Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

5 vérités qu’on vous cache sur la vie de freelance

Si toi aussi, tu dépenses ton salaire au café en bas de chez toi.

Vous vous apprêtez à entrer dans le monde merveilleux du travail libre, indépendant et flexible du freelance. Laissez vos illusions à l’entrée.

#1 Vous allez prendre du poids

Dites bonjour aux kilos Starbucks. Ou comment une bonne connexion WiFi, des fauteuils en cuir et des godets XXL de café au sirop de caramel vont tuer vos body goals. Tandis qu’en restant chez vous avec un Suiss Ball et l’intégrale de Pitbull, votre forme, votre moral et votre portefeuille vous remercieront. Et le monde ira mieux.

#2 Vous n’aurez pas "plus de temps libre"

Freelance, on hérite d’un taf supplémentaire : celui de se vendre. Soit définir une stratégie, organiser ses méthodes de travail, démarcher des clients… En somme, vous tentez d’être sharp comme Meryl Streep dans Le diable s’habille en Prada, tout en étant aussi la secrétaire de Meryl Streep dans Le diable s’habille en Prada (et on sait les ravages que ça peut faire). Moins de loisirs, plus de travail, pour moins d’argent. À vous la belle vie.



#3 Vous allez (juste un peu) haïr vos potes


Ils seront les premiers à faire péter le champagne quand vous plaquerez votre CDI 100% galère. Mais après quelques mois, vous les découvrirez en darons méprisants, avec leurs "je peux pas te parler, je suis au travail, moi" quand vous les appellerez pour un tuyau à 13h50. Ne commencez jamais à leur rendre des services en pleine journée ("tu peux réceptionner ma nouvelle Freebox entre 10h30 et 18h30, mardi ou mercredi ?"), sans quoi il n’y aura plus de respect.

#4 Vous allez appeler vos parents plus souvent


Devenir freelance, c’est comme devenir Britney Spears en 2008 : un jour reine du game avec trois MTV Videos Music Awards, le lendemain au bord du gouffre. Puisque vos potes sont "au travail, eux", vous faites "téléphone maison" quand vous avez besoin d’un peu de baume au cœur. Après son meltdown, Britney s’était d’ailleurs tournée vers son père. Et vend aujourd’hui des tableaux de fleurs à 10 000€ entre deux shows à Vegas. La boule à zéro, en revanche, est facultative.

#5 Non, ce n’est pas juste une phase

Oui, la vie de freelance est rugueuse, oui, vous allez gagner moins d’argent (au moins au début) et connaître des montagnes russes émotionnelles. Mais après avoir fait votre nid et vous être bâti une solide confiance en vous, le calvaire sera plutôt d’imaginer devoir à nouveau vous pointer à 8h pétantes au bureau et rendre des comptes à un boss stupide. Bonus : vous ne devrez votre succès qu’à vous-même. Et ça, ça vaut toutes les primes de fin d’année.



LIRE LA SUITE
Lucile Quillet
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.