Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Vernis et Twingo : le bad buzz de Renault

Dans sa dernière publicité pour la voiture Twingo, Renault propose aux femmes des vernis à ongles assortis à leur carrosserie.

”Femme au volant… sexisme au tournant” : voilà un résumé de la dernière campagne publicitaire de Renault. Dans le cadre de la promotion de sa dernière Twingo, la Twingo Nail Polish, la marque au losange commercialise un vernis à double usage, à ongles et à carrosserie. Cette nouvelle collection de vernis (jaune éclair, rouge flamme, bleu dragée et noir étoilé) reprend les teintes des dernières Twingo, pour matcher ses ongles et sa voiture, bien sûr ! Ces vernis, conçu en association avec De Blangy, sont conditionnés comme des vernis à ongles classiques, permettant d’effectuer théoriquement des retouches sur sa carrosserie. Le flacon se veut élégant et révolutionnaire dans le packaging des kits de retouche présents sur le marché automobile.

Mais cette ”innovation” tourne plutôt au bad buzz ! Dans la vidéo publicitaire, une femme sortie tout droit d’un magazine a écorché sa carrosserie et utilise le fameux vernis pour masquer une rayure. Conclusion ? Les femmes ne savent pas se garer sans érafler leur voiture. Le communiqué de presse accompagnant le lancement du produit reste dans le même esprit. La marque veut cibler ”les femmes actives (…) aussi pointues sur la mode que soucieuses de leur style”, le produit ”permettant aux conductrices de Twingo d’assortir parfaitement leurs ongles à leur Twingo. C’est ”une innovation destinée à rendre la vie plus jolie et plus facile”. 

Des réactions virulentes ne se sont pas faites attendre sur les réseaux sociaux, allant de l’humour à l’indignation, surtout que le passé de la marque n’est pas tout rose. En 2014, Renault avait déjà été épinglé pour une publicité empreinte de sexisme en Belgique. La marque proposait à l’époque des cartes pour que les conductrices puissent laisser un mot d’excuse si leur Twingo était mal garée ou si elle avait éraflé une voiture.

Le service de presse de Renault a répondu directement aux critiques, déclarant que ce vernis n’était pas destiné uniquement aux femmes et que ”l’objectif est avant tout de faciliter la vie de nos clients, qu’ils soient hommes ou femmes”. Alors, mesdames, cachez vite votre vernis jaune éclair… on ne sait jamais, votre homme risque de vous le piquer !

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.