Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

15 bonnes raisons de se réjouir de son divorce

divorce

Avec la saison des mariages qui s'annonce pour les 6 prochains mois, on a l'air du vilain petit canard quand on vient de se séparer. Pourtant, évidemment que le divorce a du bon : la preuve par 15.

1- On retire son alliance. Et enfin on quitte la désagréable sensation d'être comme des toilettes, avec un panneau "occupé" à l'annulaire.

2- On n'est plus invitée aux dîners de couple. On pourrait se dire "hélas", mais non. Doit-on vraiment préciser à quel point c'est ennuyeux, à la longue, ces soirées avec ces individus en symbiose d'un corps-deux têtes ?

3-On retrouve sa bande. Esprit kibboutz avec nos amis attardés célibataires et autres amies fraîchement divorcées aussi : on part en vacances comme on part en colo,  avec un sac-à-dos d'ados. C'est terminé les vacances à deux à se regarder dans le blanc des yeux : désormais c'est en meute que ça se passe. Amériques, nous voilà !

4- On dort au milieu du lit. Ca prend du temps, mais on rattrape vite ce territoire perdu : et une fois qu'on est au milieu, calée entre deux oreillers, on commence à voir a posteriori  la vie à deux comme une concession  absolument cruelle.

5- On reprend son "je". Avant, c'était le "on" qui gagnait à toutes les tournures de phrases: "On est parti en week-end", "ce soir on va au théâtre", "on a décidé que...". Désormais, c'est "J'en ai marre", et c'est tant mieux.

6-On peut avoir le frigo vide. Oui, sans rien dedans. Du tout. Pour ne plus nourrir personne. Avec pour seul exception une bouteille de vodka glacée dans le congelo. Au cas où.

7-On rajeunit. Passer du rire aux larmes pendant des mois, ça vous rappelle rien ? L'adolescence bien sûr. Donc voilà : on a 16 ans, on a envie d'appeler maman, on met notre meilleure copine en numéro passion de notre forfait et on est bien partie pour croire à nouveau au prince charmant. Au grand dam de papa.

8- On recommence à danser. Vraiment. Avec tout le monde. Aux soirées, on se fait tourner. Sans culpabiliser, cette fois.

9- On redevient une "Mademoiselle". Le terme peut faire flipper, avec ce côté vieille institutrice célibataire à vie, mais n'empêche : c'est bon de lâcher "Madame", et de retrouver un joli petit nom.

10- On a le temps. Divorcer est étrangement synonyme de nouvelle activité : cours d'aquabike, de chant, de russe... On a le temps pour tout. Même pour flirter. En russe. Par exemple.

11- On change radicalement de look. C'est cliché, mais vrai : quand on est prête à péter un plomb, on fonce chez le coiffeur. Et vu qu'on a déjà essayé pas mal de coupes "catastrophe", cette fois on change de look, mais que pour le meilleur. La même en rousse, pourquoi pas ?

12- On se reconnaît. Oui, même avec la nouvelle frange.  Madame Dupont demandée à l'accueil, on n'a jamais réussi à vraiment intégrer que c'était nous. Alors qu'après reprise de notre nom de jeune fille, Mademoiselle Machin, c'est moi, oui. Présente !

13- On se sent hyper fière. Divorcer, c'est quand même un acte héroïque : des mois de paperasses, de doutes, de guerre, et puis, d'un coup paf ! on sort du palais de justice allégée. Le début du nouvel épisode de la saga de notre vie, c'est pas rien. Vraiment.

14- Tout peut arriver. En vacances, dans le métro, au bureau, à la salle de sport ou en terrasse de café, on a cette nette impression que tout peut arriver. Le destin semble toujours prêt à nous offrir quelques aventures au tournant... Avec n'importe qui. Mais pas forcément n'importe comment.

15- On est libre pour se remarier. Sans déconner, l'amour c'est comme l'herpès : on l'a eu une fois, il reviendra.

LIRE LA SUITE
Bethsabée Krivoshey

Dans cet article :

Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.