Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Vidéo : l’exploit de Nik Wallenda au-dessus du Grand Canyon

Vidéo : l’exploit de Nik Wallenda au-dessus du grand canyon

L’Américain de 34 ans Nik Wallenda est le premier homme à avoir traversé le Grand Canyon à 450 mètres de hauteur, sans filet ni harnais de sécurité. La traversée a été retransmise en direct sur internet et à la télévision.

Cette nuit, toutes les caméras américaines étaient braquées sur Nik Wallenda. Le funambule de 34 ans a traversé le Grand Canyon (Arizona) sur un câble tendu à 450 mètres de haut, au-dessus de la rivière Little Colorado, sans harnais ni filet de sécurité. Sa traversée a duré 23 minutes, faisaint ainsi de Nik Wallenda le premier homme à réaliser cet exploit, établissant par la même occasion un nouveau record du monde.

Pour ne pas perdre une miette de sa traversée, Nik Wallenda avait d’ailleurs été muni de deux caméras : l’une était fixée sur sa poitrine et l’autre à ses pieds. Elles ont permis aux internautes de suivre sa traversée en direct, ou presque. En effet, les images étaient diffusées avec quelques secondes de décalage, ce qui permettait, en cas de catastrophe, d’arrêter la retransmission.

Pendant sa traversée, Nik Wallenda a dû faire face à des vents plus violents que prévus qui auraient pu lui faire perdre son équilibre. Chaussé de simples mocassins en cuir, l’homme a prié pendant ses 23 minutes de traversée. "J'ai confiance dans mes capacités. Mais c'est au mental que je dois faire très attention. C'est un grand défi de participer à un événement comme celui-ci, c'est mondial, et cela a vraiment une influence sur mon mental", a-t-il confié aux médias une fois sur la terre ferme.

Finalement, Nik Wallenda est arrivé sans aucun problèmes de l’autre côté du Grand Canyon après exactement 22 minutes et 54 secondes de traversée. "Vous n’imaginez pas à quel point mes bras sont douloureux", a-t-il alors confié.

Nik Wallenda n’en est pas à son coup d’essai. Il y’a un an, il avait déjà franchi les Chutes du Niagara, en équilibre sur un câble. En 2008, il avait aussi tenu le monde en haleine alors qu’il traversait à vélo un câble tendu entre une grue et un toit d’immeuble de Newark, près de New York. Cet amour des sensations fortes, Nik Wallenda le tient de sa famille où l'on se félicite d'être funambule depuis sept générations. Enfin, Nik Wallenda ne semble pas vouloir s’arrêter là, comme il l’a confié cette nuit à l’AFP : "Les Pyramides d'Egypte, la Tour Eiffel... Il y a plein d'endroits à travers le monde où je voudrais marcher".

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Morgane Champommier
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.