Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Warblr" : le futur Shazam version chants d’oiseaux

"Warblr" : le futur Shazam version chants d’oiseaux

Deux scientifiques de l’Université de Londres, Dan Stowell et Florence Wilkison tentent de mettre au point une nouvelle application. Comme Shazam, leur "Warblr" permettra d’enregistrer et reconnaître les chants d’oiseaux.

Dan Stowell et Florence Wilkison sont deux scientifiques rattachés à l’Université de Londres qui se sont donnés pour mission de permettre aux connaisseurs les plus rigoureux comme aux néophytes de reconnaître les oiseaux qui les entourent au son de leurs gazouillis.

Leur appli intitulée Warblr (du verbe to warble qui veut dire gazouiller) s’inspire du fameux Shazam qui, en 2013, était utilisé par plus de 300 millions de personnes dans le monde. En effet, il s'agit d'enregistrer le chant d'un oiseau sur son smartphone via l'application qui devra ensuite identifier l'espèce concernée. Pour autant, le directeur de la BBC, Jat Gill, a testé en avant-première Warblr qui est en cours de création et a déclaré que l'application n’était pas encore opérationnelle. Des propos confirmés par Florence Wilkinson : "Ce n’est pas encore parfait. Cela reste de toute évidence une nouvelle technologie sur laquelle nous devons encore travailler". En effet, les chants d’oies sauvages, de poules et autres foulques ont été testés sans être trouvés dès les premiers coups, probablement à cause des bruits environnants. Et Dan Stowell d’affirmer : "C’est particulièrement difficile de reconnaître automatiquement chaque oiseau en particulier, de quelle espèce il s'agit, car une seule espèce peut émettre différents sons en fonction du moment de la journée, de son âge, ou du temps".

Logo de la future application que vous pouvez retrouver sur sa page Twitter ou Facebook.

Ainsi, l’application sera bientôt capable d'identifier jusqu’à 88 espèces dont la plupart se trouvent en Angleterre et il sera également possible de distinguer les oiseaux d'autres pays. Mais pour que le projet voit définitivement le jour, les deux scientifiques ont lancé sur Kickstarter une campagne pour lever des fonds participatifs de 50 000 livres sterling (soit environ 63 000€). Alors que la sortie de l'application est espérée pour le printemps prochain, on ignore encore si elle sera payante ou gratuite.

Ci-dessous, la vidéo (en anglais) de Dan Stowell et Florence Wilkison expliquant leur projet de développer Warblr notamment pour rendre les gens plus conscients de la nature qui les entoure :

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Nolyne Cerda
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.