Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

WTF : on sait enfin à quoi ressemblent les "lunettes-sourcils" de François Fillon

L’équipe de François Fillon avait commandé 15.000 paires de "lunettes-sourcils" avant le premier tour

Afin de rendre l’image de François Fillon plus sympathique, son équipe de campagne avait commandé 15 000 paires de "lunettes-sourcils" qui devaient être distribuées dans la rue avant le premier tour de l'élection présidentielle. Si nous n’en avions encore jamais vu la couleur, un journaliste du "Figaro" a réussi à en dégoter une paire.

Mise à jour du 16/05/2017 : Fin du suspense ! Nous nous languissions de voir à quoi ressemblaient les "lunettes-sourcils" commandées par l’équipe de François Fillon, c’est désormais chose faite. Jusque-là entassées dans un carton au fond du QG de campagne du candidat LR, un journaliste du Figaro en a finalement dégoté une paire. Roulement de tambour…


C’est ce qu’on appelle une opération de com’ ratée. Avant le premier tour, l’équipe de campagne de François Fillon a commandé 15 000 paires de "lunettes-sourcils" pour la modique somme de 30 000 €, comme le rapporte Le Point dans son édition du 3 mai 2017. Le but ? Faire paraître le candidat LR, à la réputation austère, plus sympathique en jouant à fond la carte de l’autodérision. Ces goodies devaient être distribués dans les rues un peu partout en France par des fillonistes aguerris, peu avant le premier tour.

Mais ce n’est pas tout ! Quitte à miser sur l’autodérision, autant y aller à fond. Un membre de l’équipe de Fifi avait donc eu l’idée d’imprimer des t-shirts affublés du slogan "Je ne sourcille pas, je vote Fillon". Une punchline qui n’a pas fait l’unanimité au sein du clan du candidat LR, de même que les "lunettes-sourcils". Si certains pensaient que ces objets contribueraient à booster l’image de François Fillon, d’autres avaient peur qu’ils ne l’entachent et le décrédibilisent encore plus après toutes les affaires du PenelopeGate. "Ce qui était de la simple autodérision a été jugé 'abaissant' et susceptible d’écorner sa présidentialité", a expliqué un membre de l’équipe au Point.

Aujourd’hui, les "lunettes-sourcils" se trouveraient dans un carton au fin fond du QG de campagne de François Fillon. On ne serait pas contre en récupérer une paire.


LIRE LA SUITE
Maylis Casse
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.