambal
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.