• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Vidéo : un réalisateur iranien appelle en direct la NSA pour récupérer l'un de ses mails

Capture d

Bahram Sadeghi, réalisateur iranien résident aux Pays-Bas depuis 26 ans, a contacté, non sans ironie, la NSA pour récupérer un e-mail qu'il avait prétendument effacé. L'appel a été filmé via Skype, en direct.

Quand le réalisateur iranien Bahram Sadeghi efface l'un de ses mails, il agit naïvement et décide de contacter directement la NSA afin de récupérer son contenu perdu. "Bonjour, est-ce que je suis bien à la NSA ?" Le 29 août dernier, Bahram Sadeghi s’est donc filmé en train d’appeler la National Security Agency, l’agence de sécurité nationale américaine accusée par Edward Snowden de se livrer à des opérations de surveillance massive, ayant accès à nos comptes Facebook, Google et autres.


Face une standardiste plutôt éberluée par la demande et qui répond par la négative, "Oui vous êtes à la NSA mais nous ne sommes pas en mesure de répondre à votre demande", Sadeghi insiste : "Laissez-moi vous donner d'autres informations. Je suis Iranien, j'habite en Hollande depuis 26 ans, j'ai beaucoup d'amis dans les médias… Je fais peut-être partie des personnes qui vous intéressent… " De quoi mettre la puce à l'oreille ?



Toujours assez évasive, la secrétaire lui répond qu'elle ne peut rien faire pour lui mais qu'elle aimerait bien son nom et prénom. Sans se démonter, le réalisateur demande encore : " Vous avez bien passé un accord avec Google ? Moi je suis sur Gmail… Vous avez bien un contact Gmail aux Pays-Bas ?!" Ne sachant plus quoi répondre, et sur la demande insistante de Sadeghi, l'appel est transféré à quelqu'un "en mesure de répondre à ces questions." Sur ce, une dernière interlocutrice lui explique qu'on a dû lui faire une mauvaise blague en lui disant que la NSA pouvait être en mesure de l'aider, et qu'ils ne peuvent rien faire pour lui. Avant de raccrocher sèchement. Comme quoi, la NSA a beau avoir accès à nos données, elle n'est pas forcément prête à donner un coup de pouce…

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Bethsabée Krivoshey
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.