Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

6 bonnes excuses pour mettre un faux plan à vos potes

Quand tu préfères tes chaussettes fourrées à tes potes.

Plus personne ne croit aux “atchoum, je suis malade” que vous sortez dès vous voulez binger-watcher pépère. Testez plutôt ces mytho en béton.

#1 "Je viens d’arrêter de fumer"

Aucun scrupule à mentir : Donald Trump le ferait plus de cinq fois par jour depuis un an selon le Washington Post (et il reste l’homme le plus puissant au monde). Comme lui, allez-y fort : vous avez tout juste décidé d’arrêter de fumer ET de boire. Il ne faudrait quand même pas que cette soirée underground à trente bornes du périph’ ruine votre beau projet détox

#2 "Et là, il m’a prise sur le comptoir de la cuisine"

Pour toutes ces fois où le "dieu du sexe" vanté par votre pote est devenu "très mal équipé” après leur rupture, vous avez le droit à un mensonge XXL. Personne ne vous reprochera la partie de jambes en l’air de la décennie, de peur de passer pour un psychorigide. Pour les célib’, on invente un rencard Tinder avec Cendrillo, le mec parfait selon son profil, qui deviendra, bien sûr, ce loser-citrouille dont on ne parlera plus dès le lendemain.

#3 "J’ai que 10€ sur mon compte"


Comme c’est triste de ne pas avoir assez d’argent pour aller à l’EVJF en Bretagne de Marie-Alice à 400€ par tête, dont le clou du spectacle est une chasse aux crustacés à 9h le dimanche matin. Évidemment, une bonne Samaritaine vous proposera une avance, à laquelle vous répondrez "T’es adorable, mais tu sais, je dois déjà 500 balles à ma sœur depuis un an et demi". Dissuasif.



#4 "J'ai un pote au bout du roul'"


Parce que #BurnOutIsTheNewBreakUp, préférez à l’excuse de la copine déprimée le pote qui a fini par vous confier son ras-le-bol pro – avec 36% des travailleurs concernés selon la CFDT, c’est une manne. Votre argument : "Tu comprends, Fabien parle enfin de son surmenage". Doublé d’un "T’imagines pas comme ça me saoule, mais bon…", pour rappeler qu’on est vraiment une amie en or.

#5 "J’ai perdu mes clés"

Vous aviez vraiment envie de faire trente minutes de queue dans le froid pour manger une pizza à 18€ avec trois morceaux de roquette flasque dessus. Sauf que vous ne retrouvez plus vos clés. Et c’est parti pour le jouissif "Je t’assure, je suis comme une conne en manteau dans l’entrée et je les cherche partout". Énoncé en pyjama devant RuPaul's Drag Race en mode muet, juste le temps d’un appel.

#6 "Je crois que j’ai la gale"

Le rhume ? Trop léger pour zapper une baby-shower un samedi aprem. Faites du terrorisme intellectuel avec la gale, cet enfer contagieux et dévastateur à qui deux heures de vos fesses sur un canapé suffisent pour s’incruster. Évidemment, en vrai, vous faites juste une allergie à votre crème pour les mains, mais vos amis n’oseront plus vous parler pendant deux semaines. Parfait pour vous refaire tout Grey’s Anatomy.


LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.